Alors que Tesla augmente ses prix, la marge brute et les bénéfices de la société atteignent des sommets. Le constructeur automobile a imputé cette hausse des prix à l’augmentation des coûts. La société a estimé qu’il était nécessaire de fournir une explication.

Un marché soumis à de fortes tensions

Les hausses de prix ont été l’une des évolutions les plus significatives dans de nombreux secteurs, y compris l’industrie automobile, au cours des dernières années.

Au cours des deux dernières années, pratiquement tous les constructeurs automobiles ont augmenté leurs prix, y compris Tesla, qui l’a fait près d’une douzaine de fois. Le constructeur automobile a défendu ces hausses de prix à de multiples reprises, en mettant en avant l’inflation qui s’accroît, entrainant l’augmentation du coût des matières premières, et l’expansion rapide des charges logistiques.

C’est dans cette conjoncture, au cours du dernier trimestre, que Tesla a enregistré une marge brute record de 32,9 %.

Pourquoi les marges de Tesla sont-elles plus élevées ?

Un fort pouvoir de fixation des prix est l’une des causes les plus probables et les plus évidentes de la récente “sur-performance” de Tesla sur ce front. C’est également l’un des facteurs les plus évidents. La demande pour ses véhicules électriques continue de dépasser l’offre, ce qui indique que l’intérêt des clients pour ces véhicules est fort.

Cependant, au-delà de cela, l’efficacité opérationnelle de Tesla et son intégration verticale pourraient avoir jouer un rôle clé. En évitant le modèle de concessionnaire couramment utilisé par les constructeurs automobiles traditionnels, la société vend ses automobiles directement aux clients individuels.

Lire également :  L'AUTO PILOTAGE PAR TESLA

Calculées sur la base du coût par voiture vendue, les dépenses publicitaires de Tesla pour l’année 2020 se sont élevées à moins d’un dollar par véhicule vendu. En comparaison, les dépenses publicitaires de Ford pour chaque véhicule vendu en 2020 étaient de 468 dollars, tandis que celles de General Motors s’élevaient à 394 dollars par véhicule. Le budget publicitaire pour chaque automobile vendue chez Chrysler, dont Stellantis était propriétaire, était de 664 $.

Pour Tesla, priorité à la R&D

Tesla a donné la priorité à la dépense de grandes quantités d’argent dans la recherche et le développement, plutôt que de faire grossir son département marketing.

Les batteries font partie de la technique d’intégration verticale employée par Tesla. Même si elle en fabrique une partie en propre, l’entreprise continue de se procurer la plupart de ses éléments auprès de fournisseurs extérieurs.

Toutefois, elle prévoit de continuer à augmenter la capacité de son usine de fabrication de batteries et s’attend à ce que les économies d’échelle l’aident à réduire davantage les prix de ses produits. En outre, elle s’efforce d’améliorer la technologie de ses batteries. Les modèles les plus récents, les cellules 4680, sont mises en avant selon trois axes majeurs, qui sont :

  • leur rentabilité améliorée,
  • leur capacité à stocker encore plus d’énergie,
  • la plus grande autonomie qu’elles offrent.

Tous ces avantages devraient aider le constructeur à faire encore baisser le coût de fabrication de ses véhicules.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *