Le prochain volant de Tesla, homologué en Europe ?

- Publicité -

Le mois dernier, Tesla a présenté un nouvel habitacle complètement repensé pour son Model S. L’extérieur presque inchangé, c’est l’intérieur qui fait parler de lui, avec son écran format paysage, mais plus particulièrement la personnalisation du volant, appelé Yoke.

La personnalisation du volant n’a pas été mise en avant par la firme américaine. C’est leur marque de fabrique qui, comme à son habitude, laisse la presse se charger de son coup de communication.

Nouvelle Tesla Model S

Sera-t-il homologué en Europe ?

C’est la question que l’on peut se poser. D’après les textes règlementaires, rien n’empêcherait les futurs consommateurs de conduire avec. Certes, la règlementation en matière d’homologation impose des contraintes, tellement nombreuses que parfois le constructeur a bien souvent peu de manœuvre pour faire commercialiser un concept qui sort des sentiers battus ; comme Tesla, qui s’écarte des codes traditionnels.

Quand il s’agit d’approuver un concept de ce genre, il faut se référencer au règlement UN-ECE 797, ou appelé « prescriptions uniformes relatives à l’homologation des véhicules en ce qui concerne un équipement de direction ».

Parmi les critères primordiaux, on peut citer que le volant «doit permettre une conduite facile et sûre du véhicule jusqu’à sa vitesse maximale par construction » ou encore que « l’angle de braquage maximal ne doit être limité par aucune partie de la timonerie de direction ». Ces contraintes ne semblent pas compromettre le volant Yoke pour le moment. Il peut déjà être commandé, si l’on s’en tient au site commercial de Tesla, il devrait être livré en fin d’été.

Design futuriste et très sportif.

Le modèle rappelle beaucoup les volants de formule 1, apparemment adapté à une conduite sportive. De plus, il est dépourvu de comodos. Pourquoi ? Tesla cherche à épurer le plus possible son habitacle. Toutes les actions possibles avec un comodo ( clignotants, feux, essuie-glace…) sont possible grâce à des zones tactiles qui se situent sur le volant.

Ces évolutions apportées par Tesla correspondent bien à cette volonté d’accroître la conduite autonome, ou du moins de simplifier encore l’habitacle. De nombreuses interrogations demeurent, comme la possibilité de faire un demi-tour avec facilité avec le volant Yoke. Le client aura le choix à l’achat de choisir entre le volant de base, ou le Yoke.

Lola Biancardini
Je suis toujours en quête d’apprentissage dans tous domaines confondus. Passionnée par l’automobile depuis mon plus jeune âge, également par la musique, le sport de combat, on peut dire que je suis polyvalente. J’allais presque oublié le plus important : Enchanté, je m’appelle Lola, j’ai 19ans.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité