vue d'artiste de véhicules autonomes communiquant au moyen de la 5G

Avec l’annonce récente d’Elon Musk selon laquelle les véhicules électriques de Tesla seront équipés d’une conduite autonome de niveau 4 ou 5 d’ici la fin de l’année, la perspective de voitures entièrement autonomes devient réalité.

Renforcer la sécurité routière : Le potentiel des véhicules autonomes

À l’approche de la saison des vacances, le nombre d’accidents sur les routes françaises devrait augmenter. Cependant, les experts estiment que l’introduction de véhicules 100% autonomes pourrait éviter jusqu’à 90% des accidents de la route. Avec l’avancée de la technologie de l’IA, les voitures autonomes ont le potentiel de révolutionner les transports et de réduire considérablement les erreurs humaines sur les routes.

Le projet de recherche CITAI pour la confiance des citoyens envers l’IA

Le projet de recherche CITAI, récemment financé par la Fondation Schwarz (Lidl) avec une subvention d’1 million d’euros, vise à étudier la confiance et l’acceptation des technologies disruptives basées sur l’IA et l’IoT. Dirigé par le département Marketing de TSM-Research en collaboration avec l’Université de Stuttgart et l’Université de Heilbronn, le projet cherche à comprendre les motivations et les réserves des consommateurs concernant les innovations basées sur l’IA.

Selon Lars Meyer-Waarden, Professeur agrégé à TSM, « L’utilisation de l’IA dans notre vie quotidienne a le potentiel de résoudre de nombreux problèmes sociétaux tels que la réduction de la consommation d’énergie, l’amélioration de la gestion des déchets et la diminution des accidents de la route. Cependant, il existe encore d’importants obstacles à l’adoption de l’IA. Notre projet vise donc à comprendre ces obstacles et à identifier les arguments marketing qui peuvent les surmonter. Les premiers résultats de CITAI montrent que les arguments économiques liés à l’énergie et au budget ont peu d’impact sur les citoyens européens. Ces derniers attendent plutôt une amélioration de leur bien-être et de leur sécurité. »

Lire également :  Rallye des Gazelles: une étape marathon pour finir en beauté !

Renforcer la confiance par l’expérience utilisateur

Des études récentes menées par le Professeur Meyer-Waarden révèlent que les principales préoccupations des citoyens concernant l’IA sont liées à l’utilisation commerciale ou malveillante des données personnelles. La crainte de déléguer le contrôle de leur environnement immédiat à des machines est également une préoccupation majeure. Le projet CITAI consiste à placer les citoyens dans des situations réelles d’utilisation de technologies plus ou moins contrôlées par l’IA, afin de mesurer leur niveau de confiance avant et après leur interaction avec ces technologies semi-autonomes. Les résultats indiquent que la confiance augmente de manière positive après avoir expérimenté l’utilisation de technologies semi-autonomes. Cependant, la confiance diminue lorsque les individus interagissent avec des technologies entièrement contrôlées par l’IA. Les chercheurs attribuent cette diminution à la complexité d’utilisation et à la méconnaissance des technologies entièrement autonomes, ce qui affecte le confort et la confiance des utilisateurs.

Le bien-être et la sécurité des utilisateurs : des arguments essentiels pour l’adoption de l’IA

Les recherches menées dans le cadre du projet CITAI ont également mis en évidence l’importance des arguments liés au bien-être et à la sécurité des utilisateurs dans l’adoption de l’IA. Alors que les arguments utilitaires axés sur des facteurs économiques tels que les économies d’énergie et budgétaires peuvent avoir peu d’impact sur les marchés occidentaux, environ 70% des utilisateurs de technologies intelligentes sont sensibles à l’amélioration du confort et du bien-être. Cela inclut des avantages tels que l’élimination des tâches quotidiennes, le contrôle de la température et la surveillance médicale. Se sentir en sécurité est également un argument central, comme être alerté des dangers sur la route ou réduire les risques de cambriolage.

Lire également :  VIDEO - Le Citroën Caselani Type HG: Un Camion Utilitaire Électrique Sur-Mesure pour les Électriciens

Alors que la technologie continue de progresser

Les études du Professeur Meyer-Waarden soulignent que nous ne sommes pas encore prêts pour des technologies entièrement automatisées contrôlées par l’IA. Les préoccupations concernant l’utilisation commerciale des données personnelles et la peur de déléguer le contrôle aux machines restent des obstacles importants. Cependant, des arguments persuasifs axés sur l’amélioration du confort (comme la possibilité de lire au volant) et l’élimination des tâches monotones ont le potentiel de convaincre jusqu’à 70% des citoyens.

Alors que la technologie continue de progresser, il sera essentiel de répondre à ces préoccupations et de mettre en avant les avantages tangibles de l’IA et des véhicules autonomes pour gagner la confiance et l’acceptation du public. Grâce à des initiatives de recherche continues telles que CITAI, la société peut prendre des décisions éclairées et ouvrir la voie vers un avenir du transport plus sûr et plus efficace.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *