Marché Véhicule électriquePorsche Taycan: Essai routier

Porsche Taycan: Essai routier

tesla-autopilot-femme

Option Autopilot Tesla : ce qu’il faut savoir

0
Si vous vous posez un certain nombre de questions sur l’Autopilot de Tesla, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous ferons un tour d'horizon, depuis les capacités réelles de cette option, jusqu'aux mises à jour à venir, en passant par les avis éclairés, et éclairants, des internautes.

État des lieux : les bornes de recharge publiques dans le Var

0
En mai dernier, Var Matin titrait “Où trouver un point de recharge pour voiture électrique dans le Var” et affirmait que le Var compte plus de 360 bornes de recharge. Si la tendance a démarré depuis Brignoles et la Provence verte, c’est désormais dans la métropole toulonnaise où l'on retrouve le plus d'emplacements. Le service public de mobilité électrique dans le Var, SYMIELEC, permet justement de les localiser. Il comptabilise à lui seul plus de 110 bornes, accessibles avec ou sans abonnement. Vous habitez dans le Var et vous souhaitez plus de renseignements quant aux bornes de recharge proches de chez vous ? Ça tombe bien, on fait le point dans cet article ! 

État des lieux : les bornes de recharge publiques à Lyon

0
Vous possédez une voiture électrique ou hybride rechargeable et vous habitez à Lyon ? Cet article est fait pour vous ! On vous détaille tout sur le réseau IVIZIA en plein déploiement, ainsi que sur le manque de bornes de recharge publiques dans la capitale des Gaules. 

Pourquoi il ne faut pas acheter de véhicule électrique ?

3
Si les voitures électriques ne représentent que 1% de la vente de véhicules neufs, c’est parce qu’elles présentent de nombreuses contraintes. Malgré l’effort des constructeurs dans l’amélioration de leurs performances, elles restent toujours le dernier choix. Dans cet article, on vous donne 6 bonnes raisons de ne pas acheter une voiture électrique !
Photo d'un parking public équipé de nouvelles bornes de recharge

Paris, Seine-et-Marne, Yvelines : état des lieux des bornes de recharge

0
Nous nous sommes engagés à faire un premier bilan global de l'électromobilité en France. Dans cet article, nous poursuivons notre objectif, en faisant l'état des lieux des infrastructures accueillant des bornes de recharge d'une ville et sa région. Aujourd'hui, gros plan sur Paris, la Seine-et-Marne et les Yvelines.
DOSSIERS EXCLUSIFS

En ce début d’année, nous avons souhaité réaliser un essai original du Porsche Taycan. Dans les Alpes pour faire de magnifiques photos et également pour changer de l’ambiance parisienne.

L’aspect extérieur du Taycan

Ses lignes sont différentes, mais clairement dignes de la lignée familiale. De loin, rien n’indique qu’elle soit si différente. Bon c’est une Porsche, elle est donc probablement unique de par ses choix d’options si vaste, mais par rapport à ses soeurs, elle se mêle à la foule. À distance n’est que le début de l’expérience.

Une Porsche de l’intérieur

Les poignées se présentent à vous. Les lumières s’allument doucement. L’intérieur est déjà réchauffé à votre température préférée, le siège vous transporte à votre position optimale. Vous fermez la porte avec un « thud » satisfaisant, comme un coup de drum qui annonce le concert de percussion qui s’en vient.
Mais rien ne tremble, rien ne vibre, rien ne bouge. Et pourtant, tout est allumé, prêt à exploser à votre moindre signe. La Porsche Taycan, et en particulier la Turbo S, est une vraie Porsche mise à l’inévitable sauce du futur qu’est l’électricité comme source instantanée de puissance.

Des performances mémorables en fonction du mode de conduite

Et celle-ci se déchaîne dès qu’on met le pied sur la pédale des gaz. Pardon, vieux réflexe. L’accélérateur. Même en « Range Mode », son mode le plus économe, l’accélération surprend, même si la vitesse maximale est limitée à 130 ou 150km/h. On apprend alors à contrôler la bête avec toute son agilité malgré son poids et son absence de roulis malgré les accélérations latérales.
Seulement ensuite sommes-nous « qualifiés » pour passer aux modes supérieurs, jusqu’au Sport + qui retire toute bride qu’on aurait pu croire exister. Le pied droit au plancher devient un sélecteur de vitesse tant l’accélération est instanée. Le freinage regénératif s’engage non pas au lever du pied de l’accélérateur mais à l’application du frein. C’est un choix différent de l’expérience de conduite d’une autre voiture électrique mais clairement orientée à offrir la même qu’avec une autre Porsche. La marque au bouclier souhaite convertir ses propres clients avant qu’ils aillent voir ailleurs. Et ça fonctionne.

Quelques imperfections côté logiciel


Ne nous emballons pas, elle n’est pas non plus parfaite. Les 4 écrans (oui maximum 4!) sont mal utilisés et parfois l’information est tantôt trop difficile à aller chercher, tantôt redondante sur plusieurs écrans. Le logiciel de gestion paraît encore préliminaire et la présence de Apple CarPlay et Google CarPlay ne vient que cacher des évidentes lacunes logicielles d’un fabriquant renommé côté matériel. Mais Porsche promet des mises à jour qui viendront potentiellement simplifier l’interface dans le futur. VW l’a déjà fait avec la toute récente ID.3, il y a donc bon espoir de ce côté.

Porsche InnoDrive : Bien!


Côté technologie de conduite, sont proposées les assistants traditionnels du groupe VW entre autres le tempomat adaptatif et le correcteur de sortie de voie. Par contre Porsche ajoute le Porsche InnoDrive qui prend alors le contrôle du volant et des pédales pour vous faire suivre la route. Le système se rapproche délicieusement du légendaire Autopilot de Tesla et offre une performance comparable sur autoroute. Moins performante sur les routes secondaires, il excelle cependant dans la détection et prédictions des limites de vitesse autant fixes que variables, étant presque toujours exact et synchronisé avec la réalité. C’est un point où l’Autopilot échoue lamentablement en Europe et requiert presque constamment un ajustement manuel.

Une autonomie satisfaisante pour la version Turbo S


Finalement, l’autonomie de la batterie (Battery +, 92kWh) est plus que suffisante dans des conditions standards de conduite et bien au dessus de ce que même Porsche estime. Passez une journée sur circuit et vous verrez l’indicateur dégringoler mais autrement le système de régénération d’énergie de freinage et une batterie avec une grande marge de sécurité vous mettent en parfaite confiance d’arriver à destination.

Recharge sur route


Recharger est un jeu d’enfant quand on connaît la base. Avec son système 800V et la batterie haute capacité, la vitesse de recharge ne sera toujours limitée que par la station de recharge à laquelle elle sera branchée. Et si la recherche de bornes peut sembler fastidieuse aux non-initiés (et elle l’est même parfois pour les initiés) Porsche a pris la chose en main et offre une carte de recharge universelle qui fonctionne chez presque tous les opérateurs de bornes. Le tarif est unique, clair, simple. L’application mobile permet aussi de trouver les bornes compatibles à portée en un seul endroit, alors que d’autres doivent utiliser des dizaines d’applications différentes.

Recharge à domicile

À la maison, au plus 8 heures permettront de remplir une batterie vide, alors que sur la route les stations performantes (Ionity, FastNed, GoFast, etc) ajoutent 150km par 10 min de recharge si la batterie est suffisamment vide et chaude, ce qui est facile à garantir sur un voyage longue distance, même en hiver. Dans tous les cas, atteindre 300km d’autonomie pour poursuivre votre route ne devrait jamais prendre plus de 20 min sur une station rapide digne de ce nom.
Malgré tout ce qu’on peut lui reprocher en terme de poids, capacité moyenne de chargement du coffre et prix hors d’atteinte de la majorité, Porsche connaît son public et ne perd pas de temps à faire les yeux doux à tous. Le prix de la Turbo S se veut exclusif, mais la 4S – et bientôt la version propulsion d’entrée de gamme – si situe dans la fourchette de prix des Model S. Ce n’est pas un hasard.

Une Porsche qui inspire le futur de la marque

Si vous considérez sérieusement Porsche, vous payerez le prix. Vous n’achetez après tout pas tant une option, qu’une exclusivité, une unicité et une qualité que seule Porsche ose offrir. Autant il est peu probable de trouver deux Taycans avec exactement les mêmes options, autant deux Tesla ne se distingueront souvent que par la couleur. Ou parfois, l’immatriculation.
Et c’est précisément le pari que Porsche prend: offrir une voiture de performance unique à un client unique, sacrifiant volontiers la quantité pour la qualité.
Ce faisant on obtient un véhicule inspiré du passé mais clairement conçu pour le futur.

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.