AccueilActualité voiture électriqueBatteries : Nouveau partenariat stratégique entre LG Energy Solution...

Batteries : Nouveau partenariat stratégique entre LG Energy Solution et Stellantis

Les deux géants de l’industrie s'entendent pour investir 4,1 milliards de dollars dans une nouvelle usine de batteries lithium-ion au Canada.

Afin de faire face aux enjeux toujours plus nombreux dans le domaine de l’électrique, LG Energy Solution (LGES) et Stellantis ont opéré un rapprochement, qui a débouché sur la création d’un nouveau géant du secteur.

Le but ? Investir plus de 5 milliards de dollars canadiens (4,1 milliards de dollars américains, soit 3,6 milliards d’euros) afin de produire le nerf de la guerre, à savoir des batteries lithium-ion à très grande échelle, au Canada.

Implantation nord-américaine : pourquoi ?

Cette nouvelle entité sera basée au Canada, dans la ville de Windsor, située dans la province de l’Ontario (juste en face de la ville de Détroit, aux États-Unis).

Localisation de la ville de Windsor, Ontario (Source : Google Maps)
Localisation de la ville de Windsor, Ontario (Source : Google Maps)

Les deux partenaires espèrent faire sortir l’usine de terre dans le courant de cette année, afin d’entamer la production d’ici au premier trimestre de l’année 2024, soit dans deux ans. L’objectif fixé par les deux partenaires, pour ce nouveau pôle mondial, est d’atteindre une capacité de production de plus de 45 GWh par an.

Selon les experts, l’usine devrait entraîner la création de 2 500 nouveaux emplois à Windsor et dans sa région. Bien évidemment, les gouvernements municipaux, provinciaux et fédéraux du Canada se sont associés au projet.

L’implantation de la nouvelle structure ne s’est pas faite au hasard. En effet, Windsor constitue le cœur d’une région dynamique, qui doit beaucoup à l’industrie automobile pour son attractivité, et ce, depuis de nombreuses années. Ainsi, le site « Invest Ontario » relève que la société Windsor-Essex conçoit et construit des véhicules depuis un siècle au moins. Nul doute que LGES et Stellantis espèrent s’insérer dans le tissu industriel, afin d’établir une solide chaîne d’approvisionnement, pour les batteries, sur place.

Des ambitions clairement affichées

Une ambition confirmée par les propos de Youngsoo Kwon, PDG de LG Energy Solution, qui a déclaré : « Grâce à cette joint-venture, LG Energy Solution pourra se positionner comme un acteur essentiel dans la construction de chaînes de valeur d’énergie verte dans la région. La création d’une coentreprise de fabrication de batteries au Canada, reconnue comme l’un des principaux pays en matière de ressources d’énergie renouvelable, est essentielle pour LG Energy Solution, car nous visons à alimenter plus de véhicules électriques dans le monde. »

Le directeur des opérations de Stellantis Mark Stewart (à g.) et le chef de la division batteries automobiles avancées de LG Energy Solution Kim Dong-myung posent pour une séance photos le 23 mars 2022 lors de la cérémonie destinée à annoncer que leur coentreprise construira une usine de fabrication de batteries VE en Ontario, au Canada
Le directeur des opérations de Stellantis Mark Stewart et le chef de la division batteries automobiles avancées de LG Energy Solution Kim Dong-myung (Source : agence de presse Yonhap)

Dans les faits, la nouvelle usine de batteries devra fournir des éléments de batteries lithium-ion à Stellantis, qui développe sa gamme de véhicules électriques en Amérique du Nord. Ainsi, Stellantis devrait démarrer la production d’un SUV Jeep, entièrement électrique, à l’horizon 2023. Un nouveau véhicule utilitaire, de type camionnette, le RAM 1500 BEV, devrait également voir le jour d’ici l’année 2024.

Ne manquez pas!  Comment optimiser votre installation de borne de recharge ?

Carlos Tavares, PDG de Stellantis, a renchéri aux propos de son partenaire : « Notre joint-venture avec LG Energy Solution est un autre tremplin vers la réalisation de notre feuille de route d’électrification agressive dans la région visant à atteindre 50 % des ventes de véhicules électriques à batterie aux États-Unis et au Canada d’ici la fin de la décennie. Nous sommes reconnaissants aux paliers de gouvernement municipal, provincial et fédéral pour leur soutien et leur engagement à aider à positionner le Canada comme chef de file nord-américain dans la production de batteries pour véhicules électriques.”

Répondre aux contraintes du marché

Peugeot 208 électrique

L’empressement de Stellantis à accélérer le développement de sa gamme de véhicules électriques, comme la Peugeot e-208 ou la DS3 Crossback, est de plus en plus manifeste. Pour preuve, ce partenariat et la création de ce nouvel outil indispensable, à savoir l’usine de batteries, avec LGES, doit permettre à Stellantis de prendre pied, de façon plus efficace encore, sur le marché des véhicules électriques, toujours en plein développement. 

De fait, de nombreux autres constructeurs automobiles, comme General Motors ou Ford, changent de paradigme, et investissent dans les superstructures permettant la conception, la construction et l’installation de batteries.

L’heure est au changement dans tous les domaines. Les modes de déplacement ne font pas exception, et les géants doivent s’adapter, ou disparaître au profit de structures plus à même de répondre aux nouveaux défis. 

Source : Teslarati

Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -