Dogecoin: Plainte contre Elon Musk de 258 milliard

Elon Musk a été poursuivi pour 258 milliards de dollars jeudi par un investisseur en Dogecoin qui l’a accusé d’avoir mis en place un système pyramidal pour soutenir la crypto-monnaie. Une plainte contre le PDG de Tesla a donc été déposée aux Etats-Unis pour “manipulation de cours et pyramide de Ponzi”, avec une demande d’indemnité record. 

L’effondrement des cryptos risque de susciter une vague de procédures judiciaires.

Quelques précisions sur l’affaire… 

Dans une plainte déposée auprès du tribunal fédéral de Manhattan, le plaignant Keith Johnson accuse Musk, la société de voitures électriques Tesla et la société de tourisme spatial SpaceX de racket pour avoir vanté les mérites du Dogecoin et fait grimper son prix, pour ensuite le laisser chuter.

Rappelons que, comme tout le monde le sait, Musk est le PDG de Tesla et de SpaceX.

« Les défendeurs savaient depuis 2019 que le Dogecoin n’avait aucune valeur et pourtant ils en ont fait la promotion pour tirer profit de son commerce », indique la plainte. « Musk a utilisé son piédestal d’homme le plus riche du monde pour opérer et manipuler le système pyramidal Dogecoin pour le profit, l’exposition et l’amusement. »

La plainte regroupe également des commentaires de Warren Buffett, Bill Gates et d’autres personnes remettant en cause la valeur des crypto-monnaies. Tesla, SpaceX et un avocat de Musk n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires. Mais le patron de Tesla a contesté toute mauvaise intention.

Jusqu’où peut-elle aller ? 

Johnson réclame 86 milliards de dollars de dommages et intérêts, représentant la baisse de la valeur marchande du Dogecoin depuis mai 2021, et souhaite qu’elle soit triplée.

Il souhaite également empêcher Musk et ses entreprises de promouvoir le Dogecoin et qu’un juge déclare que le commerce du Dogecoin est un jeu d’argent en vertu des lois fédérales et new-yorkaises.

La plainte indique que la chute du Dogecoin a commencé à peu près au moment où Musk a présenté l’émission « Saturday Night Live » de NBC et, jouant le rôle d’un expert financier fictif dans un segment de « Weekend Update », a qualifié le Dogecoin d' »arnaque ».

Un avocat de Johnson n’a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires sur les preuves spécifiques que son client possède ou prévoit de posséder pour prouver que le Dogecoin n’a aucune valeur et que les défendeurs ont mis en place un système pyramidal.

Quelles suites envisager ?

L’effondrement des cryptos risque d’entraîner une vague d’actions en justice de la part d’investisseurs ruinés. Premier à ouvrir les hostilités, l’américain Keith Johnson s’attaque à Elon Musk. Il estime que le patron de Tesla a manipulé le cours de la crypto dogecoin et lui réclame ainsi qu’à ses sociétés, Tesla et SpaceX, la modique somme de 258 milliards de dollars, soit davantage que la fortune d’Elon Musk (215 milliards). 

Selon la plainte, Elon Musk aurait laissé entendre de manière trompeuse que cette crypto « était un investissement légitime ». En réalité, elle se rapprocherait d’une « pyramide de Ponzi », popularisée par Bernard Madoff. Dans cette arnaque, il est nécessaire d’attirer toujours plus de nouveaux investisseurs pour éviter un effondrement du cours.

Par le passé un des tweet d’Elon Musk pouvait faire bondir le cours du dogecoin de 25 % à 250 % en quelques séances.

De 4 millions à 88 milliards de dollars

A son apogée, la capitalisation du dogecoin a atteint 88 milliards de dollars contre 3,8 millions de dollars à ses débuts. Malgré son plongeon, c’est encore la dixième crypto mondiale (7,7 milliards de dollars). Elle vaut à Elon Musk cette demande de dommages phénoménaux, a révélé le « New York Post ».

Sur Twitter, le milliardaire a fait part de son enthousiasme sur le dogecoin à de nombreuses reprises en 2021 avec des formules plus ou moins mystérieuses. Sur 47 tweets postés sur les cryptos entre avril 2019 et juillet 2021, les deux tiers ont concerné le dogecoin, 30 % le bitcoin et seulement 1,5 % l’ether. Ses messages sur le dogecoin étaient presque tous positifs à la différence de ceux sur le bitcoin.

Conclusion et chiffres utiles :

Elon Musk n’a pas été la seule célébrité à en vanter les mérites. Le rappeur Snoop Dogg s’est montré très enthousiaste sur le dogecoin et reste un fan des NFT (jetons non fongibles) des CryptoPunks. Dans le même style, une plainte a été déposée en début d’année contre Kim Kardashian, accusée d’avoir fait la promotion inconsidérée d’une obscure crypto – EthereumMax (EMAX) – qui s’est effondrée ensuite, ruinant de nombreux particuliers.

  • En février 2021, Tesla a déclaré avoir acheté pour 1,5 milliard de dollars de bitcoins et les a acceptés pendant une courte période pour le paiement des véhicules.
  • Le Dogecoin s’est échangé à environ 5,8 cents jeudi, en baisse par rapport à son pic de mai 2021 d’environ 74 cents.
Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

Suivez nos dernières publications et les backstage de Tesla Mag. Signalez nous des idées, erreurs ou bons plans à partager! Bienvenue dans la communauté!

Pour poursuivre votre lecture