Solaire : le coup d’avance de Tesla ?

Rejoignez la révolution électrique!

Qu’est-ce qui a conduit François Lafond de son Auvergne à Strasbourg puis à Oxford ? Ce brillant post-doctorant, aujourd’hui au compte de la Martin School d’Oxford, a récemment fait la une de certains médias avec son confrère J. Doyne Farmer. Il y a quelques semaines, les deux chercheurs ont publié une étude à l’objet simple : vérifier si la loi de Moore peut s’appliquer à d’autres domaines, dont l’énergie solaire.

Vous souhaitez prendre le contrôle sur votre consommation énergétique ?

Tesla Mag vous met en relation avec les fournisseurs d'énergie qui vous permettent de recharger avec de l'électricité verte et en faisant des économies.
  • en KW
  • en m2

Cette loi est aujourd’hui largement connue et reconnue : pour la simplifier, elle postulait dès 1965 que la puissance des semi-conducteurs doublerait tous les deux ans à prix constant. En somme, les machines électroniques sont devenues de moins en moins coûteuses et de plus en plus puissantes. Le paradigme s’est progressivement effrité au fil des décennies mais la Loi de Moore est restée un standard académique.

Les enjeux de l’électromobilité

Quel rapport avec l’électromobilité ? Très simple : la clé de son développement n’est évidemment pas son autonomie mais la capacité – pour un Etat, une entreprise, un particulier – à pouvoir fournir suffisamment d’électricité, si possible à bas prix. Dit plus simplement : à rendre la production d’électricité plus linéaire et plus abordable pour tout le monde.

A l’heure actuelle, seule la première entité peut le garantir : l’Etat. Lui seul a la capacité de pallier aux besoins personnels et professionnels en presque toutes circonstances. Les particuliers et entreprises, eux, peinent à décoller. La raison est évidemment économique. Pour un particulier, il peut s’agir d’un investissement en panneaux photovoltaïques de plusieurs dizaines de milliers d’euros pour un retour énergétique qui restera loin, voire très loin, de couvrir ses propres besoins. Le fameux ROI, retour sur investissement, à du plomb dans l’aile.

Moore, encore et toujours

C’est là qu’intervient l’étude de François Lafond. Le co-auteur de l’étude « How predictable is technological progress ? » montre très clairement que, parmi tous les domaines étudiés, le photovoltaïque est l’un des rares à pouvoir s’aligner sur la Loi de Moore ou, du moins, sur une certaine forme de régularité : cette énergie voit son coût baisser de 10% par an avec une rare constance.

Plus surprenant, cette baisse est quasi mécanique, sans que l’augmentation de la demande ou les incitations fiscales ne l’affectent. Traduction : il y a aujourd’hui une très forte probabilité, enfin étayée par une solide étude, pour que l’énergie solaire soit à terme dominante dans le monde – non pas parce qu’elle est subventionnée ou verte mais tout simplement la moins chère.

Tesla précurseur ?

A l’heure actuelle, quelques rares offres hexagonales tentent de rendre le modèle photovoltaïque plus attrayant. « Mon soleil et moi », signé EDF, en fait partie. Le chemin reste long. L’opérateur historique n’hésite pas à parler d’ « intégration en totale harmonie » sur le toit, alors que les panneaux restent ce qu’ils ont toujours été : de larges plaques rectangulaires gris foncé, disgracieuses au possible.

L’offre Tesla de tuiles solaires semble encore la plus aboutie. Déjà, par son esthétique. Ensuite, par son délai de livraison : elle est attendue dès l’année prochaine, en 2018. Enfin, parce qu’elle n’est pas isolée mais intègre un développement complet de l’électromobilité qui s’étend de la production (tuiles solaires) au stockage (Powerwall) jusqu’à la mobilité à proprement parler (véhicule électrique, Tesla ou autre).

Le retour sur investissement de l’ensemble pourra de surcroît être renforcé par la capacité des particuliers à revendre leur production au réseau national. Une jeune start-up française se propose d’ailleurs d’accompagner cette transition énergétique individuelle. La Loi de Moore pourrait bien avoir trouvé une seconde jeunesse.

Olivier Müllerhttps://www.tesla-mag.com
Journaliste à Tesla Mag et NextCar Magazine : développement du VE, marché, transition énergétique globale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -
Actualités du jour

Le point complet sur le déploiement des bornes de recharge en France 

Réduire les émissions de gaz à effet de serre, la dépendance énergétique et améliorer la qualité de l'air en...
- Publicité -