enseignementsup-recherche.gouv.fr

Le mardi 4 juillet 2023 s’est tenue la cérémonie de remise des prix des lauréats du Concours d’innovation 2022-2023 en présence de Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Roland Lescure, ministre de l’Industrie, Jean-Noël Barrot, ministre de la Transition numérique et des Télécommunications, et avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030. Sous le signe de l’accélération pour asseoir la souveraineté de la France, le Gouvernement a félicité et mis en lumière les 237 lauréats de l’édition 2023 du Concours d’innovation, tous volets confondus. A cette occasion, la vague 12 du Concours i-Nov a été annoncée et sera lancée dans les prochaines semaines. Dans le cadre de France 2030, 2,3 Mds€ sont mobilisés pour accompagner jusqu’à l’industrialisation des projets innovants et accélérer l’émergence de start-ups à forte densité technologique.

L’État aux côtés des innovateurs français

Dans un contexte économique particulièrement contraint, les entrepreneurs français font plus que jamais la preuve d’un dynamisme et d’une résilience de la France. Innovants et déterminés, ils continuent d’innover afin d’accélérer le développement économique en répondant aux défis sociétaux auxquels il faut faire face (écologiques, énergétiques, sociaux, humains).

L’État s’est donné pour priorité de faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d’entreprises innovantes, à fort contenu technologique, et favorisant les transitions écologique, énergétique ou alimentaire, ainsi que la décarbonation de notre économie. Pour favoriser l’émergence de grands champions français à l’international et encourager l’esprit d’entreprendre dans la deeptech, les Concours d’innovation de l’État récompensent depuis 1999 les chercheurs et entrepreneurs sur tout le territoire.

Depuis 2017, la politique du Gouvernement a fait du soutien aux start-ups industrielles et deep tech une priorité. 3,25 Mds€ sont mobilisés entre 2021 et 2025 à destination de l’écosystème des start-ups et entreprises innovantes sur différents dispositifs parmi lesquels les concours d’innovations. Dans le cadre de France 2030, 2,3 Mds€ supplémentaires sont mobilisés pour accompagner cette stratégie.

Lire également :  Whatsapp, Signal, Telegram : La vie privée, un concept dépassé ?

Le soutien de l’État à chaque étape de l’aventure entrepreneuriale

Le soutien de l’État, à travers France 2030, est un facteur déterminant pour les filières industrielles stratégiques, souveraines et soutenables. C’est également la marque d’un fort engagement auprès des entreprises via des financements, une labellisation reconnue et une communication renforcée.

Le Concours d’innovation se décline en 3 volets complémentaires : I-PhD, I-Lab, I-Nov.

I-PhD

Le volet I-PhD, lancé en 2019 par le Gouvernement en partenariat avec Bpifrance, s’adresse aux jeunes chercheurs et vise à valoriser leurs travaux pour créer ou co-créer des startups en rupture technologique. Cette année, parmi les 57 dossiers reçus, 36 projets ont été sélectionnés comme lauréats du Concours d’innovation volet I-PhD, dont 10 Grands Prix. Chaque lauréat bénéficiera d’un programme d’accompagnement complet pour accélérer son projet.

I-Lab

Le volet I-Lab valorise les résultats de la recherche publique à travers la création d’entreprises de technologies innovantes. Pour l’édition 2023, 79 lauréats ont été distingués parmi les 400 candidatures reçues au concours national. Ils bénéficieront d’une aide financière et d’un accompagnement adapté pour finaliser leur projet technologique.

I-Nov

Le volet I-Nov soutient des projets d’innovation au potentiel fort pour l’économie française portés par des start-ups et des PME. Pour les vagues 9 et 10 du concours, 108 lauréats ont été récompensés, contribuant ainsi à l’accélération du développement et de la mise sur le marché de solutions innovantes.

En conclusion, la cérémonie de remise des prix des lauréats du Concours d’innovation 2022-2023 a été l’occasion de mettre en lumière les talents, la créativité et l’audace des entrepreneurs français. Le soutien de l’État à travers les concours d’innovation témoigne de l’engagement à faire de la France un leader de l’innovation et à favoriser le développement d’un écosystèmeFrance 2030 : 237 lauréats récompensés lors de la cérémonie 2022/2023 des concours d’innovation de l’État

Lire également :  Les Meilleures chaises de bureau pour la rentrée 2022

L’État soutient l’innovation française

Le mardi 4 juillet 2023 s’est tenue la cérémonie de remise des prix des lauréats du Concours d’innovation 2022-2023 en présence de Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Roland Lescure, ministre de l’Industrie, Jean-Noël Barrot, ministre de la Transition numérique et des Télécommunications, et avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement en charge de France 2030. Cette cérémonie a mis en lumière les 237 lauréats de l’édition 2023 du Concours d’innovation, tous volets confondus. Dans le cadre de France 2030, 2,3 Mds€ sont mobilisés pour accompagner l’industrialisation des projets innovants et favoriser l’émergence de start-ups à forte densité technologique.

Une priorité pour l’État

L’État s’est engagé à faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d’entreprises innovantes, à fort contenu technologique, favorisant les transitions écologique, énergétique et alimentaire ainsi que la décarbonation de l’économie. Depuis 1999, les Concours d’innovation de l’État récompensent les chercheurs et entrepreneurs sur tout le territoire, soutenant ainsi l’émergence de champions français à l’international et encourageant l’esprit d’entreprendre dans la deeptech.

Des lauréats remarquables

La cérémonie a mis en évidence le dynamisme et la résilience des entrepreneurs français qui, dans un contexte économique contraint, continuent d’innover pour accélérer le développement économique et répondre aux défis sociétaux. Les lauréats du Concours d’innovation 2022-2023 ont été sélectionnés parmi de nombreux candidats et représentent divers secteurs tels que les technologies de l’information et de la communication, les énergies renouvelables, la santé, l’industrie, les transports, l’agriculture, etc.

Soutien à toutes les étapes de l’aventure entrepreneuriale

Lire également :  Comment l'hydrogène poursuit sa mue ?

Le soutien de l’État à travers France 2030 est un facteur déterminant pour les filières industrielles stratégiques, souveraines et soutenables. Les Concours d’innovation de l’État se déclinent en 3 volets complémentaires : I-PhD, I-Lab et I-Nov.

  • I-PhD : Ce volet vise à valoriser les travaux des jeunes chercheurs en vue de créer des startups en rupture technologique. Cette année, 36 projets ont été sélectionnés comme lauréats du Concours d’innovation volet I-PhD, bénéficiant d’un programme d’accompagnement complet.
  • I-Lab : Le volet I-Lab encourage la création d’entreprises de technologies innovantes à partir des résultats de la recherche publique. 79 lauréats ont été distingués pour l’édition 2023, recevant une aide financière et un accompagnement adapté pour finaliser leur projet technologique.
  • I-Nov : Le volet I-Nov soutient des projets d’innovation portés par des start-ups et des PME ayant un fort potentiel pour l’économie française. Pour les vagues 9 et 10 du concours, 108 lauréats ont été récompensés, favorisant ainsi l’accélération du développement et de la mise sur le marché de solutions innovantes.

Vers un avenir prometteur

La cérémonie de remise des prix des lauréats du Concours d’innovation 2022-2023 a mis en avant l’importance de l’innovation pour la compétitivité de la France et a salué l’esprit d’initiative, la créativité et la détermination des entrepreneurs français. L’État continuera à soutenir ces acteurs clés de l’innovation en leur offrant les ressources nécessaires pour réaliser leur vision et contribuer au développement économique et social du pays.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *