News Tesla L'administration Biden priée de freiner Tesla ?

L’administration Biden priée de freiner Tesla ?

A lire

Cowboy V3: On l’a essayé pour vous!

Le vélo cowboy a engendré un rapide engouement sur le net en raison de ses particularités permettant à ce...

Tesla Motors

Plus qu’une voiture, un mode de vie, une vision du futur. Voici mon analyse sur Tesla Motors, constructeur des...

L’épiphanie : une histoire pleine de traditions

Les origines de cette fête   Dans les esprits, l’épiphanie est une fête traditionnelle qui célèbre le Messie recevant la...
Daniel Ortelli
Daniel Ortelli
Auteur de livres de sport, Influenceur, Traducteur, Développeur du Ice Cross & de Tesla Magazine, ex-Reporter F1, Fan de foot, golf, etc. Je roule en Renault Zoé
- Publicité -

L’expert en innovation urbaine David Zipper a demandé à Joe Biden de mettre fin à la FSD BETA de Tesla “dès que possible”.

Des experts s’y opposent

M. Zipper, chercheur invité à Harvard qui a publié des articles dans des revues telles que WIRED, The Atlantic et Slate, a déclaré que l’approche de M. Elon Musk était “beaucoup trop risquée” et a encouragé M. Biden à interdire les tests BETA dès son entrée en fonction le mois prochain.

tesla-autopilot-femme

Parmi les autres organisations ayant un point de vue similaire à celui de Zipper, citons l’organisation à but non lucratif PAVE (Partners for Automated Vehicle Education) qui a déjà déclaré : “les tests sur la route publique sont une responsabilité sérieuse et utiliser des consommateurs non formés pour valider des logiciels de niveau bêta sur la route est dangereux et incompatible avec les directives et les normes industrielles existantes”.

Zipper a également noté que la NHTSA n’a pas su faire face à la situation et a “ignoré un problème de sécurité urgent”. Des réflexions ?

Une responsabilité bien assumée

La responsabilité est pleinement assumée par la firme américaine. Tous les bêta-testeurs semblent être d’accord avec cela. Les propriétaires de véhicules équipés de bêta fsd semblent également être d’accord avec la notion de responsabilité inhérentes aux essais actuellement réalisés.

Personne n’aimerait que quelqu’un soit blessé ou tué dans un accident. Mais les deux parties ont pris des décisions en connaissance de cause et ont consenti à leurs actions et risques.

Nous rappelons également que les essais sont actuellement réalisés dans un nombre très limités d’Etats:

- Advertisement -
- Advertisement -

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisement -