Bill gates

Suite à la lecture de l’article de Teslarati rédigé par Joey Klenner, nous souhaitons réagir. Il s’agit d’un commentaire d’une interview de Bill Gates accordée au Youtuber à succès Marques Brownlee. Il nous semble intéressant de poser la question suivante : Pourquoi l’autonomie est-elle toujours un sujet pour Bill Gates?

Bill Gates préfère Porsche

Bill Gates Porsche Taycan

N’en déplaise à Elon Musk, Bill gates a toujours affiché sa préférence à Porsche, malgré l’avance de Tesla, il a attendu le lancement du Porsche Taycan pour être parmi les premiers clients.

La mobilité électrique est un sujet sur lequel l’ancien CEO de Microsoft est souvent interrogé compte tenu des actions de sa fondation. Il est intéressant de constater que dans toutes ses réponses, il n’évoque quasiment jamais Tesla. Si bien qu’il se base principalement sur l’autonomie de la Porsche Taycan (308 km env. WLTP) lorsqu’il évoque le sujet. Nous comprenons que l’analyse ne soit pas la plus objective possible, dans la mesure où c’est la Tesla Model S qui possède la plus grande autonomie, 630 km d’après Elon Musk. (pour poursuivre sur l’objectivité 😉

L’autonomie: Toujours un sujet?

Ce que nous retenons de l’analyse de Bill Gates, c’est qu’il ne voit pas le problème de l’autonomie comme un problème industriel mais comme un frein psychologique.

Là encore ce frein psychologique n’est évidemment pas dans la tête des acheteurs. Nous dépassons ce frein par l’analyse de l’offre électrique, des solutions de rechargement, de la présence ou non d’une borne de rechargement sur leur lieu de travail. C’est avec ce questionnement que nous pouvons évaluer l’autonomie et donc le véhicule qui répondra à notre besoin.

Lire également :  Accident mortel en mai: la NHTSA innocente l'Autopilot et Tesla

Pour Gates, le problème réside dans le fait que de nombreux propriétaires de véhicules thermiques ne souhaitent pas se poser ces questions et donc l’autonomie est un problème.

Nous partageons totalement son analyse, pour passer à l’électrique il faut d’abord le vouloir. L’autonomie est un problème bien ancré dans l’esprit du consommateur et il va falloir quelques années pour que ça change.

Contrairement à Teslarati, je ne vois pas de déni sur le succès de Telsa de la part de Bill Gates. Il s’agit plus d’un passionné par la marque Porsche depuis qui agit comme un consommateur conquis.

Sources

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *