Pourquoi la fortune d’Elon Musk est sans précédent ?

Depuis longtemps, on sait que la fortune sourit au audacieux. Et quand en plus, ceux-ci font preuve de ténacité et d'un certain sens des affaires, on obtient un levier qui semble capable de soulever des montagnes et déplacer la lune. Mais la fortune elle-même n'a-t-elle pas un prix ?

La fortune d’Elon Musk grossit chaque jour un peu plus. Même vue depuis l’orbite basse d’un des modules de l’ISS, désormais aussi ravitaillée par les capsules Crew Dragon de SpaceX, elle reste impressionnante. Alors, c’est humain, on se pose tous la question de comment il a réussi à bâtir sa fortune et à combien elle s’étend…

Éléments de réponse dans cet article !

Une entrée précoce dans le monde de l’entreprenariat

Elon Musk est un entrepreneur américain qui a présenté, dès son jeune âge des prédispositions au business. À 12 ans par exemple, il développe et vend un programme de jeux vidéo pour environ 500 dollars. À ses 18 ans, il a quitté Pretoria sa ville de naissance pour s’installer au Canada.

Puis, au lieu de finir ses études, il décide de créer sa propre société. Il lui donne le nom de Zip2, et la cofonde avec son frère. Celle-ci se spécialise dans la production d’un logiciel de publication de contenus en ligne.

Les affaires pour Elon Musk ont débuté en 1999 par la vente de son entreprise Zip2 à Compaq pour 341 millions de dollars. L’entrepreneur a investi la somme qu’il a obtenue de cette vente. Il a créé X.com, une banque en ligne qui sera connue dans le monde entier sous l’appellation de PayPal. En 2002, le service bancaire en ligne est racheté par eBay pour la somme de 1,5 milliard de dollars.

Grâce à sa part de 11,7 % sur l’entreprise, Elon Musk obtient 180 millions de dollars de ce rachat. La même année, il crée la société Space Exploration Technologies ou SpaceX. 

Les « stock options » à l’origine de la fortune d’Elon Musk

L’action Tesla ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années. Début 2020, elle a pris +269 %. Les parts d’Elon Musk dans la société Tesla lui rapportent une somme d’argent assez conséquente chaque année. Mais, il y a surtout les options de « stock options » qu’on lui a imposées en 2018.

L’équipe Tesla a en effet décidé que leur PDG sera récompensé en fonction des performances de son entreprise. Il ne recevra donc pas de salaire pendant 10 ans. Le salaire en question est estimé à 56 000 dollars.

Le PDG pourra débloquer des « stocks options » à chaque fois des objectifs sont atteints. Ce fut le cas vers la moitié de l’année 2020 et l’homme d’affaires a ainsi pu toucher son premier salaire équivalant à 700 millions de dollars.

Le mardi 21 juillet 2020, l’action Tesla a de nouveau atteint un seuil important, un objectif fixé au sein de l’équipe. Aussi, le PDG a pu débloquer d’autres «  stock options » qui pourront lui rapporter 2,1 milliards de dollars.

Mais, il ne pourra pas tout de suite les acquérir et les vendre. Il n’y sera autorisé qu’en 2025.

Premier tremplin : l’essor des crypto-monnaies 

Le premier des investissements à avoir fait sa fortune, sans grande surprise, c’est le dogecoin. Celui qui est surnommé sur les réseaux sociaux le « dogefather », pour sa grande influence sur le cours de cette crypto-monnaie en possède une quantité astronomique.

Selon beaucoup, il a été l’homme à l’origine de la montée de cette crypto, lui permettant d’atteindre un pic à 0,75 dollar au début de cette année. Mais alors qu’il faisait monter des sommets au dogecoin, il a également entraîné la chute de ce dernier.

Depuis la diffusion d’une vidéo humoristique où Musk se moque du dogecoin, et la régression générale du marché des cryptomonnaies causée par les politiques de l’État chinois, le dogecoin s’est effondré. Il tourne autour des 0,20€ à l’heure où nous écrivons ces lignes (novembre 2021).

En parlant de crypto-monnaies, il ne faudrait pas oublier de mentionner l’ethereum et le bitcoin, deux cryptomonnaies bien connues du grand public qui sont aujourd’hui les deux plus grosses monnaies virtuelles du marché.

Si Elon Musk, de par ses tweets, ne cache pas son amour pour le dogecoin, ce dernier a néanmoins précisé qu’il possédait, et de loin, beaucoup plus de bitcoins, que toutes autres cryptomonnaies :

« Le bitcoin que je possède vaut beaucoup plus que l’ethereum ou le doge »

explique ainsi l’entrepreneur natif de Pretoria.

Des investissements dans les secteurs porteurs

Comme les fusées de sa société SpaceX, la fortune d’Elon Musk s’envole vers les étoiles. Le patrimoine du fantasque fondateur de Tesla a grimpé de plus de 50 milliards de dollars cette année, davantage que tout autre milliardaire, d’après Bloomberg.

S’il tire près des trois quarts de sa fortune de sa participation de 20 % dans Tesla, le reste vient de SpaceX. La société a été valorisée 100 milliards de dollars, ce qui en fait la deuxième licorne la plus importante au monde.

Grâce à sa participation d’environ 50 %, Elon Musk s’est enrichi de 10 milliards. Un chiffre qui pourrait évoluer très prochainement, SpaceX étant dans une phase de développement extrêmement rapide. Si Jeff Bezos et Elon Musk sont engagés dans une bataille acharnée pour la conquête commerciale de l’espace, c’est le dernier a pris une longueur d’avance.

SpaceX a déjà transporté des astronautes vers la station spatiale internationale dans le cadre d’un contrat avec la NASA. De son côté, Blue Origins, la société de Jeff Bezos, a effectué son premier vol habité cet été seulement. Un retard qui se reflète dans les valorisations : Blue Origins vaut moins d’un dixième de SpaceX, selon Bloomberg.

Enfin, Musk possède deux entreprises, qui sont encore au stade de “gestation” selon ses propres termes :

  • Neuralink
  • Boring Compagny.

Elles sont axées sur la recherche médicale pour la première et un tout autre domaine pour l’autre : la construction, plus précisément de tunnel. Les deux entreprises ne dégagent pour le moment aucun profit, mais cette situation pourrait évoluer très prochainement.

L’entrée en bourse de Tesla propulse Musk vers les sommets

En 2004, il cofonde Telsa, le constructeur de voitures électriques haut de gamme. En 2010, Telsa entre en bourse. Et la NASA a signé un contrat de ravitaillement de l’ISS (Station Spatiale Internationale) avec SpaceX.

Dès 2012, l’homme d’affaires fait son apparition sur la liste « des personnes les plus riches » du magazine américain Forbes. Critère de sélection : une fortune estimée à environ 2 milliards de dollars. Une fortune qui continue de flamber pour atteindre les 20,4 milliards de dollars en 2017. 

Et cette fortune ne cesse de battre des records ! Le 4 novembre, Elon Musk est à la tête d’une fortune de 336 milliards de dollars selon Bloomberg. Sa fortune personnelle a bondi de 36,2 milliards de dollars. Cela représente environ 31,2 milliards d’euros, en une journée, le lundi 25 octobre.

La cause : une commande, par la société de location Hertz, de 100 000 voitures, a provoqué une envolée de l’action Tesla. De plus, son entreprise de voitures électriques a annoncé un nombre record de livraisons de véhicules au premier trimestre 2021. De quoi affoler Wall Street. 

Il a été l’homme le plus riche du monde 

La majeure partie de la fortune d’Elon Musk provient de sa participation de 21 % dans Tesla. Il détient environ 147 millions d’actions et dispose de plus de 56 millions d’options d’achat d’actions acquises. Lorsque Tesla a franchi diverses étapes au cours de l’année 2020, Elon Musk a reçu plusieurs tranches d’options. Leur valeur était de plusieurs milliards de dollars chacune, selon les documents réglementaires.

Courant janvier 2021, alors que la valeur nette de sa fortune continuait de grimper en flèche, Elon Musk a brièvement dépassé Jeff Bezos en tant que personne la plus riche du monde. La valeur nette d’Elon Musk a toutefois culminé à environ 190 milliards de dollars. Jeff Bezos a depuis lors regagné le titre de personne la plus riche du monde.  

Des gains estimés à 126 milliards de dollars sur un an

Elon Musk a été le plus grand générateur de fortune en dollars, selon les données compilées par Sergei Klebn de Forbes, qui a également noté que sa valeur nette a grimpé en flèche de 500 %.

Cela s’explique par la flambée des actions de Tesla. L’entreprise de voitures électriques fondée par Musk, a augmenté de 300 % entre l’année dernière et l’année précédente.

Ainsi, Tesla a une capitalisation boursière de plus de 650 millions d’ici à la fin de 2020. Cela fait de l’entreprise le constructeur automobile le plus précieux au monde. Bien que d’autres entreprises misent sur les systèmes électriques, Elon Musk a été dans les premiers à se concentrer sur le développement de technologies autonomes. Il les a perfectionné et intégré dans ses voitures, en plus d’être dans un processus constant d’amélioration des systèmes électriques.

Nous parlons donc de la fortune de Musk, dont une grande partie est générée par les quelque 21 % d’actions Tesla qu’il détient. Cette croissance est directement liée aux résultats obtenus par le constructeur automobile au cours des dernières années. Et ce, malgré les difficultés qu’il a rencontrées en raison de la pandémie et d’autres limitations gouvernementales.

En fait, elle a réussi à dépasser les attentes au cours de cette période. Selon Forbes, Elon Musk est également considéré comme l’un des PDG les mieux rémunérés au monde. Ainsi, il a reçu jusqu’à 11 millions d’euros en actions.

Une détermination sans faille pour mener à bien ses projets 

De plus, Elon Musk a récemment réussi à lever 850 millions de dollars lors d’une collecte de fonds pour SpaceX, sa société d’exploration spatiale. Cela lui a permis d’augmenter la valeur de la société de 74 milliards de dollars, contre 46 milliards de dollars l’année précédente. Les actions de Musk détenues ici ont atteint une valeur de 2 milliards de dollars.

Comme nous le mentionnions, il convient de noter que la valeur de SpaceX pourrait encore augmenter. La raison ? Le projet Starlink, qui vise à offrir l’internet à haut débit dans le monde entier, sera activé au niveau mondial. Il arrivera au Mexique dans les prochains mois. Et malgré son coût élevé, la qualité de la connexion pourrait attirer des millions de clients dans le monde.

En outre, certains des lancements les plus importants de SpaceX sont à venir. Cela pourrait inciter davantage d’investisseurs à se joindre à la vision du milliardaire.

D’autre part, Musk a de multiples projets de développement des transports en tête ; Tesla a collaboré avec d’autres producteurs pour créer différentes technologies. Cette année, le constructeur automobile n’a pas connu une hausse de son action comme l’année dernière.

Mais il compte encore de nombreux investisseurs qui soutiennent la vision d’Elon Musk. Et ils sont tous persuadés qu’il générera de multiples bénéfices, une fois qu’il aura atteint le futur qu’il souhaite atteindre.

Malgré les critiques et sa façon peu orthodoxe de se montrer au monde, Musk va de l’avant avec ses projets et tant qu’il continuera à réussir, ce portefeuille s’agrandira.


Retrouvez plus d’informations sur l’écosystème bâti par Elon Musk dans les dossiers que la rédaction de Tesla Mag consacre à l’électromobilité et à ses enjeux.

Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucune info!

Actualités du jour

Allego : futur leader européen du marché de la recharge ?

Allego se donne pour mission de faire face à ce problème et d'accélérer la transition vers la mobilité durable en Europe en fournissant l'infrastructure qui rendra la recharge des véhicules électriques (VE) plus rapide, plus simple et plus pratique.
- Publicité -