Le leasing “pour les nuls” : un récapitulatif complet 

- Publicité -

Pourquoi choisir d’acheter son véhicule en leasing ?

Le budget auto tient la 2ème place dans le budget des français. On constate qu’en plus du financement du véhicule, les frais annexes alourdissent le budget : prix du carburant, frais d’entretien, contrôle technique, assurances, péages… Alors au moment d’acheter une voiture, il est important de bien connaître vos options pour prendre la bonne décision. Vous pourrez choisir le crédit automobile classique ou le leasing automobile. 

Acheter une voiture en leasing signifie passer par la location avec option d’achat, communément appelée LOA. Ce mode de financement connaît une forte croissance : 75% des véhicules neufs furent financés par un contrat de leasing en 2019. L’achat de voiture en leasing est sécurisant pour l’automobiliste, car il maîtrise son budget auto. 

Acheter une voiture en leasing vous permet de rouler avec un véhicule neuf que vous n’auriez peut-être pas acheter avec un crédit auto. Votre capacité de remboursement est faible ou vous souhaitez utiliser votre argent pour d’autres projets ou loisirs ? L’achat d’une voiture en leasing avec un apport limité est l’alternative idéale.

Quelques définitions… 

  • LOA : La Location avec Option d’Achat (leasing ) est un contrat par lequel un client loue un véhicule dont une société est propriétaire en bénéficiant d’une option d’achat à la fin de la période de location ou pendant cette dernière.
  • LLD : La Location Longue Durée (LLD) est une formule qui consiste à louer un véhicule sur une durée déterminée par le contrat de location. Cette durée est généralement de 48 mois, mais peut varier de 12 à 60 mois.
  • Crédit-bail : Le crédit-bail est une opération financière qui permet d’acquérir un bien par un paiement forfaitaire mensuel appelé redevance et de faire valoir une option d’achat à l’échéance du contrat de crédit-bail.

Qu’est-ce que le leasing n’est pas ?

La Location avec Option d’Achat (LOA), encore appelée leasing, location avec promesse de vente ou crédit-bail, ne doit pas être confondue avec la Location Longue Durée (LLD). En effet, les deux formules permettent de disposer d’un bien (souvent une voiture) sans l’acheter, en payant des loyers mensuels. Mais la LOA est un contrat de crédit qui offre la possibilité d’acheter le bien à la fin de la location, alors que la LLD est une simple location avec obligation de restitution.

La LOA est un type de crédit à la consommation. Il est destiné à l’acquisition (temporaire ou non) d’une voiture, ou de tout autre bien. Vous pouvez l’utiliser si vous n’êtes pas sûr de garder le bien durablement (pendant plusieurs années). Vous en serez juste locataire pendant une durée déterminée (de 24 à 72 mois généralement).

C’est une banque ou un établissement de crédit qui achètera le bien pour votre compte et qui en sera le propriétaire. Vous vous engagez à lui verser chaque mois un loyer durant cette période et à utiliser le bien, selon les conditions prévues dans le contrat. En cas d’incident de paiement, le propriétaire peut reprendre le bien. À l’issue du délai d’utilisation convenu, vous pouvez acheter le bien et l’acquérir définitivement, ou le rendre au propriétaire.

Le leasing n’est donc pas un achat

Vous n’êtes pas propriétaire du bien, mais constitue une option à l’achat. Ce n’est donc pas non plus une simple location !

En outre, le leasing n’est pas réservé à l’entreprise. Même s’il est vrai que de nombreuses entreprises privilégient le leasing d’entreprise pour financer leur flotte professionnelle, plutôt que les autres solutions. En effet, ce procédé permet aux sociétés de louer les véhicules nécessaires à l’activité de leurs professionnels. Avec une option d’achat comme pour les particuliers !

Ces derniers peuvent aussi préférer attendre avant d’acheter un bien automobile, par manque de ressources, ou parce qu’ils considèrent que l’investissement n’en vaut pas la peine. Ils peuvent donc choisir de changer régulièrement de voiture, ou d’acheter celle qui leur convient petit à petit.

Qui sont les plus gros acteurs du marché ? 

Véhicules garés sur un parking, disponible en leasing (photo Arval)
(Source : Arval)

ALD :

ALD Automotive Luxembourg, leader du marché du leasing automobile au Luxembourg avec près de 30% de part de marché, a atteint fin février 2018 le cap symbolique des 500 000 véhicules gérés en France. Avec 200 000 véhicules gérés en Fleet Management et 300 000 véhicules en location longue durée, ALD Automotive conforte sa position de leader sur le marché français des solutions de mobilités. 

De plus, ALD Automotive a lancé en juillet dernier une formule de leasing compétitive et disponible rapidement : ALD 2life Lease, le leasing de véhicules d’occasion. Et son offre de véhicules DS en location longue durée tient toujours !

Arval :

Société de location de véhicules d’entreprise française fondée en 1989 et filiale de BNP Paribas ; Elle est présente en France et dans 30 autres pays avec près de 7 000 employés. En 2019, le nombre de véhicules loués par Arval a augmenté de 9,1% au total, pour atteindre 1 298 404 véhicules. Le nombre de véhicules commandés a augmenté de 8% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 380 982 véhicules. 

“Notre offre de location à long terme ou leasing de véhicules est une solution sur mesure qui vous permet de vous concentrer sur votre cœur de métier et non sur la gestion de votre flotte. Vous pouvez choisir votre véhicule selon la durée dont vous avez besoin (de 2 à 5 ans) avec une série complète de services pour l’assistance à vos véhicules et à vos conducteurs.”

Alphabet :

C’est un des leaders mondiaux des solutions de mobilité destinées aux entreprises. Filiale du BMW Group, Alphabet est présent dans 31 pays, et gère pour ses clients une flotte de plus de 700 000 véhicules particuliers et utilitaires légers de toutes marques. Sur le site, vous pouvez choisir la durée de location de 12 à 60 mois et le kilométrage de vos véhicules de 15 000 à 160 000 km. Le nombre d’ajustements de votre contrat est illimité et toutes les prestations optionnelles sont disponibles. 

En outre, Alphabet Belgium lance un nouveau site web pour la vente d’anciennes voitures de leasing. Sur leur site web, les particuliers peuvent consulter aisément et rapidement l’offre d’anciennes voitures de leasing d’Alphabet, proposées à prix attractif. Enfin, les voitures électriques sont aussi en leasing chez Alphabet, conseils et carte de rechargement inclus !

Quels sont les avantages du leasing pour quels inconvénients ? 

Avantages Inconvénients 
Vous profitez d’un modèle qui possède les dernières technologies et les dernières normes européennes d’émission, sachant qu’elles évoluent sans cesse, et sont de plus en plus strictes. Vous pouvez ainsi rouler dans une voiture neuve et entretenue (lorsqu’il a souscrit une garantie d’entretien du véhicule)Le coût qui, le plus souvent, est plus élevé qu’un crédit auto. En effet, au moment de l’achat, la voiture vous coûte moins cher, mais sur l’ensemble, vous êtes bien souvent perdant. Les mensualités ne couvrent pas seulement le coût de la voiture, mais prennent aussi en compte un taux d’intérêt qui permet au loueur de s’y retrouver.
Votre véhicule est couvert par la même garantie constructeur que lors d’un achat classique, pendant tout ou partie du contrat de location. En outre, en cas de saisie engagée à l’encontre du locataire, le véhicule ne peut pas être saisi.Le dépôt de garantie à fournir au loueur représente souvent une somme importante. Il est également important de signaler le manque de flexibilité : vous signez pour une période bien définie, souvent sans possibilité de résilier le contrat en cours (à part en achetant le bien). Si votre vie change du jour au lendemain (naissance, licenciement ou changement de pays), vous devrez vous acquitter de votre location, quelle que soit votre situation et votre utilisation du bien.
Vous avez l’opportunité d’essayer une voiture lors de la location longue, avant de définitivement en devenir propriétaire du véhicule. Le choix final vous appartient : restituer le véhicule ou l’acheter. Grâce à ce dispositif, vous pouvez profiter d’une voiture et faire quelques économies, afin de l’acheter en fin de contrat.Le conducteur (vous) doit veiller à respecter le forfait kilométrique prévu au contrat, sous peine de devoir payer des pénalités, qui peuvent vite rendre ce leasing plus coûteux que prévu. 

Ainsi, opter pour un leasing sur son utilitaire est la solution la plus adaptée pour les professionnels qui souhaitent rouler avec des véhicules neufs ou récents ayant les derniers équipements. Cela peut également être une bonne option si vous voulez changer régulièrement votre voiture.

Pour résumer, la location avec option d’achat est une formule très souple, qui permet une certaine liberté. A contrario, si vous souhaitez investir dans un véhicule sur le (très) long terme, il vaut mieux privilégier l’achat brut.

Quels sont les services inclus dans le leasing ?

Le contrat de LOA peut comporter de nombreuses options :

  • un service d’entretien du véhicule (révision, vidange, etc.) ;
  • une assurance (à défaut, il appartiendra au conducteur de s’assurer, voir plus bas) ;
  • un service d’assistance, qui peut notamment prévoir un remplacement du véhicule et/ou une prise en charge des frais en cas de panne.

Assurance du véhicule 

Le contrat de LOA peut prévoir une prestation d’assurance, mais ce n’est pas toujours le cas. Le locataire doit alors veiller à ce que le ou les conducteurs du véhicule soient bien assurés lorsqu’ils conduisent. Cette assurance vise à couvrir sa responsabilité civile en cas d’accident et de dommages causés à des tiers.

Le coût de l’assurance doit donc être pris en compte lorsque le locataire compare les différentes offres de LOA. Il doit ainsi vérifier si la prestation d’assurance est, ou non, intégrée dans le prix total de la location.

Dans tous les cas, si l’organisme qui loue le véhicule peut proposer de souscrire un contrat d’assurance, le locataire n’est pas obligé d’accepter : il peut librement choisir d’assurer le véhicule auprès d’une autre compagnie d’assurance.

De quoi avez-vous besoin pour souscrire à un leasing ?

Particulier Entreprise 
En principe, le locataire doit fournir un dépôt de garantie lorsqu’il loue le véhicule. Toutefois, le contrat de location peut prévoir que le locataire n’aura pas à fournir d’apport. Le montant du dépôt de garantie peut être calculé à partir d’une somme fixe ou d’un pourcentage de la valeur du véhicule. Lorsque le contrat prend fin (ou en cours de location, si le contrat prévoit cette possibilité), le conducteur peut choisir de racheter le véhicule. Le prix du rachat correspond alors au prix de vente mentionné au sein du contrat, duquel est déduit l’éventuel dépôt de garantie déjà versé. Si le conducteur ne souhaite pas racheter le véhicule, le loueur lui rend le dépôt de garantie, dont le montant peut toutefois être réduit d’éventuels frais ou de pénalités, en cas de dépassement du forfait kilométrique.Les professionnels qui signent une offre de leasing pour leurs véhicules de société s’engagent à verser un loyer selon une périodicité définie par le contrat. Le loyer fixé dépend de la valeur du véhicule choisi, la durée de la location, le forfait kilométrique annuel. Dans certains cas, un dépôt de garantie correspondant au maximum à 15 % de la valeur de la voiture, et un premier loyer majoré peuvent être demandés. En plus du paiement du loyer, l’entreprise qui recourt au leasing auto doit souscrire une assurance couvrant, a minima, sa responsabilité civile pouvant être mise en cause en cas de dommages causés à un tiers. En cas de commission d’une ou plusieurs infractions au Code de la route, le loueur recevra les contraventions, puisqu’il est propriétaire du véhicule. Cependant, il reviendra au professionnel (en tant que locataire) de les régler. Enfin, pendant la durée de la location, l’entreprise est redevable de la taxe sur les véhicules de société.

Vous souhaitez recourir au leasing auto pour professionnel ? Avant de vous engager, veillez à bien lire votre contrat et à vérifier les éléments suivants :

  • Les dates de prise d’effet de fin du contrat ;
  • Les caractéristiques du ou des véhicules loués ;
  • Le montant du dépôt de garantie : cet apport est plafonné à 15 % du prix TTC du véhicule ;
  • Le montant des loyers : la première échéance est plus importante et peut correspondre à 35 % du prix total ;
  • Le forfait kilométrique : il s’ajoute aux coûts d’entretien et d’assurance ;
  • Les prestations complémentaires.

Maintenant, VOUS avez les clés en main pour choisir (ou non) le leasing

Vous souhaitez financer votre prochaine voiture électrique ?

Tesla Magazine travaille avec les meilleurs partenaires financiers pour permettre à nos lecteurs de passer à l'électrique.
  • Nous pouvons financer tous les véhicules en vente actuellement.
  • (pour recevoir votre confirmation de demande)

Sources : 

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité