La nouvelle est enfin tombée et a été confirmée par CNBC : Tesla, le géant de l’automobile électrique basé à Palo Alto, est officiellement le leader du secteur. L’information a été saluée avec enthousiasme par la communauté des propriétaires de Tesla, comme en témoigne le compte Twitter @teslaownersSV, qui déclare : « How times have changed » (« Comme les temps ont changé »), partageant les sentiments du PDG de Tesla, Elon Musk. En effet, c’est une victoire notable pour Tesla, qui a longtemps été confrontée à une forte opposition et à des doutes quant à sa capacité à s’imposer dans l’industrie automobile traditionnelle.

Une communauté Tesla très heureuse de ces alliances

Il est intéressant de noter que la nouvelle est aussi saluée par Deepak (@realdeepakterra), exprimant son bonheur pour l’ascension officielle de Tesla au sommet du marché des véhicules électriques (VE). Domino (@domino3404) a également exprimé l’espoir que cette nouvelle mettrait fin à la diffusion de fausses informations et de doutes injustifiés sur Tesla.

Mais la grande nouvelle ne s’arrête pas là. Tesla, le constructeur automobile révolutionnaire, est maintenant sur le point de collaborer avec General Motors (GM), le vétéran de l’industrie automobile. Dans un développement inattendu, le PDG de Tesla, Elon Musk, et la PDG de GM, Mary Barra, ont conclu un accord pour que GM adopte la norme de recharge nord-américaine de Tesla. Cela signifie que les clients de GM auront accès à plus de 12 000 Superchargeurs Tesla à travers les États-Unis et le Canada.

Lire également :  Des Spyshots de la nouvelle Tesla Model 3 : Lumière sur le prototype 'Highland'

L’accord illustre une volonté croissante de collaboration entre les principaux acteurs de l’industrie pour promouvoir l’adoption des véhicules électriques. Ce mouvement a également été reconnu par Ford, qui a également adopté la norme de Tesla, faisant de cette dernière la norme principale en Amérique du Nord.

Le geste de GM a été salué sur Twitter, la firme déclarant qu’il s’agissait de mettre l’accent sur « votre commodité, pas notre concurrence ». C’est un message fort qui souligne la nécessité d’une coopération accrue pour surmonter les défis communs de l’électrification.

Alors que cette avancée marque une étape importante pour l’adoption des véhicules électriques en Amérique du Nord, on peut se demander ce que cela signifie pour l’Europe. Malgré des progrès considérables dans l’adoption des véhicules électriques, l’Europe est encore loin d’avoir une norme de recharge unifiée.

Il reste à voir si l’alliance américaine entre Tesla, GM et Ford pourrait inciter les constructeurs automobiles européens à suivre le même chemin. Une norme de recharge unifiée pourrait accélérer l’adoption des VE en réduisant l’anxiété liée à l’autonomie et en rendant le chargement des VE aussi pratique que le ravitaillement en carburant pour les voitures à combustion interne.

Un mouvement similaire attendu en Europe

Alex Avoigt, notre correspondant basé en Allemagne, apporte un éclairage intéressant sur cette nouvelle dynamique dans l’industrie automobile. Selon lui, l’adoption par Ford et GM de la norme Superchargeur de Tesla marque un nouveau chapitre dans l’histoire de la firme américaine.

« Une entreprise qui a été ridiculisée, pas prise au sérieux, dédaigneusement écartée puis combattue depuis sa création est en train de devenir un partenaire et un fournisseur de confiance pour les grands constructeurs automobiles américains de longue date », déclare Avoigt sur son compte Twitter.

Lire également :  Quelle plaque d'immatriculation choisir pour votre Tesla ?

Le vote de confiance des marques bien établies que sont Ford et GM crée un nouveau et crucial niveau de crédibilité et de reconnaissance que Tesla et Elon Musk attendaient depuis longtemps. Avoigt souligne que cette initiative dépasse largement le simple fait d’ouvrir le réseau de superchargeurs américain à d’autres constructeurs.

« Cela aide à faire passer aux médias, à l’industrie automobile et financière et au citoyen moyen le message que Tesla est un partenaire crédible et dispose d’un produit de grande qualité sur lequel on peut compter », ajoute-t-il.

L’approche précédente de Tesla en tant que paria instable, maverick et nouvel arrivant étrange que vous feriez mieux de ne pas fréquenter a longtemps dissuadé de nombreux investisseurs institutionnels et autres grands investisseurs d’acheter des actions Tesla. Mais selon Avoigt, cette perception est en train de changer suite aux annonces des PDG de Ford et GM sur Twitter.

« L’action Tesla est maintenant « bankable » pour les institutions qui ne voulaient pas ou n’osaient pas toucher l’action auparavant et donc l’annonce va créer beaucoup de nouvelles pressions d’achat et d’opportunités à la hausse », conclut Avoigt.

Dans l’ensemble, il est clair que l’alliance des géants de l’automobile américaine sur le standard de recharge de Tesla n’est pas seulement une victoire pour Tesla, mais aussi une opportunité pour changer la perception du public et des investisseurs sur l’entreprise et son rôle dans l’industrie automobile. C’est une évolution qui, espérons-le, stimulera une plus grande acceptation et adoption des véhicules électriques, non seulement aux États-Unis, mais aussi dans le monde entier.

Lire également :  VIDEO - La Tesla Model 3 Performance rivalise avec une Corvette Z8 !

Pour conclure, l’alliance sur la recharge aux États-Unis est une étape cruciale pour l’adoption généralisée des véhicules électriques. C’est un développement qui, nous l’espérons, incitera les constructeurs européens à former leur propre alliance pour une norme de recharge unifiée. La collaboration, plutôt que la concurrence, pourrait être la clé pour accélérer la transition vers une mobilité plus durable.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *