Elon Musk réclame la suppression de vidéos avec un mannequin d’enfant qui se fait renverser en mode autopilot

La liberté d’expression est un enjeux important pour Elon Musk. Néanmoins quand il s’agit de vidéos manipulées pour expliquer que le système Tesla Vision ou Autopilot est défaillant devant un enfant, c’est trop.

TESLA MAG PUBLIE POINT DE VUE – S. Baker

Wholemars Catalog démonte la théorie

Pourquoi la vidéo qui fait tomber le mannequin est fausse?

Le réalisateur de la vidéo a délibérément placé deux rangées de cônes pour que la voiture ne puisse pas contourner l’enfant (ce qu’elle ferait normalement si elle ne pouvait pas s’arrêter). Il a également montré la vidéo à la plus basse résolution autorisée par YouTube… et il y a une raison à cela.

Vous pouvez voir (mais pas lire car c’est trop flou) un long message d’alerte sur l’écran de la Tesla – il indique probablement que le pilotage automatique est activé – puis, lorsque la voiture accélère, un autre message s’affiche – qu’est-ce que cela peut bien être ?

Eh bien, je vais vous dire ce qu’il dit – il dit que l’Autopilote ne freine pas lorsque vous appuyez sur la pédale d’accélérateur.

Il est donc presque certain que ce type n’a pas apprécié que la voiture s’arrête réellement – alors il a recommencé, plus vite, et la voiture a contourné l’enfant – alors il a placé un tas de cônes et la voiture a TOUJOURS effectué un freinage d’urgence et s’est arrêtée – et ensuite, pour la vidéo qu’il a montrée, il a mis le pied sur l’accélérateur pour neutraliser l’auto-conduite – et a conduit la voiture dans le mannequin lui-même !

Ensuite, il a vu les avertissements incriminés à l’écran et a publié la vidéo à une résolution si faible qu’il est impossible de les lire.

Malheureusement – pour lui – plusieurs personnes ont reproduit ce qu’il a fait – et ont montré les messages réels qui seraient affichés – et ils correspondent parfaitement à la longueur de ceux de la vidéo.

Ce type est candidat au Sénat américain et l’un de ses principaux arguments est d’interdire le pilote automatique de Tesla.

Oh – et pour votre information – il possède également une société concurrente qui essaie de créer des logiciels pour voitures à conduite autonome.

C’est tout simplement diabolique.

Je ne sais pas si Elon a raison de dire que cette vidéo devrait être interdite, mais je pense qu’il vaut mieux qu’elle reste là et qu’elle soit montrée à côté de toutes les vidéos de démystification, afin que cet escroc soit montré tel qu’il est.

L’Autopilot est 12 fois moins susceptible de provoquer un accident mortel qu’une voiture classique… 1 décès par milliard de kilomètres parcourus plutôt que 12,5 par milliard pour les voitures classiques.

Il y a un million de Tesla sur les routes américaines – qui parcourent environ 15 000 miles chacune par an. Cela représente 15 milliards de kilomètres… et cela signifie qu’environ 13 à 14 personnes sont en vie aujourd’hui grâce à ce logiciel.

Jusqu’à présent, aucun piéton n’a été blessé par une Tesla en mode AutoPilot.

Teslam
Je suis le fondateur de Tesla Magazine et rédacteur en chef de l'ensemble des rubriques. Le contenu informatif et à haute valeur ajoutée est ma passion, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez échanger sur notre contenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -
- Publicité -

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucune info!

Actualités du jour

Véhicule électrique : la vitesse au détriment de l’autonomie ?

L'autonomie est une donnée essentielle lorsqu'on parle de voitures électriques. Tout dépend de votre capacité à vous rendre à...
- Publicité -