Formule E : De Vries et Mercedes démarrent la Saison 7 en beauté, à fond dans le désert

- Publicité -

Une Mercedes qui mène de bout en bout, puis gagne. Non ce n’est pas de la Formule 1 mais bien de la Formule Electrique. Intouchable depuis les premiers essais libres, le Néerlandais Nyck De Vries (Mercedes), 26 ans, parti en pole position, a décroché vendredi soir sa première victoire en Formule E lors de la manche inaugurale de la Saison 7. C’était à Diriyah (Arabie-Saoudite), pour la première course disputée en nocturne depuis le lancement de la Formule E en 2014.

Edoardo Mortara (CHE) Venturi Racing, celebrates second position on the podium

Sur la grille de départ, la Mercedes de Nyck De Vries est à côté de la Porsche du revenant et revanchard Pascal Wehrlein (ex-Mahindra). René Rast (Audi), Edoardo Mortara (Venturi), Alex Lynn (Mahindra) et Mitch Evans (Jaguar), qui ont  participé à la Super Pole, complètent le Top 6 d’une grille où l’on cherche désespérément les DS Techeetah d’Antonio Felix Da Costa 18ème et Jean-Eric Vergne 19ème

Rene Rast (DEU) Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE07, battles with Pascal Wehrlein (DEU) Tag Heuer Porsche, Porsche 99X Electric

Le début de la course est plutôt calme et le départ sans encombre malgré l’étroitesse de la piste et la densité du peloton de 24 monoplaces. Evans passe rapidement Lynn en début de course, et le bouillant Sam Bird (Jaguar), qualifié 8ème, se montre le plus agressif et remonte 6ème après 10 minutes de course. Les deux Virgin du débutant Nick Cassidy et de Robin Frijns, en queue de peloton, sont les premières à activer leur mode attaque pour tenter d’amorcer une remontée. Au tiers de la course, la Mercedes de De Vries tient solidement le leadership, devant une bataille 100 % germanique entre René Rast (Audi) et Pascal Wehrlein (Porsche), qu’il double au bout de la ligne droite des stands. 

Mortara fait coup double 

Mais ce n’est rien en comparaison du double dépassement, de haut vol, signé Mortara dont la Venturi se faufile entre la Jaguar d’Evans et la Porsche de Wehrlein, l’un après l’autre, en l’espace de quelques mètres. C’est LA manœuvre de cet e-Prix de Diriyah. Pour le plus grand plaisir de Susie Wolff et Jerôme d’Ambrosio, dans le garage Venturi, et des téléspectateurs sur le site du journal L’Equipe. Derrière, la course s’envenime avec l’accrochage 100 % British entre Lynn et Bird, le gros transfert de l’intersaison, déjà candidat assumé au titre et lancé en pleine remontée. Lynn, clairement coupable de zigzags pour défendre sa position face aux assauts de Bird, abandonne logiquement, roue avant gauche cassée, quand Bird plonge en 23ème position. L’apparition de la voiture de sécurité (une BMW i 8 Roadster) est alors inévitable au vu des nombreux débris présents sur la piste de Diriyah. 

Nyck de Vries (NLD) Mercedes Benz EQ, EQ Silver Arrow 02 leads 99 and Rene Rast (DEU) Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE07 at the start of the race

Au restart, le leader De Vries prend tout de suite son deuxième mode attaque. Puis Mortara, grand animateur de cet e-Prix, surprend Rast et se retrouve à une belle deuxième place. Quant à l’Allemand Maximilian Günther (BMW), alors 6ème, il part tout seul à la faute, tape le mur et abandonne, ce qui provoque une nouvelle intervention du safety car. Il reste alors 5 minutes + 1 tour lors de ce nouveau départ et la tension est palpable tant l’ensemble des pilotes et écuries se demandent comment faire pour maximiser toute l’énergie restante dans la batterie. La bataille fait rage en cette fin de course entre Mortara et Rast, mais c’est bien le pilote Venturi qui a le dernier mot et donc la deuxième place, Rast allant même perdre son podium au profit d’Evans.

Grand chelem pour De Vries

Rene Rast (DEU) Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE07, battles with Pascal Wehrlein (DEU) Tag Heuer Porsche, Porsche 99X Electric

De Vries n’aura jamais été inquiété de toute la course, ni même des essais. Auteur du meilleur temps des essais libres 1 et 2, de la pole position et de la victoire, le champion 2019 de Formule 2, seulement 11ème du classement de la Saison 6, remporte sa première victoire en Formule Electrique. La déception de ce premier rendez-vous reste clairement les DS Techeetah pourtant si dominatrices les trois dernières saisons : Antonio Felix Da Costa finit 11ème et Jean-Eric Vergne 15ème devancé par l’autre Frenchie de la grille, le débutant Norman Nato. 

Jean-Eric Vergne (FRA) DS Techeetah, DS E-Tense FE20, leads Antonio Felix da Costa (PRT) DS Techeetah, DS E-Tense FE20, and Tom Blomqvist (GBR) NIO 333, NIO 333 001

Classement du 1er ePrix de Diriyah, vendredi:

1. Nyck De Vries (NED/Mercedes);

2. Edoardo Mortara (SUI/Venturi);

3. Mitch Evans (NZL/Jaguar);

4. René Rast (GER/Audi);

5. Pascal Wehrlein (GER/Porsche)…

15. Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah)

Formule E: victoire de Sam Bird et Jaguar à Diriyah, drapeau rouge dans la nuit(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité