Berlin E-Prix : Nissan domine, Rowland s’impose devant Frijns

Oliver Rowland (Nissan e.dams) a remporté l’avant-dernière manche de la saison de Formule E, mercredi soir à Berlin, après avoir dominé de bout en bout une course très animée. Il a été récompensé, sur le tracé de l’aéroport de Tempelhof, par sa toute première victoire dans une monoplace électrique, lui qui est devenu au cours du temps un pilote très éclectique, en passant par l’endurance, le DTM et le GT. Grâce à ce succès, il passe 2e au classement du championnat des pilotes.

Pour DS Techeetah, l’écurie franco-chinoise sacrée à nouveau dimanche dans les deux catégories, pilotes et constructeurs, cette 5e manche est à oublier. Le nouveau champion FIA de Formule E, Antonio Felix Da Costa, n’a pas terminé la course et son coéquipier, le Français Jean-Éric Vergne, a fini 18e. 

Le départ de ce 5e E-Prix de Berlin, 10e manche de la saison, a eu un parfum de stock-car. Une collision entre Sam Bird (Virgin), qualifié en 16e position, et Nyck de Vries (Mercedes), en 19e position sur la grille, a eu lieu dès la fin du deuxième virage. Quelques hectomètres plus loin, Lucas Di Grassi (Audi) a freiné trop tard et heurté Maximilian Günther (BMW i Andretti), qui s’était imposé samedi.

© Formula E

Le jeune Allemand a ensuite été victime d’une crevaison et sa course s’est arrêtée après seulement quatre minutes de course. Un incident dont l’écurie DS Techeetah a profité, Da Costa se payant même le luxe de réaliser le meilleur tour une minute plus tard.

Progressivement, un duo de tête a commencé à se former, avec Rowland et Robin Frijns (Virgin). À la peine, car victime collatérale de qualifications tronquées, Vergne a été obligé de passer par la voie des stands pour cause de refroidissement excessif de sa batterie, selon les commissaires de course.

La malchance ne s’est pas arrêtée là pour l’écurie franco-chinoise. À 28 minutes du terme de l’épreuve, Di Grassi a tenté de dépasser da Costa mais, en se rabattant, a heurté le Portugais. Ce dernier s’en est sorti avec de légers dégâts mais le pilote Audi s’est retrouvé avec un pneu arrière droit crevé… et cinq secondes de pénalité ajoutées en fin de course.

Un autre ancien champion de FE, Sébastien Buemi, a été l’auteur de la performance du jour. Parti du fond de la grille, il a joué des coudes et terminé 10e, avec un petit point de consolation. Au terme des 45 minutes, Rowland s’est logiquement imposé devant Frijns. Dans le dernier tour, la troisième place s’est jouée entre deux Allemands, André Lotterer (Porsche) et René Rast (Audi), à la suite d’une bataille plus que disputée et d’un accrochage juste avant la ligne d’arrivée.

Rast a passé la ligne en premier et a été classé troisième, mais en sursis, car dans le paddock de Berlin, la direction de course avait prévu de visionner attentivement les images de la confrontation avec Lotterer.

La finale des Finales de la Saison 6 de la Formule E aura lieu comme prévu jeudi soir. Ce sera l’occasion pour les 12 équipes et les 24 pilotes de conclure en beauté une saison vraiment pas comme les autres.

Classement du 5e E-Prix de Berlin / Finales 2020 de la Formule E:

1. Oliver Rowland (Nissan e.dams)

2. Robin Frijns (Envision Virgin)

3. René Rast (Audi Sport Abt)*

4. André Lotterer (Porsche Tag-Heuer)*

5. Alex Lynn (Mahindra)

6. Neel Jani (Porsche Tag-Heuer)

7. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing)

8. Edoardo Mortara (Rokit Venturi)

9. Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz EQ)

10. Sébastien Buemi (Nissan e.dams)

*En attente de la décision des commissaires de course

Classement provisoire du championnat ABB FIA de Formule E
(après 10 courses sur 11) :

1. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah).     156 pts CHAMPION
2. Oliver Rowland (Nissan e.dams)                  83
3. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah)               80
4. Mitch Evans (Jaguar)                                           71
5. André Lotterer (Tag-Heuer Porsche)           71
6. Maximilian Günther (BMW I Andretti)          69
7. Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt)             69
8. Sébastien Buemi (Nissan e.dams)              68
9. Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz)           59
10. Robin Frijns (Envision Virgin Racing)        58

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A ne pas manquer !

Publicité