Talon Metals a conclu un accord pour pour la fourniture et l’achat de concentré de nickel qui sera produit à partir du projet Tamarack Nickel dans le comté d’Aitkin, au Minnesota. La signature de l’accord fait suite à de longues négociations entre les parties.

Ces minerais sont stratégiques dans le process de fabrication des batteries.

Qui est Talon Metals ?

Talon est une société de métaux de base cotée à la Bourse de Toronto qui participe à une coentreprise avec Rio Tinto sur le projet Tamarack Nickel-Cuivre-Cobalt à haute teneur, situé dans le centre du Minnesota. Talon détient actuellement une participation de 51% dans le projet Tamarack Nickel et a le droit d’augmenter sa participation de 9% à 60%.

Le projet Tamarack Nickel comprend un vaste terrain (18 km de longueur) avec de nombreuses intersections à haute teneur en dehors de la zone de ressources actuelle. Talon se concentre sur l’expansion de ses ressources actuelles de minéralisation à haute teneur en nickel ; l’identification de minéralisations supplémentaires ; et le développement d’une capacité de traitement responsable aux États-Unis.

Quel est le point principal de cet accord ?

Selon les termes de l’accord, Tesla s’est engagé à acheter 75 000 tonnes métriques (165 millions de livres) de nickel en concentré, ce qui représente une partie des métaux qui devraient être produits par le projet Tamarack Nickel. Tesla dispose également d’un droit préférentiel en vertu de l’accord pour négocier l’achat de concentré de nickel supplémentaire au-delà de l’engagement initial de 75 000 tonnes métriques. La durée de l’accord est de six ans ou jusqu’à ce que le total évoqué de nickel sous forme de concentré (75 000 tonnes métriques) ait été produit et livré à Tesla.

Quelles sont les conditions ?

L’entente est conditionnelle à ce que (i) Talon obtienne une participation de 60 % dans le projet de nickel de Tamarack ; (ii) Talon commence la production commerciale au projet de nickel de Tamarack ; et (iii) les parties terminent les négociations et exécutent les modalités d’approvisionnement détaillées.

Talon déploiera des efforts commercialement raisonnables pour atteindre la production commerciale au plus tard le 1er janvier 2026 au projet de nickel Tamarack, qui peut être prolongé par l’accord des parties pour une période maximale de 12 mois, après quoi Tesla a le droit de résilier l’accord et Talon peut choisir de vendre à d’autres parties.

Quel est l’intérêt pour Tesla ?

Talon et Tesla travailleront ensemble pour optimiser les teneurs en concentré de nickel et les récupérations de métaux. Le prix d’achat à payer par Tesla pour le nickel dans le concentré sera lié au prix officiel de règlement en espèces du nickel de la Bourse des métaux de Londres (LME). Les parties ont également convenu de partager toute économie supplémentaire dérivée des sous-produits extraits du concentré de nickel, tels que le fer et le cobalt.

C’est un véritable tour de force qui réussit, une fois de plus, Tesla. En effet, l’entreprise d’Elon Musk s’assure ainsi un approvisionnement privilégié de la part de Talon Metals en nickel. Rien de tel pour être en capacité de produire et d’envahir le marché, on applaudit !

Articles les plus lus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.