Le groupe Volkswagen vient de terminer une évaluation intermédiaire de son réseau mondial de points de recharge rapide : à la fin de 2022, plus d’un tiers des 45 000 points de recharge à haute puissance (HPC) que l’entreprise prévoit d’installer ont été reliés au réseau, soit un total d’environ 15 000 chargeurs rapides avec une capacité de recharge pouvant atteindre 350 kW. Dans le cadre de ce plan, environ 10 000 points HPC doivent être en service en Europe et jusqu’à 25 000 dans le monde entier à la fin de 2023.

Une stratégie fondée sur les partenariats

Volkswagen a lancé une stratégie globale pour développer un réseau de 45 000 stations de charge rapide d’ici 2025, en collaboration avec des partenaires tels que IONITY, Ewiva, BP et Iberdrola.

Le groupe Volkswagen entend donc mettre en place une stratégie en bouquet pour répondre à la demande de ses clients: En effet, en passant par des partenaires, le groupe Volkswagen souhaite partager les coûts, augmenter l’efficacité opérationnelle et bénéficier de l’expertise et de la connaissance du marché des partenaires.

Ces partenaires offrent également une infrastructure existante, une portée plus large et une meilleure accessibilité pour les clients. Volkswagen peut ainsi accélérer la mise en place de son réseau de recharge rapide et atteindre ses objectifs plus rapidement.

Comment ces partenariats se partagent le marché à l’échelle mondiale ?

En Europe (en partenariat avec IONITY, Ewiva et BP), en Amérique du Nord (en collaboration avec Electrify America) et en Chine (en collaboration avec CAMS).

Lire également :  Eccity : des scooters électriques « made in France », sur la Côte d’Azur !

Le groupe a l’objectif d’installer 45 000 stations de charge haute puissance d’ici 2025, avec 18 000 en Europe, 10 000 en Amérique du Nord et 17 000 en Chine.

L’avis de Tesla Mag

L’approche est intéressante pour Volkswagen Group qui a travaillé avec ses partenaires pour développer un réseau global de points de charge rapide en Amérique du Nord, en Chine et en Europe, tandis que Tesla a développé son propre réseau de Superchargeurs pour soutenir ses véhicules électriques.

Les deux entreprises ont adopté des approches différentes pour aborder le défi de la mobilité électrique, mais chacune d’entre elles a réussi à développer un réseau de points de charge performant pour ses clients.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *