Crédit photo : Site media mercedes

La Mercedes EQS, limousine électrique de prestige, a récemment bénéficié d’améliorations significatives en termes de style, de technologie, et surtout, d’autonomie. Cependant, en dépit de ces avancées notables, plusieurs raisons peuvent amener à réfléchir avant de choisir cette voiture comme prochain achat.

Augmentation significative de la capacité de la batterie

La EQS « millésime 2024 » voit la capacité de ses batteries passer à 118 kWh, permettant une autonomie maximale WLTP de 822 kilomètres pour la version 450+ propulsion. En théorie, cette avancée est impressionnante et devrait offrir une liberté de déplacement inégalée. Néanmoins, cette augmentation de la densité des batteries pose la question de l’impact environnemental lié à la production et au recyclage des cellules de batterie de plus grande capacité.

Mises à jour esthétiques et équipements

Avec sa nouvelle finition « Electric Art », la EQS adopte un look plus classique, rappelant la traditionnelle Classe S, et intègre l’Hyper Screen de manière standard, ce qui était auparavant une option coûteuse. Ces améliorations, bien que séduisantes, pourraient ne pas justifier le coût supplémentaire pour les acheteurs soucieux de leur budget, d’autant plus que les modifications stylistiques sont relativement mineures.

Performances et confort

La EQS promet des performances remarquables, avec une puissance maximale de charge de 200 kW. Cependant, la disponibilité limitée des stations de recharge haute puissance peut rendre ces performances théoriques inaccessibles dans certaines régions. De plus, l’ajout d’équipements de luxe, comme le pack Rear Comfort Plus, soulève la question de l’utilité réelle de ces fonctionnalités dans le quotidien des utilisateurs, surtout si on considère le surcoût associé.

Lire également :  Enlit Europe: Quel est le programme et les principaux participants ?

Coût total d’acquisition

Bien que Mercedes promette que l’intégration de nouvelles technologies et améliorations n’entraînera pas une hausse significative du prix, il est essentiel de considérer le coût total d’acquisition. Entre le prix d’achat, l’assurance, l’entretien, et surtout la dépréciation, la EQS pourrait représenter un investissement conséquent sur le long terme, surtout comparée à d’autres options électriques ou hybrides sur le marché.

Impact environnemental

L’impact environnemental de la production et de l’utilisation de véhicules électriques de luxe, comme la EQS, doit aussi être pris en compte. Malgré leur absence d’émissions directes, la fabrication des batteries et la consommation énergétique liée à leur recharge, surtout si cette énergie n’est pas renouvelable, peuvent atténuer les bénéfices écologiques de ces véhicules.

En conclusion, bien que la Mercedes EQS offre des avancées technologiques et une autonomie impressionnante, il est important de peser ces avantages face aux considérations financières, pratiques, et environnementales. Pour certains, les améliorations apportées peuvent ne pas suffire à justifier le choix de ce modèle face à d’autres véhicules électriques peut-être moins prestigieux, mais plus accessibles et tout aussi performants.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *