AccueilActualité TeslaEst-ce que BMW est meilleur que Tesla?

Est-ce que BMW est meilleur que Tesla?

La gamme Série 7 s’électrifie intégralement, sur plusieurs niveaux, dont un se passant intégralement de moteur thermique pour se nommer BMW i7. Pour la septième génération de la Série 7, BMW ose un look très original ! Elle sera disponible en 2023 avec du diesel et de l'hybride rechargeable. Aux Mercedes Classe S (thermiques et hybrides) et EQS (100% électrique) distinctes en soubassement, BMW réplique avec une seule et unique limousine multi-énergies.

Les Séries 7 hybrides se démarquent de l’i7 par un bouclier différent. BMW se montre verbeux s’agissant des blocs hybrides à 48V essence et diesel. Quand le premier (760i xDrive) jouit d’un V8 de 544 ch, le second (740d xDrive) laisse s’exprimer 300 ch par le biais d’un 6-cylindres en ligne. En tout électrique, l’i7 fera valoir en premier lieu une xDrive60 développant 400 kW (544 ch) en passant par deux électromoteurs alimentés par une batterie de 101,7 kWh visant une autonomie maximale de 625 km WLTP. En attendant d’être secondée par une variante plus sportive (i7 M70 xDrive) culminant à 485 kW (660 ch).

BMW marque globalement le pas en comparaison avec la gamme EQS de Mercedes qui offre jusqu’à 761 ch. Une capacité de batterie plus généreuse (107,8 kWh), quand son modèle le plus efficient annonce 726 km d’autonomie WLTP.

Un design original mais discutable

En 2001, la BMW Série 7 provoque des remous avec son design original signé Chris Bangle. Les prises de risque dans cette catégorie passent mal ! La voiture sera revue en profondeur pour devenir plus sage, une sagesse que l’on retrouvera avec la F01 (2008) et la G11 (2015). Du moins jusqu’à ce que cette dernière soit re-stylée avec d’énormes haricots. Et pour la septième génération, BMW s’est complètement lâché.

La marque fait à nouveau le pari du look osé pour son vaisseau amiral. Au point que la 7 de Chris Bangle semble très sobre ! Côté style, la nouvelle BMW i7 inaugure un regard sur deux étage auquel il va falloir s’habituer. Quitte à essuyer de probables critiques inhérentes à la lourdeur de la proue ! Et dans le détail, on regrette par exemple que les designers n’aient pas œuvré au masquage des radars latéraux balayant les longerons.

L’habitacle se révèle également clivant, tant BMW abuse de cristaux Swarovski rétro-éclairés pour faire étinceler la planche de bord. A son sommet trône un combiné numérique incurvé embarquant deux dalles en enfilade, dont une tactile de 14,9” quand celle dédiée au conducteur s’étend sur 12,3”.

Un pack esthétique, suffisamment séduisant ?

On a fini par s’habituer aux BMW tarabiscotées. Mais il faut bien que la BMW i7 tente d’attirer l’attention dans une catégorie dominée par la Mercedes Classe S ! Surtout, avec son air baroque, la nouvelle venue semble taillée pour des marchés moins conservateurs que l’Europe, notamment la Chine et le Moyen Orient.

Ne manquez pas!  Tesla Semi : Accélération et dernières infos

La Série 7 va donc faire réagir chez nous, avec ses haricots démesurés (qui peuvent être éclairés) et son surprenant regard sur deux niveaux, à la manière d’un C4 Cactus ! À l’arrière, la Série 7 change aussi d’allure avec une plaque d’immatriculation rejetée dans le bouclier, ce qui donne une malle plus lisse. Parmi les options de personnalisation, BMW propose la silhouette bicolore.

Focus sur la technologie et le confort

L’artillerie digitale impressionne plus encore aux places arrière dotées de tablettes de 5,5” dans chaque contreporte pour commander l’écran de 31,3” à résolution 8K et compatible 5G qui se déploie depuis le plafond. Indispensable pour profiter des fauteuils inclinables équipés de repose-jambes plus larges que sur l’ancienne BMW Série 7.

Recouverts de Veganza, un matériau qui se substitue au cuir pour se donner bonne conscience, ils peuvent toutefois être tendus de Cachemire, pour la première fois en option. Ce souci du confort est sublimé par la présence d’un système de chauffage dans les accoudoirs, quand l’amortissement s’en remet à une suspension pneumatique à deux essieux, de série.

L’originalité vient de la bande centrale, qui propose des effets de couleurs variables. De série, la clim auto fonctionne sur quatre zones. Les portes arrière intègrent un petit écran de commande. La Série 7 peut devenir un cinéma sur roues grâce à un immense écran de 31,3 pouces fixé au plafond. Il intègre la télé par Amazon. Une autre option permet d’avoir un siège avec repose-jambes.

Nouvelle BMW Série 7 : esprit de Chris Bangle, es-tu là ?

Une voiture tout en longueur – et autonome ?

Optionnellement, la limousine peut aussi se doter d’un système de stabilisation active du roulis via un moteur électrique à 48V. Enfin, l’automatisation de la conduite progresse encore sur cette nouvelle génération avec, à terme, la possibilité d’atteindre un niveau 3 d’autonomie. Ce dernier comprenant notamment un assistant de stationnement à distance, via un smartphone. Pour le moment, la liste des assistances à la conduite fait dans le classique, BMW ayant surtout cherché à améliorer les systèmes pour franchir un niveau de conduite autonome.

Ne manquez pas!  La caméra d’une Tesla filme un vol en direct

Idéal pour garer ce paquebot qui ne propose plus qu’une seule et grande longueur d’empattement pour s’allonger sur 5,27 m, au total. La version de départ a pris 13 centimètres en longueur. Elle a aussi gagné 5 cm en largeur et 5 cm en hauteur. Son empattement de 3,21 mètres est semblable à celui de l’ancienne Série 7 allongée.

En option, les portes avant et arrière peuvent être motorisées. Elles donnent accès à un habitacle qui joue le contraste avec l’extérieur : la planche de bord joue la carte de la pureté, avec une présentation simplifiée.

Prix de la BMW i7

Lancée en novembre 2022, la nouvelle BMW i7 réclamera 139 900 € en entrée de gamme. Elle sera suivie courant 2023 par la gamme Série 7 hybride.

La Série 7 « classique » sera lancée en 2023, quelques mois après la version électrique i7. Elle proposera une version diesel 740d et deux versions hybrides rechargeables 750e et M760e, toutes à transmission intégrale xDrive. La 740d est équipée d’un six cylindres en ligne 3.0 litres, avec une micro-hybridation 48V. La puissance maxi cumulée est de 300 ch. Pour la 750e, un six cylindres en ligne essence de 310 ch est couplé à un bloc électrique de 200 ch, avec une puissance maxi cumulée de 490 ch. La M760e a un bloc essence porté à 380 ch, pour un maxi de 571 ch. BMW annonce une autonomie électrique de 80 km.

Une comparaison BMW vs. Tesla

Un internaute nous livre son témoignage : « Je possédais une BMW E90. C’était une excellente voiture, l’une des meilleures que j’aie jamais eues, à part qu’elle était gourmande en carburant. Je viens de prendre livraison de ma nouvelle Model 3 Performance, une voiture qu’Elon a publiquement comparée à la M3. À mon avis, la Tesla a des années-lumière d’avance.« 

Des atouts indéniables en faveur de Tesla

Voici pour lui les points positifs pour sa nouvelle voiture Tesla, comparé à sa BMW : « Elle est plus rapide, se manie mieux, a plus d’espace pour les passagers et le chargement, et peut presque se conduire toute seule sur les autoroutes. Elle a une consommation bien plus faible. » Il est vrai que la M3 était reconnue pour sa fiabilité mais coûteuse à entretenir une fois la période d’entretien gratuit terminée. Quant à elle, la Model 3 ne devrait pas avoir besoin de beaucoup plus que des pneus et des alignements périodiques.

Ne manquez pas!  Tesla Model S Plaid: Nouvelles photos de l'intérieur et extérieur

De plus, il est particulièrement confortable de commencer chaque journée avec un réservoir plein, et « bénéficier d’une recharge gratuite et illimitée lorsque j’en ai besoin« . C’est le propre du réseau de recharge Tesla avec ses Superchargeurs, très développé contrairement à ceux des autres marques.

Petit bémol pour cet internaute : « Je dirai que les sièges de la M3 étaient bien meilleurs – Tesla a du retard à rattraper dans ce domaine. » On attend la marque au tournant maintenant !

Un nouvel automobiliste acquis aux VE

Comme beaucoup, après être passé à une électrique, il ne souhaite pour rien au monde revenir à un véhicule à moteur à combustion interne. Avec sa femme, ils parlent déjà de lui offrir une Tesla Model Y lorsqu’elle commencera à être vendue en 2020 ! Après cela, nous viserons probablement un Tesla Roadster. Voilà des automobilistes qui ont définitivement opté pour Tesla ! Et comme nous avons pu le lire sur différents forums, ce sont loin d’être les seuls.

Tesla Model 3

Un autre internaute compare même le fait de conduire une Tesla au lieu d’une BMW avec celui de posséder un IPhone plutôt qu’une autre marque… Malgré le lancement de sa série 7, pas sûre que le constructeur allemand, avec la BMW i7, arrive à convaincre les fans de Tesla de changer de bord.

Tesla Roadster
Evy Lison
Je suis passionnée par la révolution en cours. C'est tout un écosystème qui est en train d'émerger et je m'attache à présenter les innovations sous un angle objectif. Vous pouvez réagir à toutes mes publications en commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -