« Un coup de canif dans le dos », un propriétaire ne comprend pas Tesla

Suite à notre récent article sur les problèmes posés par l’audi E-tron aux Superchargeurs, nous avons eu un certain nombre de retours de la part de nos lecteurs… Puisque nous sommes un média contributif et que nous souhaitons donner la parole à ceux qui nous suivent, nous avons décidé de leur dédier cet article. 

En effet, comme nous le savons tous, l’ouverture du réseau Tesla aux véhicules électriques de toutes marques a suscité un fol espoir, ainsi que de nombreuses controverses. Comme d’habitude, tout n’est pas aussi simple que ce qu’on voudrait… Et le réseau des Superchargeurs en a fait les frais. 

Des problèmes de recharge pour les véhicules non Tesla

Certaines voitures ne parviennent pas à se recharger correctement, ou du moins pas avec autant de facilité que les Tesla. Or, c’est un des arguments marketing. En outre, tous les propriétaires de Tesla ne sont pas particulièrement fan de cette ouverture du réseau. Pour eux, ce qui était la garantie de la qualité et de l’exclusivité peut se révéler décevant. Surtout si le service client n’est pas toujours au rendez-vous, comme semblent l’indiquer certains de nos lecteurs. 

Un internaute demande ainsi légitimement : à quand le libre accès à tout véhicule électrique? IONIC 5 rencontrant également des problèmes avec le Superchargeur. Un autre illustre nos propos en affirmant qu’il a acheté une Tesla pour les bornes de recharge. Si elles ne sont pas disponibles, il optera donc pour une autre marque lorsqu’il devra changer sa voiture. Et combien sont dans ce cas ?

La nécessité de s’adapter ?

Le fait que les véhicules non-Tesla refusent pour autant de s’adapter à son système de recharge, plutôt que d’en développer un, en agace plus d’un. Cependant, un peu de bon sens et de courtoisie de la part des usagers entre eux peut permettre, parfois, d’améliorer ou de débloquer une situation. 

Ne pas hésiter à penser aux autres donc ! Et aux constructeurs de s’adapter… Notamment avec des rallonges CCS qui ne seraient pas compliquées à fabriquer et à développer. Bref, les solutions existent pour peu qu’on se donne un peu la peine d’en chercher et de les étudier. Une utilisation plus vertueuse des Superchargeurs bénéficierait à tous.  

Des soucis techniques à prendre en considération

supercharger tesla

Il faut cependant souligner que les câbles Tesla tendent à être trop courts. Pour tout autre emplacement qu’arrière gauche ou avant droit – et vraiment dans les coins – les câbles de charge peuvent effectivement être trop courts pour les propriétaires de certaines voitures. 

Note pour la marque : ne pas hésiter à repenser leur longueur pour éviter de fâcher les utilisateurs du réseau, qu’ils soient propriétaires de Tesla ou non ! Ou alors, installer des places de stationnement traversantes qui annulent ce problème. Ou dédier certaines bornes aux véhicules n’appartenant pas à la marque !

Après les soucis techniques, certaines voitures comme la DS3 Crossback ETense éprouvent également des difficultés à se connecter à la borne de recharge. Peut-être un problème de logiciel qui devrait être évoqué entre constructeurs ?

Ou de sanctionner ?

Une internaute insiste sur la nécessité de sanctionner les comportements inciviques, comme le propriétaire de cette Audi qui prend l’équivalent de la place trois bornes pour se recharger. Surtout qu’il a accès à d’autres points de charge comme ceux proposés par Ionity par exemple ! D’autant que c’est une perte sèche pour Tesla que de ne pas rentabiliser ses bornes de charge. 

Il faudrait donc durcir la loi pour punir ce genre d’individus… Et normaliser la prise d’images ou de vidéos à transmettre aux autorités judiciaires afin de dénoncer les actions nuisibles aux autres usagers. N’oublions pas que ce genre de comportements n’est pas réservé aux propriétaires de VE. Les voitures thermiques se garent en toute impunité sur des places de recharge publiques… Ce qui doit changer !

Un mal pour un bien ?

Toujours est-il que la mentalité de la communauté Tesla semble avoir évolué, du moins c’est ce qui est dénoncé dans les commentaires. Pour ceux qui défendent l’ouverture du réseau : si l’accès est libre, cela bénéficiera in fine à tous. 

En effet, une meilleure utilisation du réseau permettrait de développer toujours plus de bornes / points de recharge. Et ça, c’est bénéf’ pour tous ! Enfin, soyons logique, si nous voulons profiter de tous les réseaux de recharge électrique, il faut bien partager le nôtre.

Par contre, nous sommes d’accord que si l’ouverture est mal préparée, ce qui semble être le cas, l’effet vertueux est bien moindre. Ainsi, sans tests pratiques concrets, tout le monde est perdant (mais pas les concurrents !), souligne un internaute. 

Quelques suggestions ou explications 

De plus, il est vrai qu’il serait logique que les véhicules Tesla puissent bénéficier en priorité du réseau de recharge leur étant dédié… Par exemple, un certain pourcentage de stèles pourraient être pour les non-Tesla et/ou hors période d’affluence. Cela permettrait de pousser les autres constructeurs à développer un réseau leur étant propre. 

Gardons tout de même en tête que Tesla n’a pas pris cette décision pour rien. L’idée de rentabiliser plus que de subventionner son système de recharge ne devait pas y être pour rien… Effectivement, l’entretien d’un réseau d’une telle envergure coûte très cher. 

Toujours est-il qu’un certain mécontentement a été exprimé… À Tesla maintenant de le prendre en compte !

Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

13 Commentaires

  1. On est clairement dans une période de tests, où Tesla capte les remarques aussi bien des conducteurs de Tesla que des autres.
    Je pense que Tesla affinera son offre.
    Pourquoi par exemple ne pas limiter l’accès des bornes Tesla lorsqu’on est en période de saturation ; seulement des Tesla pourraient avoir accès aux superchargeurs dès que 80% des bornes utilisées par exemple. Ou interdire l’accès aux autres véhicules « non compatibles » (ceux qui bloquent 2 bornes ou + pour se recharger). Je ne serais pas contre l’idée de permettre de « réserver » une borne de recharge via l’application en échange d’un prix plus élevé pour la recharge comme le font les compagnies aériennes avec le Fast lane Pass. L’avenir nous le dira !

  2. Et aussi laisser un vigile sur chaque zone de Superchargeur, filmer le site, envoyer des PV ensuite…

  3. Bonjour:
    Peut on avoir des retours d’expériences sur la fréquentation des SUCS lors de ce weekend à rallonge de l’Ascençion ?
    Je pense que cela devait être galère, notamment sur l’ axe A10.
    N’oublions pas qu’à terme, l’objectif est d’ouvrir, comme au Pays-Bas, tous les SUCS aux non-tesla.

  4. Inadmissible de changer les conditions initiales (bornes exclusives Tesla).
    Le choix d’acheter une Tesla s’est aussi fait en fonction des bornes de recharge exclusives.
    Ce changement est un « coup de canif » au contrat entre Tesla et ses clients.
    Mensonge inadmissible !…

  5. @Babaorom, pour rappel, les SUCS Tesla sont privés et appartiennent à Tesla. A partir de là, impossible de sanctionner par une amende les personnes qui prennent 2 ou 3 places !! Par contre, Tesla pourrait ajouter des caméras et avec un logiciel simple, couper l’alim du chargeur en cas de mauvaise pratique ou mieux, doubler le prix du kwh ^^

  6. Bonjour, amusant la non objectivité de Tesla mag et des commentateurs.
    Tesla c’est créé se problème tout seul en ouvrant les suc aux autres usagers.
    Le seul fautifs est Tesla et personne d’autre.
    Les autres véhicules qui doivent joué d’astuces pour pouvoir se chargé sur les suc ouvert ne demande rien d’autre que de pouvoir se rechargé comme le propose justement Tesla.
    La conception de leur stèle est complètement hors sujet pour répondre à un standard (combo ccs) se voulant ouvert à tout les type de véhicule (et du coup la trappe de recharge ne serait jamais au même endroit).
    Tesla a looser, mais les Tesla boy’s continue à fustigé les autre véhicule qui n’ont rien demandé à part pouvoir se chargé comme (je le répète) le propose justement Tesla.
    Cordialement.

  7. Les propriétaire de Tesla ont achetés aussi ces voitures parce que les recharges étaient exclusivement réservés à Tesla et donc tranquille
    Dans le prix très Cher il y cet avantage donc il n’y a pas de raison d’ouvrir les chargeurs Tesla aux autres marques de voitures
    Ce n’est pas Tesla de résoudre ce problème, il y a un ministère pour ça qui mettre le moteur turbo pour équiper la France de chargeurs
    Point final

  8. Bonjour,
    Nous savons tous qu’Elon est très bon en terme technique et en marketing, mais aussi totalement imprévisible.

    La décision s’ouvrir les chargeurs aux autres marques ayant été prise, il faut simplement le faire progressivement, et en tenant compte des intérêts des propriétaires de véhicules de la marque.

    Cependant, avec les délais d’attente en cours, il est difficile de faire pression sur Tesla…

    La solution viendra peut-être de frais vraiment plus important pour les propriétaires de véhicules d’autres marques.

    Mais seulement si c’est l’intérêt de Tesla, restons réalistes.

  9. Tesla a créé ses chargeurs pour ses voitures : normal que la longueur des câbles soit adaptée à ses véhicules (et ses nouveaux véhicules adaptés à ses chargeurs). L’ouverture du réseau de charges aux véhicules d’autres marques, qui n’avaient aucune possibilité de connaître cette décision de Tesla, n’a pas mis en avant la compatibilité de leurs véhicules avec les normes Tesla.
    Et l’entente entre Tesla et les constructeurs automobiles va être sportive : pour Tesla, la voiture est un objet connecté, de la famille des ordinateurs et smartphones…

  10. @bruno,
    Oui tu es sur thermique, puis te te balades sur un blog qui parle de véhicules électriques….
    Frustré de ne pas ne pas rouler en électrique peut être ??

  11. En thermique 3 mn plutôt rapide:
    Le temps de faire le plein aller à la caisse pour régler la grosse facture de carburant.
    Puis déplacer la voiture et retrouver une autre place pour faire la pose pipi et café.
    Au temps de temps que pour recharger une TESLA environ 15 à 20 minutes.

    Au final quasiment même temps de trajet qu’avec une thermique

  12. Le français est par définition indiscipliné, donc respecter les règles notamment de bon sens ou de courtoisie me paraît difficile. Pour la saturation toutes marques sans parler des problèmes d’emplacements de la prise sur le véhicule, il y aura aussi le problème des migrations de nos amis européens qui satureront le total.
    Tesla sera donc responsable du mécontentement de ses clients mais aussi de celui des autres usagers, en espérant qu’il n’y aura pas de problème plus grave faisant intervenir les forces de l’ordre suite à des incivilités.
    Possible solution :
    – Comme en Chine un blocage de la place escamotable sur l’application lors du choix d’une stèle unique.
    – Des places des 2 côtés des stèles.
    – Un système de caméras avec logiciel permettant d’identifier l’incivilité d’occupation des stèles et de doubler ou tripler suivant le cas le prix du Kw, car Tesla n’a pas dû prévoir l’ouverture à tous de façon philanthropique.
    Et sinon bon sens, intelligence et courtoisie devrait permettre beaucoup de chose, encore faut-il y arriver.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

Suivez nos dernières publications et les backstage de Tesla Mag. Signalez nous des idées, erreurs ou bons plans à partager! Bienvenue dans la communauté!

Pour poursuivre votre lecture