Julie Frêche
Présentation d'une nouvelle offre d'autopartage, proposer par Modulauto et en partenariat avec la Métropole de Montpellier. Possibilité de réserver un véhicule et de le laisser à la gare Sud de France

La Métropole de Montpellier, déjà réputée pour sa gratuité des transports en commun, franchit une nouvelle étape majeure dans sa quête de mobilité durable. Elle annonce la gratuité des bornes de recharge pour véhicules électriques, une première en France, en partenariat avec l’entreprise E-Totem. Cette initiative s’inscrit dans une démarche globale de promotion des mobilités décarbonées (Source: La Tribune).

Le Contexte

La Métropole de Montpellier, forte de ses 31 communes et 500 000 habitants, avait déjà marqué les esprits en rendant les transports en commun gratuits dès décembre 2023. Cette politique ambitieuse se poursuit désormais avec l’ajout de 600 bornes de recharge E-Totem. Ces installations visent à faciliter et encourager l’utilisation des véhicules électriques, en réponse à la croissance des immatriculations de ces véhicules en France, qui ont atteint 16,8% en 2023.

Collaboration avec E-Totem

Pour ce projet d’envergure, Montpellier a choisi de collaborer avec E-Totem, une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de bornes de recharge électriques. E-Totem apporte son expertise dans la gestion de l’infrastructure de recharge, proposant des solutions complètes incluant logiciel de gestion et système de tarification.

Modèle Économique et Tarification

E-Totem se distingue par un modèle économique innovant, assurant la gratuité des charges lentes tout en proposant des tarifs compétitifs pour les charges plus rapides. Cela permet à la Métropole de Montpellier de bénéficier d’un réseau de recharge sans engager de coûts directs, tout en percevant des revenus supplémentaires si les chiffres d’affaires prévus sont dépassés.

Lire également :  Cloud Computing: Le bilan carbone devient mesurable

Déploiement et Accessibilité

Les bornes seront déployées avant l’été 2025, avec une répartition stratégique dans toute la métropole. L’accès aux bornes se fera via l’application MTicket, permettant une intégration facile avec les autres services de mobilité de la Métropole. En plus des bornes pour véhicules électriques, des points de recharge pour vélos à assistance électrique seront également installés.

Tarifs Prévus

La grille tarifaire, favorisant les habitants de la Métropole, varie selon la puissance de charge, allant de la gratuité pour la charge lente à des tarifs préférentiels pour les charges rapides et ultra-rapides.

Conclusion

L’initiative de Montpellier est un jalon important dans l’évolution des politiques de mobilité urbaine en France. En offrant la gratuité des bornes de recharge pour les véhicules électriques, la Métropole non seulement soutient l’adoption des véhicules électriques mais contribue également à la réduction des émissions de carbone, s’alignant sur les objectifs de développement durable. Ce modèle pourrait inspirer d’autres villes françaises et européennes dans leur transition vers une mobilité plus verte et durable.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *