L’autoconsommation : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

A lire

[Décryptage] Les étapes de livraisons de la Tesla Model 3

Cinq minutes au lieu des 60 qu’il faut à un Delivry Manager pour remettre son véhicule à...

Logo Tesla: Trois choses à savoir

L'origine du Logo Tesla Au fil de son histoire, Tesla a changé de nom...

Tesla Semi: Walmart Canada triple sa commande

Au lendemain du Battery Day, Walmart Canada souhaite communiquer une image forte en faveur de Tesla. En...
Avatar
Abder Kinane
Je suis un fan de la première heure. J'aime écrire et vous faire partager mes idées.

Réduire à néant sa facture d’énergie en étant complètement autonome et indépendant.e du réseau électrique… C’est très alléchant c’est sûr ! Et vous allez voir que ce n’est pas réservé qu’à une partie de la population. Produire son énergie n’a jamais été aussi simple qu’aujourd’hui ! 😉

Qu’est-ce que l’indépendance énergétique ou autoconsommation ?

L’autoconsommation consiste tout simplement à produire sa propre énergie pour ensuite pouvoir la consommer ou la vendre (notamment si l’on produit plus que ce que l’on ne consomme). Cela permet ainsi de mieux maitriser son budget d’électricité et/ou de chauffage et de diminuer considérablement ses factures. Dans un monde idéal, cela devrait permettre de ne pas dépendre du réseau électrique (même si la réalité est un peu plus complexe que cela).

Pour produire sa propre énergie, il existe aujourd’hui trois principaux procédés :

Les panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques : ils captent la lumière du soleil pour la transformer en électricité (pour la faire courte). Dans le cas des panneaux solaires thermiques, il s’agit de chauffer sa maison ou son eau chaude sanitaire avec ces derniers.

Les hydro turbines : elles utilisent la force d’un cours d’eau afin de produire de l’énergie.

Les éoliennes domestiques : elles utilisent la force du vent pour vous alimenter en énergie. Enfin, il vous faudra un onduleur capable de transformer le courant continu produit par votre installation en courant alternatif exploitable dans votre maison et sur le réseau électrique.

Peut-on être 100% autonome et ne dépendre de rien ni personne ?

Être 100% autonome en énergie, bien qu’alléchant comme projet, reste très complexe aujourd’hui notamment car les différentes installations en lien avec les énergies renouvelables que nous connaissons ne permettent pas une production d’énergie continue et régulière et nous ne pouvons pas (encore) stocker l’électricité qui doit obligatoirement être consommée une fois produite. De plus, les onduleurs ne fonctionnent pas s’ils ne sont pas connectés à un réseau électrique. En clair, s’ils ne détectent pas le réseau ils ne s’allument pas et s’ils ne s’allument pas, vous ne pouvez pas produire d’électricité. Mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas produire une bonne partie de l’énergie nécessaire à vos habitudes de consommation et réduire drastiquement votre facture d’électricité. Selon In Sun We Trust, les économies avec l’autoconsommation peuvent aller jusqu’à 1350 € par an en moyenne. De quoi vous offrir un beau voyage à la place du règlement de vos factures d’électricité !

L’autoconsommation : comment ça marche ?

Avant tout, il est important de définir clairement son projet d’autoconsommation et de choisir le moyen le plus adapté à votre localisation pour une production la plus optimale possible. Voici donc ce qu’il y a à savoir sur les différents procédés :

Les Hydro-turbines nécessitent d’avoir un cours d’eau assez puissant à proximité de chez soi et d’être autorisé.e à l’exploiter (les démarches administratives sont longues et les motifs de refus nombreux).

Les éoliennes ne fonctionnent qu’avec une bonne exposition au vent. De plus, il vous faut un terrain suffisamment vaste car votre éolienne doit être espacée de la moitié de sa hauteur des limites de votre terrain.

Les panneaux solaires ne produisent que la journée. Cependant, contrairement aux idées reçues, ils peuvent produire autant à Dunkerque qu’à Montpellier (il vous faudra tout de même plus de panneaux à Dunkerque que dans le sud pour une production équivalente).

Les panneaux photovoltaïques sont donc très souvent recommandés lorsque l’on veut devenir autoconsommateur car ils sont moins contraignants (ils produiront quelle que soit votre géolocalisation) et disposent d’un bon rendement comparé aux autres possibilités d’autoconsommation.

Les démarches administratives liées à l’autoconsommation

Ce type d’installation n’est pas exempt de démarches administratives (oui, on le sait, ce mot fait frissonner, mais attendez un peu avant de vous enfuir en courant, la suite devrait vous plaire 😉). Pour pouvoir concrétiser votre projet, il vous faudra :

Effectuer une demande auprès de votre mairie (qui vous autorise ou non à installer vos panneaux solaires).

Effectuer une demande de raccordement au réseau électrique français auprès d’Enedis ou de votre entreprise locale de distribution.

-Si vous souhaitez vendre votre production, il vous faudra établir un contrat appelé obligation d’achat avec votre fournisseur d’électricité. Ce dernier vous achètera alors votre surplus de production à un tarif fixé en amont dans le contrat (en voilà un autre bon moyen d’économiser sur votre facture d’énergie !).

Vous n’avez pas envie de vous stresser avec ce type de démarches ? On comprend tout à fait et cela ne doit pas pour autant vous freiner dans votre beau projet ! C’est pourquoi, chez ekWateur, fournisseur d’énergie renouvelable alternatif et indépendant, nous pouvons nous en charger pour vous ! Et parce qu’on ne veut pas vous contraindre, nous pouvons également acheter votre surplus d’énergie via un contrat hors obligation d’achat. En clair vous restez libre !

La prime à l’autoconsommation versée par l’État

Depuis 2017, il est possible de prétendre à une prime à l’investissement pour l’autoconsommation versée par l’État afin de favoriser le développement de l’autoconsommation en France. Pour en bénéficier, il faut :

Avoir débuté son projet d’autoconsommation après le 10 mai 2017.

Avoir établi un contrat avec obligation d’achat auprès de votre fournisseur d’énergie, le contrat hors obligation d’achat ne donne pas droit à cette prime.

Avoir vos panneaux solaires situés sur votre toit.

Faire appel à un installateur certifié pour mettre en place votre installation. En ce qui nous concerne, chez ekWateur, nous travaillons exclusivement avec des installateurs certifiés pour vous accompagner dans votre projet.

À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez des bons plans, nos astuces, des invitations exclusives et plus encore !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -

Latest News

[Décryptage] Les étapes de livraisons de la Tesla Model 3

Cinq minutes au lieu des 60 qu’il faut à un Delivry Manager pour remettre son véhicule à...

Logo Tesla: Trois choses à savoir

L'origine du Logo Tesla Au fil de son histoire, Tesla a changé de nom mais a également de logo....

Tesla Semi: Walmart Canada triple sa commande

Au lendemain du Battery Day, Walmart Canada souhaite communiquer une image forte en faveur de Tesla. En effet, ils annoncent avoir réalisé...

Airspeeder : Vers un nouveau sport mécanique électrique?

Airspeeder, l'organisateur des premières courses au monde de voitures électriques volantes choisit comme partenaire le leader de...

TM SUMMIT 2020 : Réservez vos billets dès maintenant!

Toute l’équipe Tesla Magazine est ravie de vous annoncer l’organisation du TM SUMMIT 2020, le seul événement...
- Advertisement -

Sur le même sujet :

- Advertisement -
À ne pas rater !
Abonnez-vous à la newsletter

Recevez des bons plans, nos astuces, des invitations exclusives et plus encore !

Adresse e-mail non valide
Essayez. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.