La Semaine de l’Innovation du Transport et de la Logistique (SITL) se tient actuellement à la Porte de Versailles, offrant l’occasion à Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, et Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports, d’annoncer de nouveaux soutiens financiers pour accélérer la décarbonation des flottes de véhicules. Ces annonces interviennent au lendemain de la ratification de l’accord des 27 pays membres de l’Union européenne pour atteindre l’objectif NetZERO en 2035, soulignant l’importance cruciale de l’industrie dans la transition vers une mobilité plus verte.

SITL 2023: De nouveaux soutiens à la décarbonation des flottes de véhicules

pour introduire le discours de Roland Lescure, il est important de souligner que la logistique est un secteur clé pour la transition vers des modes de transport plus verts et moins émetteurs de gaz à effet de serre. En effet, la logistique est au cœur de la décarbonation des chaînes d’approvisionnement et de la réduction des émissions liées aux transports de marchandises.

En décembre dernier, lors du comité interministériel de la logistique (CILOG), les ministres ont présenté la stratégie nationale logistique, qui vise à renforcer la compétitivité de la France en matière de logistique, tout en réduisant son impact environnemental.

Lire également :  EV trip planner votre compagnon idéal !

Le gouvernement français a annoncé de nouveaux soutiens financiers pour encourager la décarbonation des flottes de véhicules lors de la Semaine de l’Innovation du Transport et de la Logistique (SITL). 

L’enveloppe de 100 millions d’euros sera consacrée à la décarbonation du transport routier de marchandises, avec un appel à projets pour l’acquisition de plus de 500 poids lourds électriques, ainsi que le développement de bornes électriques haute puissance. 

De plus, un soutien de 15 millions d’euros sera alloué pour le programme eXtrême Défi, qui accompagne le prototypage et l’expérimentation de petits véhicules routiers sobres, éco-conçus, durables, légers et peu coûteux. Le dispositif « Logistique 4.0 » est également opéré par l’ADEME pour développer des outils d’aide à la décision pour décarboner la logistique, avec un investissement industriel total de 32 millions d’euros pour 8 nouveaux lauréats.

Dans ce contexte, le salon de l’innovation du transport et de la logistique, qui célèbre son 40ème anniversaire, est une occasion importante de mettre en avant les avancées et les engagements pris en matière de transition écologique dans le secteur de la logistique.

SITL 2023 : Roland Lescure confirme que le véhicule électrique sera au coeur de la décarbonation des transports pour atteindre les objectifs nationaux et européens.

Dans ce contexte de doute et de débat sur la neutralité technologique, les propos de Roland Lescure, ministre délégué à l’Industrie de France, soulignent l’importance de l’engagement pour la transition vers les véhicules électriques, qui est une solution clé pour décarboner l’ensemble de l’industrie automobile, tout en gardant à l’esprit les défis et les enjeux économiques liés à cette transition.

Lire également :  xAI à la Conquête d'un Financement de 1 Milliard de Dollars

Pour poursuivre les débats, il est important de souligner que la transition vers une mobilité plus verte ne se limite pas uniquement aux véhicules électriques. D’autres technologies sont également anticipées, telles que les véhicules à hydrogène, les biocarburants, les carburants de synthèse et les véhicules hybrides rechargeables, qui pourraient contribuer à un mix plus diversifié et moins carboné. Il est donc crucial de poursuivre la recherche et le développement dans ces domaines, tout en gardant à l’esprit les enjeux économiques et environnementaux de chaque solution.

Voici quelques éléments pour préciser l’engagement financier du gouvernement :

  • L’appel à projets lancé par les ministres Agnès Pannier-Runacher, Roland Lescure et Clément Beaune pour soutenir l’acquisition de camions électriques et l’installation de bornes de recharge adaptées à leur usage bénéficiera d’une enveloppe de 60 millions d’euros, dont 55 millions pour les camions électriques et 5 millions d’euros pour les autocars électriques.
  • Le gouvernement s’engage en faveur du développement d’une offre nationale performante et compétitive à travers France 2030, qui propose des soutiens financiers à l’innovation et à l’industrialisation pour le secteur de l’automobile et de la mobilité lourde. Les aides apportées à la production de poids lourds électriques pourraient atteindre, voire dépasser, les 40 millions d’euros.
  • Le gouvernement alloue 15 millions d’euros de soutien au programme eXtrême Défi pour accélérer le soutien au développement de véhicules intermédiaires durables, sobres, éco-conçus, durables, légers et peu coûteux.
  • Les ministres Agnès Pannier-Runacher, Roland Lescure et Clément Beaune, avec Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’investissement, annoncent également 8 nouveaux lauréats de la seconde relève de l’Appel à Projets « Logistique 4.0 », pour un investissement industriel total de 32 millions d’euros, dont 12 millions d’euros dans le cadre de France 2030.
Lire également :  Elon Musk demande à MacDonald's d'accepter le Dogecoin

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *