tesla-autopilot-femme

Comme Elon Musk l’a annoncé sur son compte Twitter, l’option de conduite autonome de Tesla ou FSD (Full Self-Driving) est disponible pour tous les propriétaires ayant commandé le pack de conduite autonome intégrale en Amérique du Nord.

Pour rappel, cette option était uniquement disponible pour les conducteurs ayant un score de sécurité élevé.

La version bêta du FSD permet aux véhicules Tesla de rouler de manière autonome vers les destinations saisies dans le système de navigation de la voiture. Toutefois, le conducteur doit rester vigilant et prêt à prendre le contrôle à tout moment.

(source : Compte Twitter – Elon Musk)

Le FSD n’est pas un système d’aide à la conduite totalement autonome

Malgré son nom, le FSD est considéré comme un système d’aide à la conduite de niveau 2. En bref, la responsabilité incombe au conducteur et non au système de Tesla. Ceci est dû à l’observation d’une régression des capacités de conduite par certaines mises à jour de ce même système.

Afin d’améliorer cette version Bêta du programme FSD, Tesla a fréquemment annoncé de nouvelles mises à jour du logiciel. Le but étant d’améliorer les performances de ce dernier afin de le rendre plus sûr et d’attirer plus de propriétaires éventuels.

Avant cette ouverture à tous les propriétaires de Tesla ayant commandé le pack de conduite autonome, des tests ont été effectués sur une période de 6 mois sur plus de 100 000 propriétaires.

Comment les propriétaires pourront-ils utiliser ce programme FSD ?

Il est précisé dans le tweet d’Elon Musk que le FSD est disponible pour toutes les personnes ayant demandé le programme par le biais de l’écran d’info-divertissement du véhicule, assumant que ces dernières ont acheté le pack.

Lire également :  Notre avis sur la plus petite Tesla Model S enfants de chez Radioflyer

La mise à jour est le FSD Beta v11, elle fusionne la pile logicielle FSD de Tesla qui concerne la conduite en ville avec celle de l’Autopilot (dédiée à la conduite sur autoroute). Elle est censée toucher près d’1 million d’utilisateurs d’ici la fin de l’année.

Est-ce une réelle avancée majeure ?

Oui et non. La proposition de l’option de conduite autonome pour 1 million d’utilisateurs d’ici la fin de l’année remplace l’objectif déjà énoncé par Elon Musk en 2020 soit : “1 million de robotaxis d’ici la fin de l’année”.

Le FSD n’est pas une nouveauté en soi, elle sera juste disponible pour un groupe de personnes plus étendu. Nous doutons toutefois qu’elle puisse toucher près de 1 million de personnes d’ici la fin de l’année. Sachant que le billet d’entrée de cette fonctionnalité se rapproche des 15 000 $ en sus du prix du véhicule.

De plus, ce programme d’auto-pilotage complet ne l’est tout simplement pas. Comme énoncé plus tôt, la version Bêta n’offre qu’un système d’aide à la conduite de niveau 2, ce qui ne répond pas réellement aux performances promises par Tesla.

Le FSD s’ouvre à plus de personnes, c’est une nouveauté, mais elle n’est pas majeure.

Et vous ? Que pensez-vous de cette annonce d’Elon Musk ? Dites-le nous en commentaire !

La conduite autonome Tesla en vidéo, ça donne quoi ?

Nous partageons une vidéo de Wholemarscatalog qui compare le système Autopilot de Tesla avec celui de GM. Cela permet de se rendre compte de la proposition du constructeur californien. Il y a certes du chemin à parcourir, mais le constructeur est sur le point de déployer une technologie inédite.

Publications similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *