C’est probablement le génie d’Elon Musk. Peu de PDG parviennent à faire le tour du monde avec un email. Dans une note internet, il a fustigé le télétravail et a expliqué que plus on est haut, plus il faut être visible au bureau. Est-ce une démonstration de sa vision de la liberté d’expression? Le débat créé a probablement plus de valeur que cette note et les effets sont plutôt très positifs pour réconcilier la parole des salariés et des managers.

Update 17/06/2022: Une exception pour les hauts profils

Bien entendu, Elon Musk a écouté les critiques qui émanaient parfois de ses propres salariés. Il est conscient que le succès de ses opérations dépend du niveau d’engagement de ses équipes. Globalement l’option qu’il semble être privilégiée est le cas par cas.

Comment pouvons nous interpréter le mail d’Elon Musk?

  • Le fondateur de la marque au grand T souhaite sonner la fin de la période Covid.
  • La productivité est largement dépendante du présentiel.

Un mail émanant directement d’Elon Musk a été publié sur Twitter. Depuis, les réactions sont nombreuses et indignées. Il s’agit d’un message aux employés de Tesla qui pratiquent le télétravail. Et sont quelque peu critiqués pour cela… 

Lire également :  Salon du Bourget 2023 : Dialogue stratégique entre Eyal Zamir et Benedikt Zimmer

Une crise sanitaire qui a impacté les mentalités?

Notre conception “classique” du travail a quelque peu été remise en cause suite à la crise sanitaire que nous avons traversée. Depuis, le télétravail est devenu plus commun et séduit même de nombreux actifs. Il facilite en effet certains aspects logistique de la vie active. 

Un appel à la démission perçu comme un dénigrement?

Dans son mail, Elon Musk indique que les travailleurs des usines de la marque doivent travailler au moins 40 heures par semaine en présentiel sur site. Sinon vous pouvez tout simplement démissionner. Comme quoi, Tesla n’a pas l’air de beaucoup tenir à ses salariés, et c’est bien dommage. 

Cependant, il est souligné que des exceptions peuvent exister et qu’elles seront dans ce cas adressées nominativement. On se doute que les arguments doivent être au niveau pour que du télétravail soit accepté par une direction y étant si farouchement opposée. 

De plus, vous devez travailler dans le même état que vos responsabilités. Il n’est pas non plus envisageable de travailler dans un endroit qui n’aurait rien à voir avec un bureau Tesla. Travailler de chez vous ou d’un espace de coworking est exclu selon le mail en question. On voit donc que ça ne plaisante pas chez Tesla…

Des réactions globalement favorables au télétravail

Si de nombreuses personnes défendant le télétravail considèrent le travail en présentiel comme “démodé”, elles n’ont pas complètement tort. Le télétravail permet plus de liberté, au niveau des horaires ou de la localisation même de son travail. A terme, il permet une meilleure qualité de vie et donc de travail, puisque moins de contraintes. 

Lire également :  Virgin Orbit: Premier vol historique!

Enfin, on imagine que le télétravail n’est pas possible pour tous, cela dépend bien évidemment du travail réalisé. Reste néanmoins que la vivacité de la réaction des détracteurs de Musk montre l’opposition actuelle au travail dit “classique”. Attendons de voir si la direction de Tesla et son PDG décident de corriger le tir. 

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *