panneaux solaires, installés sur un toit

Les tarifs de rachat en France ont été augmentés pour tous les types de systèmes photovoltaïques (PV), le tarif le plus bas étant de 181,40 € /MWh pour les installations d’une capacité inférieure à 3 kW et le tarif maximum étant de 96,90 €/MWh pour les réseaux d’une capacité comprise entre 36 kW et 100 kW.

Historique concernant le rachat de la production photovoltaïque

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a annoncé les tarifs de rachat (FIT) pour les systèmes solaires photovoltaïques (PV) sur les toits d’une taille maximale de 500 kW pour le deuxième trimestre de 2022. Ces tarifs sont destinés à encourager l’installation de systèmes solaires photovoltaïques.

L’annonce des nouveaux niveaux tarifaires incombe à Enerplan, une organisation française qui œuvre à la promotion de l’utilisation des énergies renouvelables.

Les tarifs sont normalement abaissés tous les trimestres, chaque réduction étant proportionnelle à la capacité nouvellement disponible pour laquelle des demandes de raccordement ont été faites au cours des trois mois précédant le trimestre en cours.

Toutefois, à partir de ce trimestre, les prix ont été augmentés de manière générale pour toutes les catégories de systèmes photovoltaïques, allant de 181,40 € / MWh pour les installations d’une capacité inférieure à 3 kW à 96,90 € / MWh pour les réseaux d’une capacité de 36 à 100 kW. La hausse des prix est entrée en vigueur le 1er janvier et continuera de l’être sauf communication contraire.

Tableau des tarifs de rachat du photovoltaïque.

Divers frais et coûts seront évalués, qui seront déterminés en fonction de la taille du projet ainsi que de son emplacement. Les droits de douane nouvellement imposés entrent en vigueur le 1er mai après avoir été retardés d’un mois. Les droits de douane ont été modifiés sur une base annuelle afin de refléter le niveau actuel de l’inflation. Dans les semaines à venir, il est fort probable qu’il y ait une augmentation des taux en vigueur.

Q3 : des tarifs de rachat en hausse

Au cours du troisième trimestre de 2022, la CRE française publiera de nouveaux prix FIT et primes pour une variété de projets solaires. Ces taux prendront effet immédiatement.

Lire également :  Pourquoi installer des panneaux solaires à son domicile?

Il a augmenté du même montant sur une base séquentielle, affirmant une augmentation des prix rencontrés par le secteur photovoltaïque en raison d’un certain nombre de problèmes, y compris des défis dans la chaîne d’approvisionnement. Cette augmentation des prix a été citée comme la raison de cette hausse.

Les clients situés dans les régions de France qui ne sont pas connectées au continent seront soumis aux mêmes tarifs que leurs homologues dans le reste du pays (ZNI, pour Zones Non Interconnectées).

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié de nouveaux tarifs d’achat et de nouvelles primes pour les installations d’énergie solaire jusqu’à 500 kW pour le troisième trimestre de 2022. Ces primes et tarifs de rachat ont été augmentés en raison de la situation énergétique actuelle.

Au départ, le taux était de 0,1951 € par kWh pour les systèmes d’une taille allant jusqu’à 3 kW et de 0,1068 € par kWh pour les installations allant jusqu’à 500 kW pour la période allant jusqu’au 31 juillet 2022. Le même tarif a été modifié et s’échelonnera désormais de 0,2022 € par kWh à 0,1107 € par kWh en conséquence entre le 1er août 2022 et le 31 octobre 2022.

La période d’application de ces tarifs s’étend du 1er août 2022 au 21 octobre 2022 en France métropolitaine. En revanche, la période d’application de ces tarifs s’étend du 1er juillet 2022 au 30 septembre 2022 dans les territoires français non raccordés au réseau électrique métropolitain continental (ZNI).

Tarifs de rachat du photovoltaïque : les trimestres concernés

Ces modifications visent à prendre en compte l’augmentation des coûts subie par la filière photovoltaïque suite à la reprise économique mondiale consécutive à la crise sanitaire de Covid-19, aux tensions sur les matières premières et la logistique, ainsi qu’à la guerre déclenchée par la Russie contre l’Ukraine “, indique la CRE. “Ces modifications visent à prendre en compte l’augmentation des coûts due aux éléments suivants : la reprise économique mondiale suite à la crise sanitaire de Covid-19, les tensions sur les matières premières et la logistique, ainsi que la guerre déclenchée.”

Lire également :  Hôtels avec borne de recharge sur Paris

Vous pouvez compléter votre lecture avec cet article


F.A.Q.

FAQ Borne de recharge

Il a débuté à un taux de 0,1951 € par kWh pour les installations d’une taille inférieure ou égale à 3 kW et de 0,1068 € par kWh pour les installations d’une taille inférieure ou égale à 500 kW pour la période allant jusqu’au 31 juillet 2022. Ces prix resteront en vigueur jusqu’à la fin du mandat. La même chose a été modifiée, et la nouvelle fourchette sera comprise entre 0,2022 € et 0,1107 € par kWh, respectivement, entre le 1er août 2022 et le 31 octobre 2022.

Bien que cette estimation ne tienne compte d’aucune aide financière du gouvernement français et qu’elle soit susceptible de changer en fonction de la puissance des panneaux, le coût de l’installation de panneaux solaires en France devrait se situer entre 9 000 et 15 000 euros d’ici 2022.

A lire également

Un Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *