C’est une révolution en cours : le chauffage intelligent et les pompes à chaleur s’allient pour accroître la part des énergies renouvelables et favoriser l’indépendance énergétique. Dans cet article, nous nous appuyons sur les propos de Christian Deilmann, cofondateur et chef des produits chez tado°. Seront décrites les possibilités de réduction des coûts de l’énergie lorsqu’une pompe à chaleur est associée à des commandes intelligentes et à des tarifs liés aux moments d’utilisation.

Quelle solution pour supprimer les combustibles fossiles ?

La pompe à chaleur est certainement l’une des meilleures solutions pour répondre à cette question. Dans le secteur de l’énergie, nous sommes à l’aube d’un grand changement. Il se produira lorsque les tarifs en fonction des moments d’utilisation travailleront de concert avec les pompes à chaleur intelligentes.

Les pompes à chaleur connaissent déjà une croissance à deux chiffres. En 2020, on comptait 14,84 millions de pompes à chaleur installées en Europe, soit 6% de plus qu’en 2019. La France est le 1er marché en Europe avec 394 000 unités vendues en 2020, devant l’Italie et l’Allemagne, ce qui représente 48% du volume Européen.

Indépendance énergétique : un investissement élevé, soutenu par le gouvernement

Bien sûr, les acteurs du secteur de l’énergie comprennent déjà leur potentiel pour mettre fin à notre dépendance aux combustibles fossiles. Toutefois, l’adoption par le grand public a été freinée par l’investissement élevé qu’exige une pompe à chaleur, et ce malgré la promesse de réduire les factures d’énergie.

Lire également :  Tesla Model S: Notre sélection de tapis de sol

Récemment, le gouvernement français a réitéré son soutien à ce type d’installation de chauffage grâce aux primes «coup de pouce énergie». Cependant, la seule installation ne suffira pas à exploiter le plein potentiel des pompes à chaleur pour avoir un impact significatif sur la consommation d’énergie.

C’est là que la convergence de deux technologies propose aux clients une innovation de taille, telle que le secteur de l’énergie ne l’a jamais connu auparavant.

L’association d’une pompe à chaleur intelligente et d’un tarif en fonction des moments d’utilisation permettra à tous de franchir un cap en termes de consommation d’énergie et donc de coût.

Le chauffage dynamique expliqué

Dans un marché de l’électricité renouvelable composé de sources intermittentes, la volatilité des prix est liée à la disponibilité de l’offre fournie par les énergies renouvelables. Lorsque l’offre en électricité ne peut pas répondre à la demande, le prix de l’énergie augmente. Inversement, lorsque l’offre dépasse la demande, le prix de l’énergie diminue.

Les utilisateurs peuvent tirer parti de ces changements de prix en fonction de l’heure d’utilisation. Les véhicules électriques fonctionnent déjà avec des chargeurs qui se synchronisent avec les tarifs et ne chargent la voiture que la nuit ou pendant les périodes où les prix sont bas.

Imaginez que votre thermostat intelligent et votre pompe à chaleur fassent de même et recherchent activement ces prix bas pour assurer la majeure partie du chauffage de votre maison ou remplir votre réservoir d’eau chaude.

Dix ans d’expérience au service de l’énergie domestique

De fait, les contrôleurs et thermostats intelligents ne sont pas des nouvelles technologies. Dix ans d’expérience ont permis de prendre en compte les habitudes des utilisateurs, de perfectionner leur efficacité et leur conception, mais surtout de s’en servir pour construire l’avenir de l’énergie domestique.

Lire également :  Une nuit magique à l’hôtel de Dieppe

Les systèmes contrôlés intelligents utilisent les périodes où l’énergie est moins chère pour chauffer les réservoirs de stockage et d’eau chaude. Lorsque les prix de l’énergie sont élevés et que l’offre ne peut pas répondre à la demande, une maison peut utiliser la chaleur et l’eau chaude stockées pour éviter d’acheter de l’énergie coûteuse.

Cela permet de réduire les coûts énergétiques sans jamais compromettre le confort.

Donner de la souplesse au réseau

En France, seulement 19,1% de la consommation finale en énergie est liée au renouvelable. La sécurité de l’approvisionnement ne peut être garantie par ces sources ce qui limite leur potentiel de croissance. Bien que nous ne puissions pas contrôler quand le soleil brille ou que le vent souffle, nous pouvons contrôler la consommation des foyers en fonction de ces moments.

Nous devons faire correspondre la demande d’énergie à l’offre disponible afin d’accroître la part des énergies renouvelables dans notre réseau énergétique. La solution à ce problème réside dans les tarifs horaires et dans une pompe à chaleur intelligente qui cherche activement à n’utiliser l’électricité que lorsque le prix est bas. L’indépendance énergétique est aussi à ce prix.


Vous pouvez compléter la lecture de cet article en lisant : Indépendance énergétique : solutions locales pour un problème global

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *