Logivolt vient d’annoncer une levée de fonds supplémentaire de 70 millions auprès de la Banque des Territoires, sa maison mère. Pour mémoire, Logivolt est une solution de financement permettant le déploiement d’infrastructures collectives de recharge de véhicules électriques par des opérateurs dans l’habitat collectif. 

Logivolt a officiellement été lancée il y a un an pour faciliter l’équipement des parkings de copropriétés, en permettant de financer l’intégralité de l’infrastructure collective d’un immeuble, sans reste à charge pour la copropriété, ce qui accélère nettement les processus de décision. 

Initialement dotée d’une première tranche de 50 millions€, Logivolt a rapidement suscité l’intérêt des opérateurs et des copropriétés : dès la 1ère année, Logivolt compte une dizaine d’opérateurs référencés et plus de 1500 projets en copropriétés signés avec le soutien de ce dispositif, pour un engagement de 25millions €, soit déjà la moitié de la dotation initiale. 

70 millions supplémentaires pour étendre son dispositif aux bailleurs sociaux.

Cette seconde levée de fonds, portant la capacité totale d’investissement de Logivolt à 120 millions d’euros, permettra de poursuivre et d’accélérer le déploiement des IRVE en copropriétés, mais aussi d’étendre et  d’adapter son dispositif au financement de l’installation d’infrastructures de recharge dans les immeubles de logements sociaux.

Le principe reste le même qu’en copropriété : Logivolt permet de financer l’intégralité de l’infrastructure et la répercute sous forme de loyers aux seuls utilisateurs de bornes de recharge au fur et à mesure de leur raccordement, sans reste à charge pour le bailleur.

Enfin, la solution Logivolt suppose que l’opérateur référencé est un interlocuteur unique : il installe l’infrastructure commune permettant de desservir la totalité des places de parking, les bornes de recharges, propose le service de recharge aux utilisateurs de véhicules électriques et gère toute la maintenance des installations et la relation avec les locataires.

Lire également :  Des bornes électriques pour les professionnels, est-ce une bonne idée ?

Un outil de plus pour la démocratisation de la mobilité électrique, et de belles perspectives pour l’accélération de l’activité des installateurs et des opérateurs référencés !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *