AccueilSport EExtreme E / Ocean X Prix du Lac Rose : le Team...

Extreme E / Ocean X Prix du Lac Rose : le Team Rosberg fait coup double !

C’est ce qui s’appelle faire coup double : l’équipage mixte de l’équipe Rosberg X Racing, composé de Molly Taylor et Johan Kristoffersson, a récidivé lors de la deuxième manche du nouveau championnat Extreme E sur les bords du Lac Rose, près de Dakar. Comme en Arabie Saoudite pour le Desert X Prix en avril, ce tout premier Ocean X Prix a été remporté par l’écurie fondée par le champion du monde 2016 de Formule 1, le dernier grand rival de Lewis Hamilton reconverti, comme Sir Lewis, en grand défenseur de l’environnement.

Retrouvez toute l’actualité des sports électriques par Daniel Ortelli et Paul Papazian sur Tesla Magazine!

C’était marée basse sur les bords du fameux Lac Rose, théâtre de tellement d’arrivées dramatiques du fameux rallye-raid Paris-Dakar. Et il y a encore eu du spectacle car lors de la grande finale deux des quatre voitures engagées ont abandonné au premier virage, laissant le SUV 100% électrique du Rosberg X Racing en découdre avec celui du Veloce Racing fondé notamment par Jean-Eric Vergne, le double champion FIA de Formule Electrique.

Le parcours serré et technique de cet Ocean X Prix a beaucoup plus aux stars de l’Extreme E, hommes et femmes confondus, et il a donné lieu, tout le week-end, à des qualifications et des courses très animées, certains pilotes n’hésitant pas à tenter parfois de suivre des itinéraires alternatifs. Et c’est l’Américain Kyle LeDuc, pilote du Segi TV Chip Ganassi Racing, qui a remporté cinq points de bonus en signant le meilleur chrono du Super Sector, en 1 minute 50 secondes et 891/1000, soit 1.289 seconde plus vite que Sébastien Loeb, le pilote vedette de l’écurie X44 de Lewis Hamilton.

Nico Rosberg face à Hamilton

Nico Rosberg, le champion du monde de F1 en 2016, face à Hamilton, qui est désormais le grand patron du Rosberg X Racing, a beaucoup apprécié ce week-end au Sénégal, marqué aussi par des opérations de sensibilisation à la pollution des océans par des tonnes de plastique : « Je suis tellement heureux que notre équipe s’impose en Extreme E pour la deuxième fois », a réagi Nico, pour qui « il ne fallait pas sous-estimer le défi représenté par ce week-end. Personne ne comprend encore ces voitures correctement, car nous n’avons pas encore eu assez de temps pour les essayer. Donc il faut souvent deviner et comprendre les choses, en essayant vraiment d’apporter une approche venue de la Formule 1 à l’Extreme E ».

Le patron a aussi souligné que cette 2e étape avait été différente de la première, en Arabie Saoudite, où « Johan avait beaucoup fait au début, et Molly avait suivi. Mais aujourd’hui, c’est Molly qui a produit de la magie en finale, puis Johan n’a plus eu qu’à ramener la voiture à la maison. Cela souligne le thème de l’égalité qui est l’une des bases de ce championnat et c’est fantastique à voir », a souligné Nico, pour qui « le format de la course ici a été un grand pas en avant par rapport à la manche précédente. Ce sont encore les premières étapes et il y a encore du chemin à parcourir. Cela va continuer à évoluer vers un super spectacle au fur et à mesure que nous avancerons. N’oubliez pas que personne n’a jamais fait cela auparavant, il faut ouvert d’esprit et accepter qu’on va apprendre et rendre l’Extreme E de plus en plus excitant à chaque fois », a-t-il conclu.

Une finale décisive

Après deux journées de pilotage intense, la finale s’est jouée au premier virage, quand Mikaela Åhlin-Kottulinsky, de l’équipe JBXE de Jenson Button, a connu un gros problème sur une roue arrière avant même d’atteindre le premier virage, tout comme Cristina Gutiérrez, dans sa voiture de l’équipe X44 accrochée par celle du Rosberg X Racing. Il n’est plus resté en piste que l’Odyssey 21 de Molly Taylor et celle de Stéphane Sarrazin, pour le Veloce Racing, le Français comblant l’écart et terminant son relais sur les talons de la Championne d’Australie des Rallyes en 2016. Pour que les officiels puissent dégager en toute sécurité les voitures X44 et JBXE accidentées, un bref drapeau rouge a été déployé, puis un nouveau départ arrêté a été donné à Jamie Chadwick et Johan Kristoffersson. Un départ façon dragsters suivi d’un léger contact entre les deux SUV électriques, ce qui a donné un petit avantage Kristoffersson. Une fois atteinte la portion plus technique du parcours, le triple champion du monde ​de Rallycross a commencé à se dégourdir les jambes et a creusé un écart de 15 secondes pour apporter au Rosberg X Racing sa deuxième victoire en Extreme E. Deux victoires en deux courses. Chapeau Nico.

Classement final du Ocean X Prix du Lac Rose, dimanche à Dakar (Sénégal) :

  • Rosberg X Racing (Johan Kristoffersson / Molly Taylor) 2 tours
  • Veloce Racing (Stéphane Sarrazin / Jamie Chadwick) +14.676s
  • JBXE (Kevin Hansen / Mikaela Åhlin-Kottulinsky) DNF
  • X44 (Sébastien Loeb / Cristina Gutiérrez) DNF

Classement provisoire du Championnat Extreme E après deux manches :

  • Rosberg X Racing(Johan Kristoffersson / Molly Taylor)  71 points
  • X44(Sébastien Loeb / Cristina Gutiérrez) 57 points
  • JBXE(Jenson Button / Mikaela Åhlin-Kottulinsky) 44 points
  • Andretti United Extreme E(Timmy Hansen / Catie Munnings) 37 points
  • XITE ENERGY RACING(Oliver Bennett / Christine GZ) 37 points
  • ACCIONA | Sainz XE Team(Carlos Sainz / Laia Sanz) 36 points
  • ABT Cupra XE(Mattias Ekström / Claudia Hürtgen) 35 points
  • Veloce Racing(Stéphane Sarrazin / Jamie Chadwick) 31 points
  • Segi TV Chip Ganassi Racing(Kyle LeDuc / Sara Price) 30 points

Pour en savoir plus, allez sur le site internet officiel www.Extreme-E.com

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

spot_img
- Publicité -

Sur le même sujet :

- Advertisement -