application-zity-renault

Lancé en mai dernier en plein confinement, le service Zity du groupe Renault fait face aux premières critiques.

Un service bon pour l’électrique

zity-rue-paris

Comme vous le savez, nous défendons toutes les initiatives qui vont dans le sens de l’électrique. Il se trouve, qu’avec la Renault Zoé en égérie, le service Zity a tout pour plaire.

Maintenant et compte tenu de la crise sanitaire, Zity doit doublement être proche de ses clients. En effet, pour un service d’auto-partage, la proximité doit être la règle numéro un.

En effet, comme Autolib en son temps Les équipes du service City sont sous pression.

Il faut dire que déployer à l’échelle d’une ville un service comme celui-ci n’est pas quelque chose de facile.

Des critiques constructives

Face a cette situation, il est important que Zity prenne la mesure du statut qu’accorde volontiers les parisiens. Sans vouloir rappeler l’histoire d’Autolib, il est clair pour la rédaction que ce n’est pas le véhicule ou les infrastructures qui ont fait défaut mais bien la qualité de service.

Sur les réseaux sociaux notamment Twitter, de nombreux clients critiquent:

  • La salubrité des voitures
https://twitter.com/chrisbx/status/1312777480328163328
  • Les temps de réponses souvent trop long du service client.
  • Les tarifs qui augmentent pour rechercher un équilibre économique.
https://twitter.com/Aubin/status/1291041123633442817
  • L’état des véhicules sur la chaussée.
https://twitter.com/yohann_gervois/status/1311309449970233345

Est-ce faux? Non! C’est la démonstration d’une ère faite d’instantanéité à laquelle il faut savoir s’adapter.

Le client au cœur de l’équation

2020 - ZITY BOULOGNE-BILLANCOURT

Encore une fois, le client est au cœur de l’équation dans un système d’auto-partage. Il est important d’expliquer que la propreté des véhicules ne peut être assuré uniquement si les clients apprennent à respecter les véhicules.

Lire également :  VIDEO - AVIS sur une borne de recharge grand public

De la même manière, il ne faut pas que Zity s’éloigne de ses clients sous prétexte qu’ils dressent un bilan réaliste de la situation.

Autolib avait par exemple augmenté ses tarifs après un an et la réception était la même.

Il est donc important que Zity reprenne contact avec ses clients pour améliorer le service et dépasser les difficultés pour que ce service reste une vitrine puissante pour l’électrique. C’est bien tout le potentiel que nous y voyons depuis le lancement. (Preuve à l’appui)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *