Panerai : sport-chic à l’italienne

- Publicité -
univers lifestyle Tesla Magazine

La plus italienne des maisons horlogères suisses dévoile un nouveau modèle sport-chic aux matériaux étonnants. 

Il fut un temps, lointain, où l’on devait choisir sa montre en fonction de l’usage que l’on en ferait : sport, gala, quotidien, plongée, etc. Chaque modèle avait ses fonctions, ses matériaux et son design associé. 

Le nouveau millénaire est venu battre en brèche cette segmentation. Sous l’impulsion de quelques heureux designers (Gérald Genta dès les années 70) et avec la montée en puissance de matériaux plus résistants (acier, titane, céramique puis carbone), la montre pour hommes s’est affranchie de ses horizons premiers. Ainsi est née la montre sport-chic, que l’on peut porter en toutes circonstances, protégée de métaux et alliages inédits. 

Origines aquatiques

La nouvelle Panerai Submersible Goldtech Orocarbo s’inscrit dans cette lignée. La pièce repose sur son héritage italien des montres militaires de plongée, dont est issu son singulier design, notamment le protège-couronne à 3h qui permet de se prémunir de toute manœuvre accidentelle du mouvement alors que l’on est en immersion. 

On doit aussi à ce passé le design très minimaliste du cadran, privilégiant une parfaite lisibilité même dans les fonds obscurs : index et larges aiguilles à pointe luminescents, lunette unidirectionnelle, couronne vissée, fond vissé. 

Ancrée dans la modernité

Pour le reste, cette « PAM01070 » est une pièce d’une ultra modernité. Déjà, par son boîtier. Il est réalisé en Goldtech, un alliage d’or à la couleur intense, rendu possible par une haute teneur en cuivre, agrémenté de platine. 

Ensuite, par sa lunette. Elle est proposée en Carbotech, un composite constitué d’une multitude de couches de fibre de carbone superposées dans un sens puis dans l’autre (sept par millimètre), agrégées à température contrôlée et sous haute pression, puis fusionnées à l’aide d’un polymère liant de dernière génération.

Enfin, par son mouvement : le calibre P.900 a été entièrement conçu et développé par la mfanufacture Panerai de Neuchâtel. Malgré le diamètre et la minceur de la montre (4,2 mm), il inclut une indication de la date et une réserve de marche de 3 jours.

Notre avis

Au quotidien, la pièce affiche une personnalité forte, une présence certaine. Ses 44 mm de diamètre imposent une pièce pour hommes, sans compromis. Sa livrée noire accentue sa virilité mais le boîtier en or Goldtech rend cette baroudeuse aussi à l’aise en eaux profondes qu’au Yacht Club. Véritablement plongeuse mais potentiellement adaptée à la plupart des sports, la pièce offre également l’avantage de ses trois jours de réserve de marche, ce qui permet de la poser le vendredi soir et de la reprendre le lundi matin, parfaitement opérationnelle. Pour orienter son esthétique vers un horizon plus sport ou, à l’inverse, plus urbain, chacun pourra choisir de lui attribuer un nouveau bracelet (cuir, par exemple). Forte et puissante, incarnation du sport-chic sans compromis, elle s’adresse néanmoins à un public de collectionneurs avertis, avec un prix public de 29’900 euros. 

A retrouver en boutique Panerai 5, RUE DU FAUBOURG SAINT HONORÉ – PARIS, FRANCE

univers lifestyle Tesla Magazine
Olivier Müllerhttps://www.tesla-mag.com
Journaliste à Tesla Mag et NextCar Magazine : développement du VE, marché, transition énergétique globale.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité