Stellantis a pris la décision de suspendre temporairement la production de la Fiat 500e, le modèle électrique de la marque, à son usine de Mirafiori, à Turin. Cette pause, prévue du 12 février au 3 mars 2024, affectera près de 2 250 employés, une mesure prise en réponse à un ralentissement de la demande pour ce modèle.

Contexte du marché et baisse de la demande

La demande pour la Fiat 500e a connu un ralentissement significatif, entraînant une production inférieure aux prévisions initiales. En 2023, seulement 77 000 unités de la Fiat 500e ont été produites, contre plus de 90 000 attendues. Ce ralentissement s’inscrit dans un contexte plus large où l’Italie affiche un faible taux d’adoption des voitures électriques, représentant seulement 4 % du marché.

Attente des incitations gouvernementales

Un facteur influençant la demande en Italie semble être l’attente de mesures incitatives gouvernementales. Le gouvernement italien, dans le but de stimuler l’adoption de véhicules électriques, a promis des aides significatives, dont un bonus pouvant atteindre 13 750 euros pour les acheteurs remplissant certaines conditions. Cependant, tant que ces mesures ne sont pas en place, la demande reste faible.

Impact sur le renouvellement du parc automobile

Le gouvernement italien envisage d’injecter 930 millions d’euros dans un programme visant à renouveler le parc automobile du pays, actuellement le plus vieux d’Europe. Cette initiative pourrait potentiellement stimuler la demande pour des modèles électriques comme la Fiat 500e, mais les effets ne se feront sentir qu’une fois le plan mis en œuvre.

Lire également :  Témoignages d'Utilisateurs : Comment les Bornes de Recharge à Nantes Transforment le Quotidien

Conclusion et perspectives d’avenir

La pause dans la production de la Fiat 500e chez Stellantis souligne les défis auxquels sont confrontés les fabricants de véhicules électriques dans des marchés où l’adoption de cette technologie est encore naissante. Les prochaines étapes du gouvernement italien en matière d’incitations pourraient jouer un rôle clé dans la reprise de la demande pour des modèles comme la Fiat 500e.

Abonnement à la Newsletter

Pour rester à jour sur l’actualité technologique et les dernières informations de Tesla Mag, abonnez-vous à notre newsletter.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *