Si vous avez plus de 500 km à parcourir en VE (véhicule électrique), certains automobilistes préféreront utiliser un planificateur d’itinéraire sur leur smartphone qui les guidera en recherchant le meilleur itinéraire et les bornes de recharge disponibles. Un outil indispensable pour éviter la panne électrique ? Chez Tesla comme chez d’autres constructeurs, la voiture fait ce boulot…

Sur le marché des planificateurs d’itinéraire, on rentre dans une nouvelle ère du voyage !

Que choisir ? Le GPS est en train de s’effacer au profit des applications dédiées qui facilitent le trajet en véhicule électrique. « Le monde d’hier » pour reprendre le titre du dernier livre de Stefan Zweig bat de l’aile. Les constructeurs réfléchissent à équiper leur propre système de navigation (planificateur d’itinérance qui prend en compte la destination, le taux de charge et les bornes de rechargement) mais ils ne sont pas légion !

Tesla propose le système de planification le plus avancé?

Sur l’Audi Q4 e-tron ou la Porsche Taycan, le système de navigation permet de visualiser sur une carte en isodistance* et d’afficher votre heure d’arrivée. Sur ce marché, Tesla fait figure de cas à part. Le système du constructeur intègre un outil de calcul d’itinéraire qui s’appuie sur le réseau des super-chargeurs de la marque américaine.

Connecté au véhicule, celui-ci s’ajuste en temps réel selon la topographie et le niveau de charge de la batterie. Une option permet même de préchauffer la batterie avant chaque étape pour recharger le plus vite possible et perdre le moins de temps possible… 

Les applis à la rescousse

Aujourd’hui, les systèmes embarqués montrent rapidement leurs limites. C’est pour cela que le propriétaire d’un VE télécharge de plus en plus une appli (A Better Route planner -ABRP-, Chargemap, etc) et se retrouve avec plusieurs cartes de recharge dans son portefeuille !

Lire également :  Uni wheel de Hyundai : révolution dans la conception des voitures électriques

Actuellement, aucun planificateur d’itinérance ne peut être totalement exact et précis au niveau du tracé de votre futur trajet. Les applications ne peuvent pas connaître votre comportement routier de conduite, l’état du trafic, les conditions météo à venir, l’état des routes empruntées, etc.

Il existe encore de nombreux paramètres à intégrer que les ingénieurs informatiques n’ont pas réussi à mettre au point. Dans un déplacement, il y a toujours une part d’aventure. Rester, c’est exister, voyager c’est vivre disait Hipollyte Taine, philosophe français du 19e siècle.

*Le calcul d’isochrones et d’iso-distances permet de calculer et de visualiser sur une carte toutes les zones géographiques que l’on peut atteindre, à pied ou en véhicule, depuis un point précis dans un laps de temps ou pour une distance déterminée. 

A lire également

Un Commentaire

  1. Bonjour
    Quelles sont les voitures électriques disposant d’un système de planification embarqué sur la voiture et non via un Smart Phone…
    Merci
    Willy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *