Nirox, nous a partagé son expérience de recharge avec sa Kia Niro sur une borne Supercharger. Il est également propriétaire d’une Citroën Ami mais a sorti sa Kia pour tester le service de recharge Tesla. Il a expérimenté le système à Vélizy, en région parisienne.

Investir : Besoin d’une réponse rapide ? Laissez-nous vous rappeler

Obtenez des services d’investissement personnalisés en remplissant notre formulaire. Vos informations seront partagées uniquement avec votre accord express et nous aideront à mieux comprendre vos besoins et objectifs en matière d’investissement.

Hidden

Étapes suivantes : Installer le module User Registration

Ce formulaire nécessite le module User Registration de Gravity Forms. Important : Supprimez cette astuce avant de publier le formulaire.
Coordonnées
E-mail(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Superchargeurs : comment ça marche ?

Sans carte magnétique ni carte bancaire, l’accès aux bornes du réseau Tesla s’effectue par l’intermédiaire de l’application mobile du constructeur. Pour ce faire, il faut au préalable créer un compte et renseigner ses coordonnées bancaires. Une fois l’inscription réalisée, c’est une nouvelle fois l’application qui « pilote » l’activation de la borne. Il suffit ainsi de connecter sa voiture à l’un des superchargeurs, puis de renseigner la référence dans l’application pour lancer la charge.

Lire également :  VIDEO - Le Citroën Caselani Type HG: Un Camion Utilitaire Électrique Sur-Mesure pour les Électriciens

Un fonctionnement simplifié

Plutôt simple comme fonctionnement, nous le confirme l’utilisateur de la Kia Niro : « Ça marche super bien. Bon avec un CCS à 22 kWh c’est pas très rapide mais j’ai eu pendant ma charge 59 kWh avec une batterie à 22%. » Il est resté 34 minutes sur place. 

Une alternative au réseau Ionity

En matière de coûts, l’accès au superchargeur Tesla est facturé au kWh. Sur la station testée à Vélizy, le prix est fixé à 0,68 €/kWh. Un tarif auquel peuvent s’ajouter des frais d’occupation injustifiée (jusqu’à 1 €), si vous ne dégagez pas rapidement la voiture une fois la charge terminée. Les gros rouleurs pourront également souscrire à une formule d’abonnement. Facturée 12,99 €/mois, celle-ci permet de bénéficier d’un tarif préférentiel.

Un prix raisonnable quand on compare aux tarifs pratiqués par le réseau Ionity (0,79€/kWh). Pour lui, « le seul souci sera de gérer les charges avec les voitures dont les prises se trouve du mauvais côté« . Comme c’est déjà le cas… On verra avec le temps mais il est fort probable que Tesla réagisse. Et puis 16 Superchargeurs, ce n’est pas rien !

Et à l’internaute de commenter : « Elle charge très lentement. C’était juste pour un test et la batterie était pleine. Je referai un test batterie presque vide pour voir. Dommage que la Kia Niro ne puisse pas chauffer la batterie, ça aiderait la vitesse de charge..« 

En résumé : Il a payé 39,68€ pour 59 kWh. L’expérience n’était pas idéale, mais tout à fait correcte. Ce n’est que le début !

Lire également :  En bref, le marché du véhicule électrique

Voici une revue de presse détaillée sur l’ouverture des superchargeurs

Voici la liste complète des Superchargers ouverts à tous.

Publications similaires

3 commentaires

  1. « supercharger »??? Il n’y a personne pour appeler ça d’un mot qui existe dans ma langue??? Il n’y a plus que des stores, black, friday, kid, story, news………. N’y a-t-il donc que des perroquets aux anglais dans ce petit petit pays???!

  2. Moi ce qui me choque c est le prix! Plus cher que le diesel et l essence…faites le calcul!!
    C’est honteux…
    Kia c est 303km d’autonomie…80%…on arrive à plus de 16eur aux cents quand le diesel a 1.9eur/l avec une conso de 7.1 l/100 est aux alentours de 13eur….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *