La révolution électrique chinoise met à mal le géant allemand Volkswagen, alors que le constructeur BYD prend la première place du marché automobile chinois.

Il y a une dizaine d’années, un célèbre philosophe français nous mettait en garde en disant : « Il n’est rien d’constant si ce n’est le changement. » Aujourd’hui, cette prédiction semble se matérialiser pour Volkswagen en Chine, où le constructeur chinois BYD connaît une ascension fulgurante qui bouscule l’ordre établi.

La montée en puissance de BYD en Chine

En deux ans seulement, BYD a vu sa part de marché passer de 2% à 10,4%. Cette progression lui a permis de dépasser Volkswagen en 2022, qui détenait 10,1% du marché chinois. Pour rappel, en 2014, le groupe allemand dominait le marché avec une part de 16,6%. La tendance s’accélère en 2023 : au premier trimestre, VW a vendu 25.000 véhicules électriques (BEV & PHEV), tandis que BYD a trouvé 441.000 nouveaux clients, soit près de 18 fois plus.

Voici le top 20 des ventes de véhicules en Chine, en décembre 2022, selon les données fournies par CleanTechnica :

RangModèleVentes
1BYD Song Pro/Plus (BEV+PHEV)70,269
2Wuling HongGuang Mini EV34,523
3BYD Han (BEV+PHEV)30,043
4Tesla Model Y29,387
5BYD Dolphin26,074
6BYD Qin Plus (BEV+PHEV)23,149
7BYD Yuan Plus EV22,599
8BYD Tang (BEV+PHEV)20,164
9BYD Seal15,378
10GAC Aion Y14,311
11GAC Aion S13,832
12Changan Lumin13,757
13Tesla Model 312,539
14Changan Shenlan SL03 (BEV+PHEV)11,650
15Zeekr 00111,337
16LiXiang L9 EREV10,582
17LiXiang L8 EREV10,189
18Dongfeng Fengshen E-Series9,075
19BAIC EU-Series8,840
20VW ID.48,733

BYD à la conquête de l’Europe

Pour l’instant, BYD s’est surtout concentré sur le marché norvégien en Europe. Cependant, la marque chinoise prépare son offensive sur le continent, avec des accords signés auprès de grands groupes de distribution européens et une gamme complète de véhicules prévue pour notre marché. En France, la bataille devrait commencer cet été, et promet d’être féroce.

Lire également :  Pourquoi équiper le siège de votre entreprise avec des panneaux solaires?

Le « secret » de BYD : une technologie avancée à prix compétitifs

Si le design des véhicules BYD n’est pas leur principal atout, ils se distinguent par leur technologie avancée, qui, selon certaines sources, serait même supérieure à celle de Tesla. De plus, BYD propose des tarifs défiant toute concurrence. Cette stratégie rappelle celle employée par les constructeurs coréens Hyundai-Kia pour conquérir le marché.

L’impact environnemental des véhicules électriques en Chine

Il est important de souligner que la transition vers les véhicules électriques en Chine a un impact environnemental mitigé. Dans une vidéo en lien avec cet article, le PDG de Nio, un autre constructeur chinois, affirme que cette transition est bénéfique pour la planète. Cependant, la question se pose quant à l’impact écologique des véhicules électriques alimentés par du charbon, qui représente encore une part importante de la production d’énergie en Chine.

En conclusion, l’ascension fulgurante de BYD et d’autres constructeurs chinois tels que Nio met en péril la domination de Volkswagen sur le marché automobile chinois. Les constructeurs européens devront faire face à cette nouvelle concurrence et adapter leur stratégie pour rester compétitifs.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *