AccueilActualité voiture électriqueLa voiture à hydrogène est-elle l'avenir du véhicule particulier...

La voiture à hydrogène est-elle l’avenir du véhicule particulier ?


Il se vend aujourd’hui, dans toute l’Europe, plus de véhicules électriques à batterie (VEB) chaque semaine que durant toute l’année 2012. Cependant, malgré la demande croissante, l’approvisionnement en composants critiques pour les batteries, comme le lithium, le nickel et le cobalt, peut être limité. Cela peut affecter la disponibilité du produit. N’est-il donc pas temps de se pencher sur la question des voitures à hydrogène ?

Par rapport à l’Europe, où il n’y a que quelques voitures à hydrogène disponibles à l’achat et seulement 228 stations de recharge, l’Asie met davantage l’accent sur l’hydrogène. Le gouvernement japonais a l’ambition d’avoir 800 000 véhicules à hydrogène sur les routes d’ici à 2030, tandis que le gouvernement chinois s’est fixé pour objectif d’en avoir un million d’ici à 2035.

Il est probable que ces acquéreurs précoces réduiront les coûts, augmenteront les volumes et développeront la chaîne d’approvisionnement. Les constructeurs automobiles sont également encore divisés et, à l’exception de Toyota et Hyundai, très peu d’entre eux investissent de manière significative dans la technologie de l’hydrogène.

Toutefois, plus récemment, BMW a exprimé un regain d’intérêt pour ce domaine et a déclaré qu’il pensait que les véhicules à hydrogène avaient leur place à côté des véhicules électriques à batterie. Dès la fin de l’année, la société a l’intention de lancer une série limitée de BMW iX5 Hydrogen dans le monde entier afin de procéder à des essais préliminaires.

Voiture électrique ou voiture à hydrogène ?

Pour être plus clair, un véhicule électrique à batterie est alimenté par l’électricité stockée dans une batterie, qui peut être rechargée en connectant le véhicule au réseau électrique public.
Dans une voiture électrique à pile à hydrogène, c’est dans la pile à combustible que se déroule le processus chimique qui génère l’énergie propre du véhicule.

Ne manquez pas!  Véhicule électrique : La Chine domine déjà?

La seule émission est la vapeur d’eau, qui est produite lorsque cette électricité est utilisée pour alimenter les moteurs des roues. Il existe plusieurs stations-service qui sont équipées pour recharger les véhicules à pile à hydrogène.

L’intérêt de conduire un véhicule à hydrogène est qu’il peut être ravitaillé en carburant dans le même laps de temps qu’un véhicule à essence ou diesel, qu’il peut parcourir une distance comparable à celle des autres types de carburant et qu’il ne dégage aucune émission nocive.

Alors, pourquoi l’hydrogène a-t-il tant de mal à devenir populaire ? Cela est, en partie, dû au fait que l’hydrogène présente de nombreux inconvénients, notamment sa faible efficacité et son coût élevé.

Faible efficacité due à d’importantes pertes d’énergie

L’électrolyse, qui consiste à utiliser l’électricité pour séparer l’hydrogène et l’oxygène de l’eau, est la méthode la plus écologique de production d’hydrogène. Cependant, elle consomme beaucoup d’énergie et son rendement est bien inférieur à 100 %.

Coupe technique montrant le fonctionnement (partiel) de la pile à combustible d'une voiture à hydrogène (ici, laToyota Mirai)
Vue en coupe de la pile à combustible d’une voiture à hydrogène (Toyota Mirai)

Le transport de l’hydrogène jusqu’à une station-service entraîne davantage de pertes et, même s’il est possible d’éviter complètement l’étape du transport, le coût du stockage de l’hydrogène reste élevé.

Selon les prévisions, lorsque vous prendrez la route et que l’hydrogène sera transformé en énergie dans la voiture, seuls 38 % environ de l’électricité initialement produite auront été consommés.

Mauvaise infrastructure

La possibilité de faire le plein en quelques minutes est l’un des aspects les plus attrayants des véhicules à hydrogène. Néanmoins, bien que l’hydrogène soit l’un des éléments les plus courants de l’univers, il peut être difficile de trouver un endroit où l’on peut faire le plein d’un véhicule à hydrogène.

Ne manquez pas!  [VIDEO] - Pensez à gonfler vos pneus pour préserver vos belles jantes

Qui achètera ces voitures s’il n’y a pas de stations de recharge d’hydrogène ? C’est le nœud de l’énigme de l’œuf et de la poule à laquelle l’hydrogène est confronté. Qui donc va investir dans les stations de recharge s’il n’y a pas d’automobiles dans lesquelles investir ?

Étant donné qu’une seule entreprise est confrontée à un niveau de risque inacceptable avec l’investissement initial nécessaire pour construire une infrastructure de l’hydrogène, la résolution de ce problème nécessitera probablement la planification et la coordination d’un effort de collaboration impliquant des représentants de l’industrie, du gouvernement et des institutions financières.

L’hydrogène est hautement inflammable.

L’hydrogène est notoirement combustible, difficile à stocker et présente une menace potentielle pour la santé et la sécurité publiques en cas d’accident. Toutefois, les constructeurs automobiles tels que Toyota affirment que les voitures électriques à pile à combustible sont aussi peu risquées que les automobiles traditionnelles.

Le constructeur automobile japonais a investi beaucoup de temps et de ressources dans la mise au point et l’essai de véhicules à hydrogène dans des conditions climatiques et des situations difficiles pendant plusieurs années.

Quelles voitures à hydrogène pouvez-vous acheter ?

Voiture à hydrogène : Toyota Mirai

La Toyota Mirai et le SUV Hyundai Nexo sont les deux seuls véhicules à hydrogène que l’on peut acheter en Europe, malgré l’introduction constante de nouveaux véhicules électriques.

Non seulement les voitures à hydrogène sont chères à l’achat, mais elles sont également coûteuses en carburant.

Voiture à hydrogène : Hyundai Nexo

En outre, le degré de leur coût par rapport au coût de recharge d’un véhicule électrique varie considérablement d’un pays à l’autre.

Que réserve l’avenir aux voitures à hydrogène et aux voitures électriques ?

Pour ce qui est de savoir s’il existe ou non un marché pour ces deux technologies, le verdict n’est pas encore tombé. Les VEB ne sont pas sans inconvénients ; non seulement ils sont chers à l’achat, mais il faut aussi beaucoup de temps pour les recharger.

Ne manquez pas!  Supercharger: “J’ai payé 39,68€ pour 59 kWh” avec ma Kia Niro, un utilisateur témoigne

En outre, les véhicules électriques ne rejettent peut-être pas d’émissions par leurs tuyaux d’échappement, mais la production des véhicules, ainsi que des batteries, de même que le recyclage des composants qui constituent le véhicule, contribuent tous à l’émission de dioxyde de carbone. En outre, l’extraction d’une grande partie des matières premières peut poser des problèmes tant sur le plan éthique que sur le plan environnemental.

L’absence d’infrastructure pour le ravitaillement des véhicules à hydrogène, les difficultés liées au transport du carburant et le fait qu’il faut beaucoup plus d’énergie pour faire avancer un véhicule à hydrogène qu’un véhicule électrique à batterie font que, pour l’instant, l’avenir est aux véhicules électriques à batterie.


Pour compléter votre lecture


F.A.Q. Voiture à hydrogène

Les voitures à hydrogène coûtent actuellement très cher à produire. En conséquence, ils se vendent encore à des tarifs particulièrement élevés. Ainsi, les premiers prix tournent autour des 65 000 €, avec des nouveautés dont les prix dépassent les 70 000 €.

L’hydrogène se facture au kilo, dont le prix varie actuellement entre 10 € et 15 €. Il faut noter que les véhicules à hydrogène actuels ont une capacité d’emport d’environ 6 kg. Il en coûtera donc entre 60 et 90 € pour faire le plein complet.


Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -