Source : Forum Tesla-mag

Un voyage électrique riche en découvertes et rencontres

Peu de Tesla osent s’aventurer en Espagne, mais en 2016, Tesla a initié l’installation de Superchargeurs le long de la Costa Brava, permettant désormais d’atteindre facilement les stations balnéaires espagnoles. L’électromobilité, qui était autrefois synonyme de contraintes, devient une véritable invitation à l’exploration. Notre membre du forum Tesla Mag, BBdriver 31, a choisi d’oser, en menant sa famille pour un road trip de 2000 kilomètres aller-retour de Toulouse à Benidorm, à bord de sa Tesla Model S P85D.

Les étapes de charge : Des haltes opportunes

  1. Narbonne : La première étape de charge à Narbonne, une station impeccablement maintenue. BBdriver 31 aurait pu atteindre Girona sans s’arrêter ici, mais préférant la sécurité, un arrêt de 20 minutes a été fait.
  2. Girona : Situé dans le parking nord de l’hôtel Ibis se trouvent 4 Superchargeurs. Malheureusement, deux autres au parking sud étaient condamnés par une barrière. L’offre de service est basique, avec uniquement un bar à l’hôtel Ibis.
  3. Tarragona : Le stationnement du Superchargeur offre une vue magnifique sur une oliveraie. Le restaurant local et l’hôtel haut de gamme sont un bonus supplémentaire pour les voyageurs. C’est un arrêt particulièrement agréable, permettant de déguster et d’acheter de l’huile d’olive de première qualité.
  4. L’Aldea : Six Superchargeurs sont installés sur le parking de la gare des cars. Malheureusement, le lieu est moins engageant, avec des ordures éparses et un bar qui laisse à désirer.
  5. Valencia : L’Hôtel La Boetia offre un cadre agréable avec 4 Superchargeurs. Bien que le buffet de petit déjeuner soit réservé aux clients de l’hôtel et aux propriétaires de Tesla, c’est un endroit accueillant pour une pause recharge.
Lire également :  A quoi fait référence le nouveau logo "Plaid" sur les Tesla Model S Plaid ?

Observations notables et conclusions du voyage

BBdriver 31 et sa famille sont arrivés à Benidorm à 21H00 après 12 heures de route, soit environ 4 heures de plus qu’avec une voiture thermique. Malgré le manque de Superchargeurs au sud de Valence, ce qui aurait été pratique pour le séjour d’une semaine à Benidorm, ils ont réussi à garder 50% de batterie, suffisamment pour atteindre le Superchargeur de Valence pour le retour en France.

Ce récit de BBdriver 31 montre clairement que les véhicules électriques, notamment la Tesla Model S, sont parfaitement capables de réaliser de longs voyages sur route. La densité croissante du réseau de Superchargeurs le long des axes majeurs en Europe rend de plus en plus accessible et commode les voyages longue distance en véhicule électrique. Cependant, il reste encore du chemin à parcourir pour que la couverture du réseau de Superchargeurs atteigne celle des stations-service traditionnelles.

Il est à noter une anecdote révélatrice qui émane du périple de BBdriver 31. Un autre automobiliste, originaire de Belgique et également en Tesla, parcourait sensiblement le même itinéraire. Ce dernier a adopté une allure modérée à 120 km/h, ce qui lui a permis de délaisser une étape de recharge à L’Aldea. Quant à BBdriver 31, malgré une vitesse de croisière plus soutenue de 170 km/h, il est arrivé au Superchargeur de Girona au même moment que le conducteur belge, une escale de recharge supplémentaire ayant équilibré leur progression. Cette situation illustre un aspect fondamental de la mobilité électrique : lors de longs trajets, une vitesse plus élevée n’est pas forcément gage d’efficacité temporelle.

Lire également :  Tesla : Production, Tom Zhu, nouveaux radars

Le voyage de BBdriver 31 a certes rencontré quelques embûches, mais il a tout de même démontré l’aptitude remarquable des Tesla pour les périples de grande envergure. Ce témoignage est d’une valeur inestimable et, nous l’espérons, inspirera davantage de conducteurs de Tesla à s’aventurer en Espagne et au-delà. Néanmoins, son récit met aussi en lumière l’importance cruciale d’augmenter la densité de Superchargeurs, en particulier dans des zones à forte fréquentation touristique comme Alicante. Le déploiement d’une infrastructure de recharge plus abondante et plus accessible constitue un levier essentiel pour l’adoption généralisée des véhicules électriques.

Le périple a certes duré plus longtemps que prévu, mais l’expérience d’explorer l’Espagne à bord d’une Tesla Model S reste inoubliable. Par ailleurs, elle offre une nouvelle perspective sur la mutation des habitudes de conduite à l’ère de l’électromobilité. Avec un réseau de recharge plus étoffé et une planification précise, les propriétaires de véhicules électriques peuvent envisager des road trips plus sereins à l’avenir, tout en savourant les avantages environnementaux d’une conduite zéro émission.

En somme, l’expérience de BBdriver 31 offre une vision précieuse des possibilités et des défis inhérents aux voyages longue distance en voiture électrique. Alors que le réseau de Superchargeurs de Tesla continue de s’étendre, on peut s’attendre à ce que davantage de conducteurs de Tesla repoussent les frontières de l’exploration en véhicule électrique. Ce road trip nous rappelle que, malgré les défis, le futur de l’automobile est résolument électrique.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *