Berlin E-Prix : Da Costa couronné, DS Techeetah au sommet !

- Publicité -

Le champion FIA de Formule E pour la saison 2020 est un Portugais ! En terminant deuxième dimanche soir derrière son coéquipier Jean-Éric Vergne, Antonio Félix Da Costa s’est assuré la couronne sur la piste de l’aéroport de Berlin-Tempelhof. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, l’équipe DS Techeetah est désormais certaine de remporter pour la deuxième année consécutive, grâce à ce doublé, le titre des constructeurs. Enfin, pour JEV, c’est la 9e victoire en FE.

C’est un sacre attendu et mérité, au vu des résultats quasi parfaits du Portugais depuis le début de ces Finales 2020: deux victoires pour commencer, puis une 4e place samedi et donc une 2e place dimanche, histoire d’éviter un suspense inutile lors des deux dernières courses prévues mercredi et jeudi. Parti 2e derrière JEV, da Costa a mené plus de la moitié de la course avant de se faire dépasser par son coéquipier français, double champion en titre. L’épreuve s’est déroulée sans heurts, après une brève apparition de la voiture de sécurité au 1er tour.

Voiture de sécurité au 1er tour

À l’extinction des feux, les deux monoplaces de DS Techeetah ont pris leur envol sans trop se préoccuper de ce qui se passait derrière elles, et le spectacle a commencé: Maximilian Günther (BMW I Andretti), vainqueur samedi soir, a été surpris par le freinage de la NIO d’Oliver Turvey, démolissant son aileron avant dès le troisième virage. Pas de bon augure pour le jeune Allemand qui, avant le départ, était deuxième du classement pilotes. Déclaré responsable de cet accrochage, Günther sera pénalisé de 3 places sur la grille lors de la prochaine course mercredi. Dans le même temps, Robin Frijns (Envision Virgin Racing), deuxième samedi derrière Günther, a abandonné.

DS Techeetah
©Formula E

La relance de la course s’est effectuée proprement. Seul Mitch Evans (Jaguar) s’est démarqué en attaquant René Rast (Audi), mais sans succès. Au quart de l’épreuve, la pluie a fait son apparition sur l’aéroport de Tempelhof. En allant chercher le mode Attack pour obtenir des chevaux en plus, da Costa a perdu une place à la faveur d’Oliver Rowland (Nissan e.dams), mais l’a regagnée quelques secondes plus tard.

Un peu plus tard, Vergne a laissé passer son coéquipier en route vers un glorieux couronnement. Mais sept minutes avant le drapeau à damier, le Français a repris son bien pour que le Portugais puisse économiser de l’énergie, capitale en fin de course.

Derrière les intouchables monoplaces franco-chinoises, les deux pilotes Nissan e.dams, Oliver Rowland et Sébastien Buemi, se sont battus pour le podium avec Nyck de Vries et Lucas Di Grassi. C’est finalement le Suisse qui a grimpé sur la troisième marche, son deuxième podium cette semaine, tout en se replaçant dans le Top 5 du championnat pilotes.

Après cette arrivée triomphale, la joie de toute l’équipe DS Techeetah a fait plaisir à voir, et la fête promettait d’être longue dans le paddock de Berlin. Pour l’honneur, et les places qui vont avec, les deux dernières courses de cette saison 2019-2020 de Formule E pas comme les autres auront lieu mercredi et jeudi sur le circuit de Berlin- Tempelhof. 

Classement du 4e E-Prix de Berlin / Finales 2020 de la Formule E:

1. Jean-Éric Vergne (DS Techeetah)

2. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah)

3. Sébastien Buemi (Nissan e.dams)

4. Nyck De Vries (Mercedes-Benz)

5. Oliver Rowland (Nissan e.dams)

6. Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt)

7. Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing)

8. André Lotterer (Porsche Tag-Heuer)

9. Alex Lynn (Mahindra)

10. Felipe Massa (Venturi)

Classement provisoire du championnat ABB FIA de Formule E

(après 9 courses sur 11) :

1. Antonio Felix da Costa (DS Techeetah).     156 pts             CHAMPION

2. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah)                 80

3. Maximilian Günther (BMW I Andretti)        69

4. Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt)                 69

5. Sébastien Buemi (Nissan e.dams)               67

6. Mitch Evans (Jaguar)                                  65

7. André Lotterer (Tag-Heuer Porsche)           59

8. Stoffel Vandoorne (Mercedes-Benz)          57

9. Oliver Rowland (Nissan e.dams)                   54

10. Sam Bird (Envision Virgin Racing)               52

Daniel Ortelli
Auteur de livres de sport, Influenceur, Traducteur, Développeur du Ice Cross & de Tesla Magazine, ex-Reporter F1, Fan de foot, golf, etc. Je roule en Renault Zoé

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité