Valeo 2020 Logo

La Banque européenne d’investissement (BEI) renforce son engagement envers la transition verte et l’électromobilité. Elle a souscrit pour 150 millions d’euros à l’émission inaugurale d’obligations vertes de Valeo, l’équipementier automobile renommé, portant l’émission totale à 600 millions d’euros. Cette démarche est particulièrement notable car elle constitue la première opération de ce genre orchestrée par la BEI en France.

Une vision d’avenir pour Valeo

Valeo, grâce à ce financement, cible des projets pionniers relatifs à la mobilité propre, l’efficacité énergétique, la gestion optimale de l’eau et l’économie circulaire. Un des faits marquants est l’introduction prévue de véhicules électriques de nouvelle génération d’ici 2026, avec une autonomie dépassant les 620 miles.

Avec le paysage automobile subissant une transition rapide vers les véhicules électriques, la limitation de portée des batteries lithium-ion conventionnelles a freiné l’adoption à grande échelle des VE. Cependant, l’innovation de Valeo en matière de batterie à l’état solide pourrait changer la donne en surmontant ce défi.

En plus de ces initiatives technologiques, Valeo est fermement engagé à réaliser la neutralité carbone d’ici 2050. D’ailleurs, dès 2030, l’entreprise vise une réduction de 45% de ses émissions, en comparaison avec les chiffres de 2019. Les ambitions du Groupe s’alignent donc avec les objectifs climatiques européens, et son adhésion récente à l’indice « CAC 40 ESG » témoigne de son engagement en faveur de la durabilité.

La BEI, en tant que banque du climat de l’UE, a toujours été à l’avant-garde du financement des initiatives vertes. Depuis 2020, elle a investi 750 millions d’euros dans des technologies visant à minimiser les émissions de carbone et à améliorer la sécurité des véhicules.

Lire également :  Toyota FT-3e : Quand le Futur Rencontre l'Intelligence Artificielle

L’importance de la collaboration BEI-Valeo

Christophe Périllat, Directeur Général de Valeo, a souligné : « Nous sommes heureux du succès de cette première émission d’obligations vertes. C’est une reconnaissance des progrès que nous avons accomplis pour faire de notre Groupe un leader du développement des véhicules électriques. » Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, a également salué cette collaboration, mettant en évidence le rôle innovant de la BEI dans le soutien à la transition verte.

Conclusion

La collaboration entre la BEI et Valeo met en lumière l’importance d’une synergie entre les institutions financières et les acteurs industriels pour réaliser les objectifs climatiques ambitieux de l’Europe. En tirant parti des forces combinées de la finance et de l’innovation technologique, l’UE est bien placée pour mener la charge dans la transition vers une mobilité propre et durable.

Pour en savoir plus sur ces innovations, restez à l’écoute sur Tesla Mag pour des mises à jour régulières.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *