AccueilActualité voiture électriqueLes trois marques que Tesla doit redouter en 2023

Les trois marques que Tesla doit redouter en 2023

Tesla vient de lancer officiellement son camion électrique, élargissant ainsi la gamme de véhicules électriques de la firme d’Elon Musk. Il est indéniable que Tesla est le leader de ce marché en pleine croissance, mais il n’est pas seul à vouloir s’en emparer. Si d’un côté, nous avons les marques premium allemandes comme BMW et Mercedes qui lancent des gammes complètes de véhicules électriques, le vrai danger pour Tesla est constitué par d’autres fabricants peu connus.

les gouvernements à travers le monde tentent de lutter contre le changement climatique. Ainsi, la demande pour les véhicules électriques ne cesse d’augmenter. Il est temps de considérer les autres fabricants venant de Chine que sont  NIO, BYD et XPENG qui intensifient leur présence et  ont communiqués des chiffres de livraison impressionnants

NIO, le constructeur chinois concurrent de Tesla

NIO est un constructeur automobile chinois fondé en 2014. Il s’est d’abord fait connaître parsa participation en Formule et à la présentation de sa supercar entièrement électrique, la NIO EP9.

La marque chinoise n’est apparue aux yeux du grand public qu’en 2017 lors du lancement de son premier véhicule électrique, un SUV 7 places, le ES8. Les années suivantes, NIO a lancé son autre SUV ES7 (EL7 pour le marché Européen), son coupé EC6, puis ses berlines ET5 et ET7. Malgré des débuts difficiles, voire décevants, NIO a réussi à établir des chiffres records dès le début de 2021.

Ne manquez pas!  Stations de recharge : Lille Métropole propose ses solutions

Son arrivée en Europe a commencé par un test concluant en Norvège depuis mai 2021. En octobre 2022, la marque chinoise a officialisé son lancement dans le reste de l’Europe, dont les principaux pays cibles sont l’Allemagne, le Danemark, la Suède et les Pays-Bas.

Pour le marché Européen, NIO commercialisera ses deux berlines ET5 et ET7 ainsi que son SUV électrique EL7.

Pour rappel, Mercedes s’est allié à NIO pour développer ses propres véhicules électriques.

Build Your Dream (BYD) une stratégie offensive en Europe pour atteindre Tesla

BYD est un autre constructeur chinois connu dans la fabrication de véhicules thermiques et qui, depuis quelques années a également lancé sa gamme de véhicules électriques.  le constructeur chinois n’a jamais pu rivaliser avec les constructeurs européens, japonais ou encore coréen, mais cela peut changer avec les véhicules électriques.

BYD se lance en Europe avec trois nouveaux véhicules électriques avec un prix d’entrée de gamme à  38 000 €. Tout comme NIO, ses marchés cibles sont l’Allemagne, le Luxembourg, la Suède, le Danemark et la Belgique. Il s’agit alors d’une guerre ouverte envers les nouveaux acteurs et Tesla déjà présents dans ces contrées. D’ailleurs, BYD a récemment signé avec Sixt (la société de location de véhicules) un prêt de 100 000 véhicules pour étoffer le catalogue de ce dernier.

Les trois véhicules proposés par BYD sont : la berline Han à 72 000 €, le SUV Tang à 72 000 € et le SUV ATTO 3 à 38 000 €. Le fer de lance du constructeur chinois est d’ailleurs ce petit SUV qui repose sur une plateforme maison baptisée e-platform 3.0. L’Atto 3 embarque un moteur électrique de 152 kW (206 ch) et affiche une autonomie de 420 km (cycles WLTP).

Ne manquez pas!  État des lieux : les bornes de recharge publiques à Lyon

’il est possible de commander ces véhicules en France dès la fin de cette année 2022.

XPENG une nouvelle marque qui menace Tesla

Un autre grand nom de l’empire du milieu attaque Tesla frontalement. Comme ses confrères précédemment présentés, XPENG a entamé son entrée sur le territoire Européen en Norvège avec succès. Il vise à présent les mêmes segments que ses concurrents.

Les véhicules que Xpeng présente en Europe sont ses best-sellers. Il s’agit de la berline premium P7 se positionnant entre le Tesla Model 3 et le Model S, ainsi que le petit SUV G3i.

Tout comme Tesla, les véhicules de Xpeng sont dotés de technologies très avancées, comme la conduite autonome, similaire à celle de Tesla, annoncée en septembre 

Le marché des véhicules électriques est en pleine croissance. Tesla en est le leader en Europe et aux États-Unis. Néanmoins, les leaders des marchés asiatiques et chinois pointent le bout de leur nez. Ces marques, dont NIO, BYD et Xpeng en sont les représentants. Ils proposent des véhicules à des prix largement compétitifs avec des options, des technologies et des finitions semblables, voire supérieures. C’est une bonne nouvelle pour les consommateurs qui auront un choix plus large à des prix plus intéressants.

Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

1 COMMENTAIRE

  1. Tesla Mag semble faire l’impasse sur SAI/MG à propos des constructeurs chinois. C’est pourtant le plus en avance au moins en France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -