Image: Tesla

Le spectre de la Zone à Faibles Émissions mobilité (ZFE-m), incontournable dans le paysage urbain contemporain, continue de planer sur Bordeaux. Pourtant, les Bordelais peuvent respirer un peu plus librement, du moins jusqu’au 1er janvier 2025. En effet, la mise en place de cette réglementation environnementale ne devrait pas avoir lieu avant cette date, faisant de Bordeaux l’une des rares grandes villes françaises à résister à cette tendance jusqu’ici.

L’horizon de 2025 : Un compromis ?

En décembre dernier, nous avions évoqué les efforts déployés par les élus de droite et du centre pour retarder l’entrée en vigueur de la ZFE-m à Bordeaux. Leur mobilisation semble avoir porté ses fruits, comme le rapportent nos confrères du Sud Ouest. La date du 1er janvier 2025 est la plus lointaine possible selon le calendrier fixé par la Loi d’Orientation des Mobilités (Loi LOM du 24 décembre 2019), qui impose une ZFE-m dans les agglomérations de plus de 150 000 habitants. Les Bordelais peuvent donc prendre un certain répit.

Pas de période transitoire, mais des sanctions immédiates

Malgré ce délai supplémentaire, il est important de noter qu’aucune période transitoire n’est prévue : dès l’application de la ZFE-m, les sanctions seront immédiatement effectives. 2024 sera donc une année cruciale de préparation et d’information, au cours de laquelle les modalités de mise en œuvre de la ZFE-m devront être clairement communiquées aux usagers. Un conseil de mobilité de proximité sera mis en place pour accompagner les usagers et les aider à adapter leur flotte automobile.

Lire également :  PRÈS DE 80 BORNES DE RECHARGEMENT ÉLECTRIQUE DANS LES PARKINGS DE NICE

Une interdiction permanente pour les véhicules polluants

La ZFE-m bordelaise devrait se distinguer par l’interdiction permanente des véhicules polluants, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Contrairement à d’autres ZFE-m, comme celle du Grand-Paris, les véhicules non conformes ne pourront pas circuler à Bordeaux, même pendant les soirées ou les week-ends. Cette interdiction pourrait toutefois être assouplie par des dérogations, dont les conditions restent à définir. De même, les vignettes Crit’Air autorisées n’ont pas encore été précisées.

Un périmètre d’action large

La future ZFE-m de Bordeaux devrait couvrir un large périmètre, incluant les 14 communes situées au sein de l’intrarocade, à l’exception de la rocade elle-même. Nous vous tiendrons informés dès que nous en saurons plus.

Le rôle clé de Blax dans la transition énergétique

Investir : Besoin d’une réponse rapide ? Laissez-nous vous rappeler

Obtenez des services d’investissement personnalisés en remplissant notre formulaire. Vos informations seront partagées uniquement avec votre accord express et nous aideront à mieux comprendre vos besoins et objectifs en matière d’investissement.

Hidden

Étapes suivantes : Installer le module User Registration

Ce formulaire nécessite le module User Registration de Gravity Forms. Important : Supprimez cette astuce avant de publier le formulaire.
Coordonnées
E-mail(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Dans la perspective de la mise en place de la Zone à Faibles Émissions mobilité (ZFE-m) à Bordeaux, l’entreprise locale Blax se positionne comme un acteur incontournable. Spécialisée dans l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, Blax dispose d’une expertise et d’une connaissance du territoire bordelais qui lui permettent de répondre efficacement aux besoins de la métropole en matière de mobilité électrique.

Lire également :  Test du Portal Plus, le visiophone par Facebook

Blax se distingue non seulement par la qualité de ses installations, mais aussi par son rôle de conseil et d’accompagnement. L’entreprise aide ses clients à comprendre les subtilités des aides financières disponibles pour l’achat de véhicules électriques et l’installation de bornes de recharge. Elle s’engage également dans des actions de sensibilisation à l’éco-mobilité, affirmant ainsi son rôle de leader dans la transition énergétique à Bordeaux.

En anticipant l’augmentation de la demande en infrastructures de recharge liée à la mise en place de la ZFE-m, Blax joue un rôle crucial dans l’adaptation de Bordeaux à une mobilité plus respectueuse de l’environnement. En somme, l’engagement de Blax s’inscrit comme un atout précieux pour aider Bordeaux à naviguer dans cette transition et à construire la mobilité de demain.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *