Dans la course effrénée à l’attraction des fortunes mondiales, une ville émerge clairement en tête du peloton : Dubaï. Le BARNES City Index 2024 révèle un palmarès où Dubaï, Miami et New York captent l’attention des Ultra High-Net-Worth Individuals (UHNWI), des personnes possédant un patrimoine net d’au moins 30 millions de dollars. Ces villes, avec Madrid et Paris complétant le top 5, constituent les destinations les plus prisées par ces fortunes, cherchant excellence, emplacement premium et qualité dans l’immobilier de prestige.

Dubaï : La Métropole du Luxe et de la Technologie

Dubaï s’affirme comme une véritable métropole du luxe, en tête du BARNES City Index pour la première fois. La ville a su diversifier son économie, s’éloignant de la dépendance au pétrole pour embrasser la technologie, la finance et le tourisme. Les ambitions des dirigeants de Dubaï sont claires : faire de la ville la plus agréable au monde à l’horizon 2040, en termes de qualité de vie. Avec une croissance démographique soutenue, principalement due à l’expatriation, et une inflation sur les prix de l’immobilier, Dubaï affiche une attractivité sans faille, notamment grâce à un régime fiscal avantageux pour les résidents.

Miami et New York : Des Piliers Inébranlables

Miami et New York se positionnent également en haut du classement, reflétant l’attrait constant pour ces métropoles. Miami, avec son climat favorable et son dynamisme culturel, et New York, avec son prestige et son statut de centre financier mondial, continuent de séduire les UHNWI malgré une fiscalité plus lourde. Ces villes démontrent la résilience des “villes historiques” face aux mutations économiques et sociales.

Lire également :  Pourquoi devenir propriétaire ? Bien-être, sécurité et héritage familial

Les Nouvelles Destinations des Fortunes

Le BARNES City Index 2024 met en lumière la tendance des fortunes à devenir plus nomades, cherchant non seulement à investir mais aussi à s’installer durablement à l’international. Outre Dubaï, Miami et Austin sont désignées comme “les villes du futur”, s’adaptant aux nouveaux comportements des UHNWI. À l’inverse, des “villes historiques en mutation” comme Madrid, Lisbonne, Rome et Istanbul, progressent en allégeant leur fiscalité et en menant des travaux de réhabilitation, attirant ainsi ces fortunes mondiales.

L’Impact de la Fiscalité et de la Qualité de Vie

L’exemple de Dubaï illustre parfaitement comment une politique fiscale attractive, couplée à des investissements dans la qualité de vie, peut transformer une ville en un pôle d’attraction pour les grandes fortunes. L’exonération d’impôt sur le revenu pour les résidents, la faible TVA et une politique d’impôt sur les sociétés modérée rendent Dubaï particulièrement séduisante pour les investisseurs étrangers, notamment dans l’immobilier de luxe.

Qu’achète-t-on avec un million de dollars à Dubaï ?

Avec un million de dollars, le marché immobilier de Dubaï offre des options variées, allant d’appartements de 90 m² dans le centre-ville (Downtown) à des villas de 180 à 200 m² dans des quartiers prisés comme Dubaï Hills. Ces acquisitions reflètent non seulement un choix de vie mais aussi un investissement stratégique, avec des taux de rendement locatif attractifs.

Conclusion

Le BARNES City Index 2024 révèle une dynamique mondiale où les grandes fortunes cherchent à allier investissement, qualité de vie et avantages fiscaux. Dubaï, avec son modèle économique diversifié et sa politique d’accueil des expatriés, s’impose comme la destination phare pour les UHNWI, suivie de près par des incontournables comme Miami et New York ainsi que par des villes en pleine mutation telles que Madrid et Lisbonne. Ces tendances soulignent l’importance croissante de la mobilité internationale des fortunes et l’impact significatif des politiques urbaines et fiscales sur l’attractivité des mét

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *