Pourquoi il ne faut pas acheter de véhicule électrique ?

- Publicité -

Dans cet article, on vous donne 6 bonnes raisons de ne pas acheter un véhicule électrique ! La démarche inverse (encourager le passage à la voiture électrique) est certes plus commune. Mais nous avons décidé, une fois n’est pas coutume, d’aller à contre-courant. En effet, si certains trouvent que ce type de véhicule est la solution idéale de nos jours, d’autres y sont encore réfractaires.

Vous avez un projet concret d'installation d'une borne?

Tesla Mag vous fait gagner un temps précieux en vous mettant en relation avec le meilleur installateur de votre ville.
  • Hybride rechargeable, deux roues électrique, 100% électrique. Tout sauf du 100% thermique !

En 2019, un sondage Statista a interrogé les Français sur les raisons pour lesquelles ils n’envisagent pas d’acheter un véhicule électrique. Ainsi, on remarque que plus de 30 % des personnes interrogées ont répondu qu’elles ne souhaitent pas acheter un tel véhicule à cause du coût que ce dernier engendrerait. Environ 25 % des répondants évoquent également le manque d’autonomie pour rouler. Des raisons que l’on retrouve dans notre top : alors, c’est parti. 

Si les voitures électriques ne représentent que 1% de la vente de véhicules neufs, c’est parce qu’elles présentent de nombreuses contraintes. Malgré l’effort des constructeurs dans l’amélioration de leurs performances, elles restent toujours le dernier choix. De l’autonomie à l’accessibilité, la qualité de cette automobile de nouvelle génération n’arrive pas à convaincre la totalité des conducteurs. 

Une autonomie trop aléatoire 

Encore trop faible

La première raison de ne pas acheter un véhicule électrique est l’autonomie de sa batterie. En effet, la valeur indiquée diffère largement de sa capacité réelle. Si lors de l’achat le vendeur vous mentionne ses 400 km d’autonomie, attention. Les constructeurs font beaucoup de progrès mais l’autonomie reste encore trop faible pour certains utilisateurs et les temps de chargement sont importants. 

En effet, entre la valeur théorique, atteinte lors de tests en conditions totalement favorable (terrain plat, vitesse constante, …), et la réalité, la différence peut être assez conséquente.

De plus, avec le temps, tout comme pour d’autres appareils fonctionnant sur batterie, l’autonomie diminue. Ce problème d’autonomie des voitures électriques crée chez les conducteurs une véritable crainte de s’arrêter à la moitié du chemin, par faute d’énergie. En effet, la panne sèche angoisse plus de 25% de la population française.

Aujourd’hui, les meilleurs modèles électriques affichent une autonomie de 400 km, il ne permet pas de franchir des kilomètres de route et de rouler comme on le souhaite, sans faire une pause. De plus, il oblige une certaine conduite “économique” pour pouvoir atteindre une autonomie correcte.

Dès lors que l’on a une conduite un peu trop “sport”, on réduit assez fortement le nombre de kilomètres avant la prochaine charge. La plupart du temps,  la vitesse sera limitée à 110km/h même sur autoroute. Dès qu’on pousse le champignon à son plus haut point, c’est-à-dire à 130 km/h, la batterie se décharge rapidement.

Diminuée en hiveret en été !

Avec le chauffage et les lumières extérieures allumées presque pendant toute la durée du trajet, l’autonomie de la batterie d’une voiture électrique diminue fortement. De plus, les batteries à lithium ont tendance à bien moins fonctionner si elles sont soumises au grand froid.  Il faudrait alors opter pour les nouvelles batteries lithium-ion polymère car elles résistent plus à l’hiver. Enfin, issues de la nouvelle technologie en matière de voiture écologique, elles sont beaucoup plus autonomes. 

Et inversement, en été, outre le fait que les fortes températures ont aussi une influence sur la performance des batteries, l’utilisation de la climatisation est également à modérer. En effet, l’environnement extérieur comme le vent, la pluie ou la température extérieure impactent leur autonomie.

Un temps de charge trop important

Véhicule électrique en charge : faut-il en acheter un, malgré tout ?

Le temps de charge fait reculer plus d’un conducteur car il est variable selon la borne de recharge et la capacité de la batterie de la voiture électrique. En effet, sur une prise de secteur classique, telle que vous pouvez trouver chez vous, il faudra compter en moyenne entre 8 et 10 heures. 

Il sera donc judicieux de mettre à charger son véhicule la nuit, afin d’être en pleine autonomie le matin et de profiter des tarifs “heures creuses” (généralement entre 22h30 et 6h30). Pour gagner en temps de charge, vous pouvez également opter pour une “wall box” qui permet de recharger un véhicule entre 4 et 6h. L’inconvénient de ce type d’installation est son prix, puisqu’il faudra compter entre 800 et 1 500 € entre le boîtier et son installation.

Dans certains établissements, telles les stations services, il est possible de trouver des bornes de recharge rapide. En quelques 30 minutes, il est possible de recharger 80% de l’autonomie d’une batterie. Il en faudra autant pour les 20% restants. Cependant, les bornes de recharges ne sont pas pléthores, surtout si vous devez voyager sur les autoroutes.

Des aménagements trop contraignants 

Après la réception d’une nouvelle voiture électrique, la possession ou l’aménagement d’un garage est grandement conseillé, voire quasiment indispensable. L’un de ces projets nécessite obligatoirement une dépense en plus du prix du véhicule. Si votre installation électrique n’a pas de prise de terre, il faudra réellement tout revoir pour être aux normes.

La plupart des maisons actuelles sont déjà aux normes. Ainsi, les voitures électriques peuvent se charger sur une prise standard et peuvent être laissées dans un garage individuel, comme nous avons pu le voir. Malheureusement, le temps de charge est assez conséquent. Elle risque alors de ne pas être pleine à l’heure où le conducteur doit prendre la route. Mais en plus, cela n’est pas du tout sécuritaire pour la maison car le risque de faire sauter les fusibles est grand. 

Aussi, cela oblige le propriétaire à installer un dispositif permettant d’accélérer l’alimentation tel qu’une Wall Box. Ajouté au prix du matériel, un tel projet requiert un investissement allant de plusieurs centaines d’euros à plus d’un millier. Et cela, sans compter la main-d’œuvre. En effet, la borne murale doit être impérativement installée par un professionnel et la configuration du logement joue grandement sur le montant de la facture finale.

Des bornes électriques en nombre trop restreint 

Malgré l’effort et la promesse des constructeurs automobiles sur l’amélioration et la multiplication des bornes électriques, ces dernières restent encore insuffisantes. Nombreux sont les établissements publics ou privés – comme les hôtels, les restaurants, les centres commerciaux – qui ne disposent pas de cette installation

Même si leur nombre a considérablement augmenté ces dernières années, il faudrait encore attendre pour que les bornes de recharge suffisent aux usagers. Le fait que dans certaines municipalités, les habitants, qui possèdent ou qui veulent acheter une voiture électrique, sollicitent toujours la multiplication des bornes de recharge électrique prouve l’insuffisance de celles-ci pour un usage collectif.

Un coût nettement trop élevé

C’est un des principaux freins pour ne pas acheter une voiture électrique… le prix. Il constitue toujours un frein à l’achat des voitures électriques. Le coût d’un véhicule électrique est considéré comme plus élevé que son équivalent en moteur thermique. L’impression générale est de payer plus cher pour moins bien.

Comparativement à un modèle de même gabarit, la différence de budget suffit rarement à compenser les avantages du faible coût d’utilisation de celles-ci. Pour certains modèles, comme la Renault Zoé, il faut en plus être disposé à payer un abonnement mensuel de location de batterie, à moins de payer le prix fort à l’achat.

Ainsi pour un tel modèle, le passage à la caisse s’élève à plus de 24 000 € (hors bonus) avec en supplément un abonnement à partir d’une quarantaine d’euros pour les petits rouleurs à 119 € en kilométrage illimité. Avec achat de la batterie, le même modèle coûtera près de 33 000 €. Il sera d’ailleurs difficile de trouver moins cher sur le marché.

Bien évidemment, le gouvernement encourage l’achat de voitures électriques, avec des bonus et aides plus ou moins intéressants en fonction de la situation de chacun. 

Écologique… mais pas trop ? 

Les voitures électriques sont vendues par tous les constructeurs (et le gouvernement) comme des véhicules écologiques. Si la voiture émet zéro émission de CO2, elle n’en est pas pour autant propre

En effet, elle pollue tout de même par les molécules libérées lors du freinage et par l’abrasion des pneus et du revêtement des routes. Le principal problème provient surtout de l’électricité qui les anime et qui est rarement produite proprement. 

De plus, la production des batteries lithium-ion des voitures électriques est extrêmement polluante. La Chine, qui produit la plupart d’entre elles, est un des pays avec le plus grand parc de véhicules électriques. Pour autant, son émission de CO2 continue de croître, notamment à cause des centrales à charbon utiles pour la production des batteries.

Une agence européenne a communiqué que la production engendre entre 1,5 à 2 fois plus de produits néfastes que les anciennes automobiles. Utilisés dans la fabrication des batteries, les métaux lourds constituent également un autre problème écologique. Si on tient compte de la production d’électricité, un kilowattheure consommé équivaut à plus de 100 kg de gaz carbonique et à effet de serre émis.

Comments

  1. Il eut été plus malin de faire un peu de pédagogie en expliquant le pourquoi de ces 6 raisons !
    Certaines s’expliquent aisément et d’autres ne sont que de fakes news qu’il faut dénoncer.
    L’article tel qu’il est écrit donne du blé à moudre aux détracteurs de la mobilité électrique, bref le contraire de la mission de teslamag me semble t’il….

    • Des erreurs dans cet article. On ne peut plus louer la batterie de la Zoé !
      Le temps de charge dépend de la taille de la batterie donc annoncer 8 à 10h sur prise domestique ça ne veut rien dire.

      • Les zoe sont toute a location de batterie du moins les occasion et faut compter 9000 sans batterie pour avoir un vehicule compatible 41kwh c’est de l’enculade, je penser me prendre une zoe comme premiere voiture mais les moins chere ont meme pas 150borne d’autonomie et jdoit louer une batterie en plus, au final je prendrais pas de zoé car c’est globalement de la merde et oui effectivement le temps de chargement varie enormement mais sur les acu de 20hwh en 4h ta fait le plein, car enormement de tranfo peuvent envoyer du 5kw dans l’oignon pour les 40kwh c’est le double de temps donc environ 8h pour information 5kw c’est 2 beau radiateur, ensuite les batteries si neuve on tout de meme peu de cycle lille marseille mange 4 a 5 cycle sur les vehicule a grosse autonomie (400km), ca fait des siecles que l’electricité est maitrisé mais on est toujours pas pas foutu d”ameliorer les acu recyclable au sodium pour les voitures bref lelectrique c’est pas demain la veille je mise plutot les pile a combustible ou l’hydrogene

    • L’électrique n’a aucun avenir long terme. Il est totalement scandaleux que,pour des raisons politiques, sociologiques, limite woke, “tendance” etc….que l’on monte cela au pinacle.Sans compter l’inaccessibilité pour de nombreux citoyens au niveau des tarifs. Et quand il faut renouveler la batterie …….
      Bref l’hydrogène ( propre) a peut-être un avenir.
      Et on aurait du poursuivre aussi avec les moteurs thermiques qui ont encore un potentiel d’amélioration ( après avoir déjà beaucoup progressé)

    • Tu as tout a fais raison car moi je travail dans le monde automobile depuis 30ans et depuis 1 ans je possède un véhicule électrique et plus jamais je ne reviendrai au thermique ….. Et toute ses pannes qui l’accompagne…

    • Pour vous faire une bonne idée de la voiture électrique en général , regardez le reportage qui est passé sur la 13 , ce qui se passe en Chine à l,autre bout du monde est une catastrophe pour l,environnement, la fabrication des batteries, l,extraction du cuivre ! Du greenwaching a 2 balles pour bobo.

  2. Entièrement en désaccord avec cet article. Beaucoup de choses sont fausses. J’ai moi meme une voiture electrique depuis 3 mois et je viens de faire 6000 km en Espagne cet été pendant les vacances sans aucun problème. Merci de regarder le documentaire “A contre courant” réalisé par des journalistes indépendants suisses afin d’obtenir la vérité sur la pollution des batteries. A bon entendeur…

  3. Vous oubliez que la batterie de la voiture n’est pas éternelle et que même si elle dure 10 ou 15 ans, on va alors devoir débourser une très grosse somme (10k€ ? Ou plus ?) pour une voiture qui aura déjà beaucoup roulé. Est-ce qu’on dépense 10k€ pour réparer un diesel qui a déjà 15 ans et 300 000km? Certainement pas… Et probablement pareil pour une électrique

        • Que vous n’avez pas constaté encore. Sachant que ça dépends du nombres de cycles aussi. Mais toutes les batteries ont une durée de vie et déjà quelques années, cet bien.
          Il y a forcément une perte au bout d’un moment. Ce n’est pas linéaire, ça peut conserver l’autonomie relativement bien (faible perte que vous n’avez peut-être pas encore bien remarqué) puis chuter plus brutalement lorsque ça durée de vie est atteinte. Regarder les cycles de vie des batteries, vous verrez. Et après si vous branchez tous les jours ou essayer de ne le faire plutôt que lorsque c’est nécessaire, ça va grandement changer sa durée de vie.

          • Idem dans le thermique, mais comme l’autonomie est plus large et qu’on a un indicateur moisi (le litre !) la perte dès le premier millier de kilometre est invisible.
            Et ce n’est pas seulement le carburant, il faut compter l’huile de vidange et les plaquettes de frein.
            Et tout cela ne va pas prendre 10 ou 15 ans, en général au bout de deux années ça se resent déjà.

  4. Pourquoi ce dualisme ? Oui / non, noir / blanc… Ça dépend ! Il y a des avantages et des inconvénients, ça dépend bien évidemment du choix de la voiture et de la situation de la personne qui l’achète.

      • Rappeler que les batteries manquent d’autonomie , que le temps de charge est trop long, que ces voitures sont trop chères ce n’est pas du oui ou non ni du blanc ou noir , cela s’ appelle de la réalité

  5. Tout à fait d’accord avec les observations de CHL17, de plus je tenais à préciser que si même la fabrication d’une voiture électrique pollué, il en ai de même pour un véhicule thermique.
    L’avantage énorme concernant l’utilisation d’un véhicule électrique c’est qu’il ne pollue pas en ville.
    J’ai un hybride et sur 600km, je n’ai pas consommé 1litre d’essence, taux de pollution 0%.CQFD

  6. Article sans valeur qui donne zéro référence sur ses arguments. Moi aussi je peux faire pareil et dire que Jésus va venir tous nous sauver du réchauffement climatique.

  7. Entièrement en désaccord avec cet article. Beaucoup de choses sont fausses. J’ai moi meme une voiture electrique depuis 3 mois et je viens de faire 6000 km en Espagne cet été pendant les vacances sans aucun problème. Merci de regarder le documentaire “A contre courant” réalisé par des journalistes indépendants suisses afin d’obtenir la vérité sur la pollution des batteries. A bon entendeur…

  8. A la fin de l’article je pense qu’il y a une erreur sur les 100Kg eqCO2/kWh, l’ordre de grandeur est plutôt de 100g, soit 1000x moins.

    On peut comparer avec un voiture thermique qui est aux alentours de 150g eqCO2/km et les voitures électriques dans les 20kWh/100km (ou 0.2kWh/km pour garder les même unités)
    Si on prends la valeur de l’article on obtient 20kg ou 20 000g eqCO2/kWh
    Soit plus de 100x plus qu’un véhicule thermique… Alors que en réalité c’est plutôt 10x moins

  9. Les batteries ne sont pas recyclable une voiture électrique transporté entre 250 et 600 kg de batterie suivant le modèle et nécessite 80 hg de cuivre pour obtenir 2 grammes de terre rare il faut concasser 1 t de terre c est délirant pour la planète bientôt l électrique Gate mais les bobo sont heureux

  10. J’achèterai une voiture électrique que si j’en ai l’obligation, je n’habite pas encore dans une ZFE et tanpis pour les commerçants je ne m’y rendrai pas, après tout je peux tout acheter sur internet et je consulterai sur internet. Le gouvernement ne sait même pas la boîte de Pandore qu’il a ouverte…..

  11. Je n’ai pas vécu ces expériences 3 ans en véhicule électrique parcourus 90000 km pour moins de300 euros prix remisé neuf avec toutes les aides b 216 CV autonomie 350 largement suffisant la plupart du temps panne impossible autant de station de recharge que de prises de courant soit au moins 2 milliards en France donc le bashing anti électrique me fait rire plaquette qui polluent faudrait il freiner mes plaquettes sont neuves 5 ans ou 150000 d’entretien fournis je n’ai pour l’instant que les pneumatiques à changer certes un peu plus cher donc pour moi que du bonheur

  12. Évidemment on met en avant que ce qui nous arrange. Le prix en ne mentionnant ni les bonus écologiques, ni les voitures bon marché et plus accessibles que les thermiques comme la Dacia Spring, ni le marché de l’occasion ou du leasing. L’autonomie en ne mentionnant pas les progrès inimaginables des constructeurs avec des autonomies franchissant déjà aujourd’hui les 800km (Lucid Air). Les bornes en ne mentionnant pas que Tesla va prochainement ouvrir son réseau de Supercharger aux autres constructeurs. Le temps de recharge en ne mentionnant pas que les recharges peuvent être effectuées durant les heures de non utilisation du véhicule (travail, maison etc…). Sur ce point d’ailleurs on ne peut même pas mentionner les trajets des vacances puisqu’il FAUT faire des arrêts pour se reposer et rester attentif sur la route. Et enfin l’écologie en ne mentionnant ni la seconde vie des batteries via des stockages d’électricité etc…, ni le recyclage déjà extrêmement important des batteries, ni les nouvelles technologies de batteries n’utilisant plus de lithium. Bref, un article purement orienté, dont le seul but et de désinformer et de forcer les gens à continuer avec leurs diesel qui crachent noir en faisant “vroom-vroom”…

    • Faux. Ce n’est que pure vérité
      L.électrique est une fumisterie. Chère ne tient pas l autonomie annoncée
      Reviens plus chère en énergie
      Pollue plus
      Et le recyclage ne sera pas facile
      Vive les bonnes atmosphériques

    • Merci de citer les fausses informations. La voiture electrique est effectivement trop couteuse , son autonomie ridicule. Quel est le camion de 40 tonnes roulant a l’électricité avec une auronomie de 1500 km? Aucun. On est allé trop vite en oubliant l’hydrogène carburant plus prometeur.

  13. Vous représentez les constructeurs automobiles thermique vous me faite penser au scandale Aston Martin Gate qui a été découvert de toute façons tous les arguments affiches anti véhicule électrique sont erronées ou détournés ou exagéres vous tout sauf objectif

    • Les voitures électriques polluent énormément ! Heureusement c’est surtout chez les autres…
      Les batteries c’est 300kg à 700kg de produits très dangereux. Dont le Lithium entre-autres. Elles finiront par polluer des pays du tiers-monde et seront peut-être en partie incinérée tuant des millions de personnes.
      Il faut plus de métaux légers comme l’Aluminium (179kg en moyenne, 800kg dans une Audi e-tron) => besoin de tripler les mines dans le monde qui exploitent principalement des enfants et utilisent de grosses quantités de polluants ! voir drame de l’usine d’Ajka en Hongrie.
      ET l’électricité ?! C’est propre, bien sûr il n’y a pas de fumée…. Ben oui, mais si c’est pour rouvrir des centrales à charbon comme en Allemagne, on pollue bien plus qu’en brulant du pétrole !

      Et pourquoi pas les carburants de synthèse pour nous sauver ??? Créer à partir de CO2 extrait de l’atmosphère, il le libère à nouveau en brûlant.=> circuit fermé. Utilisation de solaire et d’éolien pour le processus, voir usine pilote en fabrication au Pérou.

      Les voitures électriques étaient majoritaire au début de l’automobile dans les années 1900. Pourquoi être passé au moteur à combustion ? Résoudre les problèmes de poids, autonomie et temps de recharge. Tiens les même problèmes qui se posent aujourd’hui !

      Arrêtez, les électriques c’est deux fois plus polluant ! Mais comme c(est beaucoup plus chère, plus de marges, alors c’est bon il n’y a plus qu’à enrober ça dans la propagande faussement écolo et les pigeons achètent. Ceux qui ne veulent pas, il n’y a qu’à les obliger ! Tiens des zones ZFE… Ben oui, zéro émission chez nous, mais pollution maximum dans le monde ! Bravo !

      • Il n’y a pas de magie ! Il n’y a pas de circuit fermé.
        A moins d’avoir un moteur tournant seulement au CO2 c’est une arnaque.
        D’ailleurs la capture du CO2 est une immense arnaque, surtout le terme capture. Au final le CO2 est juste planqué sous le tapis, utilisé par exemple pour faire remonter des ressources sous-terraines tout comme la fracturation hydraulique le faisait.

  14. Location de batteries ????? Ça n existe plus
    Arrêté de prendre la Zoé en exemple c est une auto dépasser depuis très longtemps
    J ai un Kona 63 kWh de batterie
    L autonomie dépasse les 400 kms pour mes trajets , ville et autoroute
    Je n ai pas de prise autre que une prise de terre classique
    Budget 9 euros par mois pour 600 kms environ
    La batterie se recharge a 77 kWh en continu sur prise autoroute sachant ma batterie a une capacité de 63 kWh utile
    Ma voiture ma coûté 27000 euros aides déduite
    Voiture avec pompe a chaleur conduite autonome niveau 2 ect
    Soit moins chère que une voiture thermique de puissance et d équipements équivalent
    Soit vous êtes de mauvaise fois où avez une problème avec l arithmétique ??

    • Parlons arithmétique !
      Déjà 27000 euros aides déduites, mais moi j’ai une Dacia à 12000 euros avec toutes les options. C’est sûr c’est pas la grande classe, mais c’est bien pour les petits budgets. Rien que là, le temps que je consomme 15000 euros de carburant, vous aurez sûrement changé de voiture au moins une fois (pollution, consommation).

      Après, votre batterie vous l’avez achetée ou louée ? SI c’est acheté, sachez que l’autonomie va grandement se détériorer dès 3ans. Donc on vous annonce une durée de vie de 5ans, mouis… Peut-être en condition de labo, mais dans la vraie vie vous serez obligé de changer dans 3-4ans. Comme ça coûte plusieurs milliers d’euros (3000, 5000 ?) déjà les 9 euros/mois sont à relativiser… Pour une batterie de 3000 euros qui dure 4 ans, ça vous fait 62 euros/mois à amortir. Plus vos 9 euros, soit 70 euros/mois pour 600kms ! Et vous trouvez que c’est pas chère ?!
      Vous pouvez louer la batterie pour ~30euros/mois il me semble.

      Au final, pleins de métaux lourds, de produits dangereux comme le Lithium. Production de beaucoup plus de CO2 avec la fabrication et l’élimination des batteries + l’électricité avec une bonne part de charbon/gaz puisque plus assez de nucléaire….
      Un prix doublé par rapport à une voiture à essence.

      Aujourd’hui 9euros/mois d’électricité parce-que les voitures électriques c’est actuellement 9% des ventes en France, mais 1% du parc automobile français (tout le monde conserve sa voiture plus d’un an et en 2019 c’était 2% des ventes. On voit l’influence des pubs).
      Sauf que si la part de véhicules électriques augmente, comment on va faire pour l’électricité, sachant qu’on est déjà limite chaque hiver actuellement avec les centrales nucléaires qui ferment ???
      => Le prix de l’électricité va exploser ! Ca arrange encore tous les lobby, les producteurs d’électricité et tout ce qu’il y a autour. Alors pas de soucis. En plus, c’est pour votre bien, c’est écolo ! (ironie quand on voit les centrales à charbon et à gaz et la demande qui explose…)

      Qui est de mauvaise fois ou a un problème avec l’arithmétique ?

      • Premièrement : il n’y a que les anciennes Zoé et les Renault Twizy qui proposaient une location des batteries, faut arrêter de bloquer là dessus et généraliser.

        Deuxièmement : vous ne pouvez pas comparer votre Dacia à 12000€ , considérée comme l’une des voitures les plus bas de gamme, à une voiture moyenne de gamme, ayant le cuir, toutes les dernières aides en terme de sécurité + les dernières innovations technologiques, c’est comme la comparer à une Lexus/Mercedes/BMW toutes options.

        Troisièmement : niveau pollution, il existe des fournisseurs d’énergie Verte, il suffit de se renseigner, de plus rien ne vous empêche d’acheter des panneaux solaires et des batteries de stockage (avec ou sans lithium) pour recharger votre voiture en entier ou en partie (oui, cela fonctionne même dans le nord de la France, avec des panneaux solaires plus performants qui captent un maximum de soleil même par temps nuageux). Oh mais oui pardon, c’est vrai, j’oubliais que c’est tabou de parler de la pollution engendrée par l’extraction du pétrole, le transport à sa zone de traitement pour le séparer en différents composants plus ou moins taxés et le transport de chaque carburant obtenu jusqu’au stations services pour la redistribution.

        Quatrièmement : en France, on recycle 65% des batteries lithium des voitures électriques, Renault réutilise 85% du cobalt des batteries recyclées. 75% de la consommation mondiale de Cobalt est utilisée dans la production des aciers et des alliages, on l’utilise dans les batteries oui mais également dans l’industrie du ciment, on en fait des pigments pour toutes utilisations (peinture, tatouages, teinture, textile, ombre à paupières, encre, crayons, verre, porcelaine etc…), comme siccatif (accélérateur de séchage) pour les peintures et vernis, colorant et catalyseur dans l’industrie du plastique, du caoutchouc, du pharmaceutique et du textile, on en fait entre autres les alliages des prothèses médicales. On en utilisé aussi dans les semi-conducteurs, pour la galvanisation et même pour l’imprimerie et la photographie. ON EN CONSOMME MEME DANS LES VITAMINES B12 ET CELA TRAITE L’ANÉMIE CHEZ LES FEMMES ENCEINTES !
        Les terres rares sont aussi répandues que le zinc, 10 fois plus que le plomb, 1000 fois plus que l’argent.

        Cinquièmement : les batteries d’aujourd’hui ne perdent que peu de leur capacité en 15 ans, elles sont garanties 8 ans et 160 000km environ entre les différents constructeurs, certains les garantissent même jusqu’à 10 ans et 250 000km (Mercedes EQS) ou 10 ans et 1 million de kilomètres (Lexus UX 300e). Si vous devez changer la batterie avant l’une des deux clauses atteinte, il y a un soucis comme sur n’importe quel bagnole. Par ailleurs, c’est comme tout, avec la démocratisation de l’électrique, les batteries vont être de moins en moins cher. Peu de demande = peu de production = cher, beaucoup de demande = production en masse et plusieurs choix = prix en baisse pour faire face à la concurrence.

        Sixièmement : que la France se bouge l’arrière train pour investir dans les énergies renouvelables tant qu’il en est encore temps, en attendant on peut chacun se fournir des panneaux solaires et batteries de voitures recyclées en batteries de maison pour économiser de l’argent sur le long terme et soulager le réseau, pour 10kwh par jour de stocké grâce à une recharge solaire (sans aides de l’État, c’est de l’enfumage leurs aides), le kit complet de A à Z coûte moins de 4000€ et est suffisant pour fournir une famille de 3-4 en électricité quotidiennement. Cela ne prend pas que l’état pour changer les choses, le plus grand changement commence par le consommateur.

        À bon entendeur…

        • Tout votre commentaire peux se résumer ainsi. Pour utiliser une voiture électrique ,il faut de l’argent, de l’argent et encore de l’argent. Et oui tout le monde ne peux déjà pas se payer le dit véhicule et vous parler de faire installer des panneaux solaires ? Ça sous entend un coût, et un lieu. C’est une considération de propriétaire et encore pire vous ne pensez même pas au copropriété. Et encore moins au personnes qui loue leur logement.

          Voilà où est le vrai problème du full élec.

          L’avenir c’est dans l’hybride complet ( pas les merde de Mercedes et consorts qui n’ont d’hybrides que le nom pour permettre de rouler en âge) et l’hydrogène.

          • Bien sûr que si il pense à la coproriété.
            Une massive, la Planète sur laquelle on vit tous en copro.

            C’est pour cela qu’il mentionne la possibilité de passer par des fournisseurs d’électricité alternatifs.
            On ne peut pas tous installer des panneaux photovoltaïque mais il est possible de se fournir chez quelqu’uns d’autre que Total Direct Energie, par exemple une cooperative comme Enercoop qui reinvesti dans le PV et autres. C’est un moyen de faire installer du PV quand on ne peut pas le faire sois même.

  15. Bonjour, je trouve cela dommageable pour la qualité d’un débat qui n’existe pas. Nous devons trouver d’autres formes d’énergie, nous devons préserver notre écosystème. Alors oui ce n’est pas idéal, il y a encore avec le véhicule électrique des progrès à faire. Mais je préfère cela à ce monde nauseabond, rempli de micro particule qui sature notre oxygene. Bizarre en 2021 de proposer ce genre d’article diffamatoire.

  16. Je serais ravis d’avoir une électrique pour la prochaine voiture… Mais pas tout de suite la mienne fonctionne parfaitement , est en bon état, et correspond à mes besoins.
    De plus il m”est impossible d’avoir un garage.
    Et même .. le prix de l’électricité augmente, donc faudrait payer pour des panneaux solaires en plus ?

    J’ai 51 ans, les la beaux pourraient être remboursés comme tout investissement en au moins 10 ans.
    Donc tout ces chamboulements me seraient bénéfiques a 62 ans ? (Compter 8 ans pour rembourser la voiture)

    Mouais. Ok pour passer à l’électrique, mais pas d’ici 2024. Ils exagérés avec leurs ZFE

  17. Article bien pourri. Comme si c’était le bon moment pour l’environnement pour cracher sur une des solution qui aiderait à limiter la catastrophe. Oui l’electricité produite n’est pas verte mais elle peut le devenir. En plus en termes de rendement la voiture électrique à plus de 90% alors que la voiture thermique c’est du 40%… Donc même si ca pollue, ca pollue moins et c’est le but.

    “Chez Teslamag on aime bien aller à contre-courrant”.. Argument complètement débile pour ce cas de figure…
    Franchement c’est le premier et dernier article que je lirai de Teslamag

  18. Une vraie propagande anti-véhicule électrique, basé sur des données fausses :
    – 1% des véhicules vendus en neuf sont des véhicules électriques : FAUX ! + de 8% en 2020 et ce chiffre continue de progresser
    – les meilleurs modèles affichent une autonomie de 400km : FAUX ! Plusieurs modèles dépassent ce chiffre même si effectivement ce n’est pas la majorité
    – Acheter une Renault Zoe nécessite de louer les batteries : FAUX ! Renault laisse le choix entre l’acquisition ou la location de batteries.
    – L’électricité utilisée est rarement propre : FAUX ! De nombreux fournisseurs d’énergie proposent un abonnement pour de l’électricité verte. Donc l’usager est libre de choisir.
    – Le prix : effectivement plus cher mais vite amorti avec en moyenne un coût au km (je ne parle ici que du carburant) 2 à 3 moins moins cher qu’en mettant du gazole ou de l’essence.
    – Frais d’entretien 5 à 7 fois moins élevés que pour un véhicule thermique (pas de vidange, pas de courroie à changer, …).
    – Peu de bornes de recharge publique : FAUX ! La France est l’un des pays les mieux équipés (70% des bornes en Européennes sont installées dans 3 pays dont la France)
    – Un impact écologique plus important notamment à cause des batteries : OUI, si on ne compare que la production de la voiture. En revanche, si on prend en compte toute la durée de vie du véhicule (avec les nombreux litres d’essence et de gazole utilisés pour les véhicules thermiques), les véhicules électriques sont bien plus propres.
    Bref, tout comme WAG51, je vous invite à vous renseigner auprès de sources fiables, vous verrez que rouler en électrique est très largement avantageux et bon pour l’environnement.

    • _ Attention, 1% c’est le parc de véhicule électrique aujourd’hui. 8% c’est les ventes en 2020 et 1,9% en 2019. Donc la part augmente, mais c’est bien 1% aujourd’hui le parc.
      _ L’autonomie affichée est calculée selon une norme particulière (voir les petites lignes qui vont avec l’astérisque chez les concessionnaires). C’est en roulant à régime quasi constant et économe, sans le chauffage ou les parcours plus classiques au quotidien avec des arrêts fréquents en ville. Donc, même les 400km ou plus d’affichés, ne correspondent pas à ce que vous aurez en réalité au quotidien…
      _ C’est vrai, il est possible de louer ou acheter les batterie. Mais il faudra de toute façon bien les payer d’une façon où d’une autre. Et il faut prendre ce coût avec le prix de l’électricité. Surtout que la durée de vie d’une batterie est bien moindre que les voitures essence d’aujourd’hui.
      _ électricité rarement propre : VRAI ! Il ne faut pas confondre les abonnements pour de l’électricité verte qui jouent avec les chiffres et parfois achètent des “droits” de prétendre à de l’élec verte équivalente… Mais par contre il faut regarder la production globale et se poser des questions ! Le solaire c’est 2,2% de la production en france, l’éolien c’est dans les 6,3%, et l’hydroélectrique 10,3%. Le reste c’est pour beaucoup du nucléaire 79%. Sachant qu’on est obliger d’acheter de l’éectricité en Allemagne depuis l’année dernière en hiver car on arrête des centrales nucléaires. Et qu’en Allemagne il y a beaucoup de centrales à charbon pour combler les besoins. Donc dire que c’est rarement propre est VRAI !
      _ Le prix: Si vous comptez le prix des batteries rapporté sur la durée de vie ou le coût des abonnement, vous verrez que vous serez au même prix que de l’essence. Sans parler du prix de la voiture à amortir…
      _ Peut-être entretien moins chère, et encore… Mais l’entretien c’est pas non-plus élevé. 150euros de vidange et entretien/an. Une courroie tous les 5ans peut-être à quelques centaines d’euros et encore la durée de vie c’est largement améliorer ces dernières décennies. Et il n’y aura pas d’entretien sur une électrique ? Frein, climatisation s’il y a. contrôles.
      _ Peut-être que la France est un des pays les mieux équipés en Bornes de recharge. A voir…. Mais c’est vrai de dire que c’est Peu par rapport à la demande croissante. Et encore plus si on parle de bornes de recharge PUBLIQUES. Puisque la majorité c’est Ionity, Tesla, Vinci, les garages privés, etc…
      _ Impact écologique plus important: Largement ! fabrication et ELIMINATION de la batterie. Production d’électricité (encore pire avec les centrales à charbon et à gaz pour combler le manque de Nucléaire). Le renouvelable c’est dérisoire, arrêter de croire les propagandes à la télé, regardez les chiffres !

      Je vous invite à vous renseigner et vous demander si rouler en électrique ne conduit pas polluer beaucoup plus et en dépensant beaucoup plus d’argent ! Surtout si on compte la pollution des les pays ou sont récolté les minerais, ou est produit l’électricité, ou sont stockés/détruits nos déchets et où sont fabriquées les batteries.

  19. pas mal comme article, ce sont exactement les raisons pour lesquelles je n’ai même pas l’idée de passer sur l’électrique,

    mais je suis pas sûr que le problème des prises électriques se réduise à une question d’infrastructure

  20. La voiture électrique c’est vendre du rêve, le moteur à explosion a fait d’énormes progrès que ce soit en endurance et pollution, la voiture électrique est une option mais dire que c’est la solution est une escroquerie, elle a sa place dans certaines conditions mais il faut arrêter de pénaliser tous les autres.

  21. Vous montrez par cet article votre très faible niveau de connaissances concernant les voitures électriques et l’urgences climatiques. Vous faîtes de la désinformation à un moment où l’urgence climatique est plus haut et ne cessera d’augmenter. Mais visiblement certains ne se preoccupent pas du monde dans lequel nous allons vivre

  22. En essayant de rester concis (je ne suis pas journaliste), je me permets respectueusement une réaction plutôt opposée à votre article. Je vous remercie pour ce droit de réponse, d’ailleurs, qui est une bonne opportunité d’information du public.

    1. Sur l’autonomie aléatoire : il existe diverses normes de mesure d’autonomie. NEDC, WLTP, EPA. La norme EPA est la plus fiable. WLTP est généralement utilisée par les constructeurs européens. Il faut compter 10-20% de moins que WLTP. EPA est réaliste dans la plupart des cas (expérience personnelle de 2 ans et 40.000 km, et d’un réseau de personnes dans des cas similaires en Europe).
    1b. Diminuée en hiver : la consommation d’essence aussi varie entre hiver et été. On le note moins parce que l’essence est un contenant énergétique plus dense (plus d’énergie par litre qu’une batterie), mais aussi (je le rappelle) *beaucoup* plus polluant et non-réutilisable (une fois brûlé, on ne peut pas la “recharger”). L’efficacité de la voiture électrique est environ 6 fois supérieure en purs termes de kWh par km, donc oui, on fait moins de km sur un “plein”, mais on pollue aussi considérablement moins.

    2. Temps de charge trop long : …mais plus besoin d’aller à la pompe *juste* pour recharger. On peut la brancher chez soi si on a un garage, utiliser un câble électrique protégé sur le trottoir si on peut se garer devant chez soi, ou demander à la ville où à son boulot d’installer des chargeurs publics. Dans ce cas, c’est juste se garer, brancher, et jamais de soucis.

    3. Des aménagements trop contraignants : s’il existe des aménagements qui peuvent donner un meilleur confort de vie, il est possible de brancher sa voiture sur une “simple prise de courant aux normes” (pour rappel, quand on dit “aux normes” on veut aussi dire “légale”, parce que si elle n’est pas aux normes, c’est un danger public et ça peut être utilisé contre vous par une société d’assurances)

    4. Bornes électriques en nombres trop restreints : c’est sans compter ni mentionner le réseau de superchargeurs de Tesla qui devrait s’ouvrir aux autres marques de voitures électriques dans les prochains mois. Rien qu’en France, on parle de plus de 1000 bornes de recharge *très* rapides (200km en + en une quinzaine de minutes si sa voiture le permet) placées stratégiquement autour des autoroutes pour les longs déplacements (voir https://www.tesla.com/fr_FR/findus)

    5. Coût trop élevé : c’est une question de temps (plus énormément de temps, en fait). Chaque multiplication par 2 de la capacité de production totale mondiale apporte une diminution considérable du coût (environ 10%). Si l’on considère que, comme vous le dites, 1% des nouvelles voitures vendues sont purement électriques, on peut encore avoir environ 6 fois “-10%” d’ici que les voitures soient toutes faites avec des batteries. Actuellement, le coût total de possession (TCO) d’une voiture électrique reste supérieur, en Europe, à une voiture à combustion, à moins de la conserver une dizaine d’années, mais cela dépend aussi des aides, du coût du pétrole, du coût de l’électricité, etc

    6. Écologique : d’après les études les plus récentes (je vous recommande de suivre The Guardian et Auke Hoekstra de l’Université d’Eindhoven aux Pays-Bas sur ce sujet), une voiture électrique “rembourse” son surcoût écologique à partir de 23000km seulement, soit en moyenne 2 ans d’utilisation. À partir de là, il est possible d’avoir un bilan presque zéro carbone si l’on fait attention à bien choisir son fournisseur d’énergie (voir les efforts européens “Energies 2030” et Greenpeace pour la décarbonisation de la production). Enfin, ces estimations sont basées sur la vie utile d’une voiture. De nombreuses filiales existent et se développent pour réutiliser les batteries dans des conditions moins exigentes (x3 sur la durée de vie utile de la batterie), puis sur leur recyclage. Donc à moins de mettre des oeillères pour ne regarder *que* le processus de fabrication, les voitures électriques sont incroyablement moins polluantes que les voitures à essence (entre 10 et 20 fois si on compte la réutilisation des batteries).

  23. Bonjour
    En plus, en été lors d’une recharge si la température extérieure est trop élevée, il fait empêcher la surchauffe des batteries ce qui implique, soit de la refroidir, soit de rallonger le temps de charge, soit les 2. C’est un point sur lequel je n’ai vu aucune information. A bon entendeur, Salut.

    • En effet, les packs sont refroidi car sinon la charge rapide serait impossible.
      C’est digne de la thermodynamique.
      Notez que c’est pire sur une véhicule thermique qui tien son nom du fait qu’il chauffe plus qu’il ne roule, en gros c’est un radiateur rapide.
      Si on coupe le refroidissment d’un moteur thermique il se passe quoi ?

  24. tout le monde sait que la voiture électrique est un gouffre financier pour l’état , et une escroquerie écologique … ne parlons pas des problèmes d’infrastructures , des surcouts d’assurance etc … !! stop au non sens …
    restons vert en évitant d’acheter ces voitures pour Bobos et faisons plus en sorte d’arrêter de surconsommer en gardant nos véhicules le plus longtemps possible …

  25. Le fait de se soucier de notre environnement de vous dispense pas de réfléchir un peu et de garder un minimum de sens critique (contrairement aux ayatollahs extrémo-écolos). Le dernier point est désormais bien documenté et le plus pertinent : une étude vient de prouver que le passage à l’électrique de 100% des voitures en Europe ne ferait baisser les émissions que de … 1%. Mais les bobos parisiens s’en foutent, du moment qu’on pollue ailleurs que dans leur arrondissement…

  26. Le dernier reportage sur la chaîne parlementaire démontre clairement la pollution liée à la mise en œuvre des véhicules électriques
    Ces pollutions en Chine et en Afrique sont loin des villes de France qui seront propres
    Attention au prochain scandale dans 20 ans sur ce sujet

  27. Si l’électrique était devenu une alternative crédible pour remplacer le thermique..incroyable non !!!

    Tout comme la nouvelle lessive qui lave plus blanc que blanc, la voiture électrique roulerait-elle plus vert que vert !!!

    Bah …pour satisfaire les exigences et attentes intéressées des lobbys derrière ce nouveau business, heureusement que certains adhèrent et croient au Père Noël

  28. Quelques erreurs, en espérant me tromper:
    1. “Comparativement à un modèle de même gabarit, la différence de budget suffit rarement à compenser les avantages du faible coût d’utilisation de celles-ci”. C’est plutôt le faible coût d’utilisation de la VE qui suffit rarement à compenser la différence de budget. Me trompe-je?
    2. Plutôt “1 kWh consomme équivaut à plus de 100 g de CO2″…, (au lieu de 100 kg). Me trompe-je ?

  29. 80% des arguments sont faux. Il faudrait s’appuyer sur des vrais données et pas juste votre ressenti.
    La voiture électrique répond à certains usages (ville, périphérique) dans les autres cas effectivement ça peut être pénalisant. Je dispose d’un véhicule électrique et d’un thermique et c’est juste parfait pour nos trajets ma femme et moi. C’est un pure régale.

  30. Un nid de mensonges cet article dans le seul but de tuer la vente de voitures électriques.
    Pour info en électrique on ne touche presque pas aux freins contrairement aux thermiques.
    Le risque de faire disjoncter la maison c’est n’importe quoi.
    Le garage n’est pas obligatoire.
    Avant d’installer une Wallbox il existe la prise GreenUp…

  31. Il faut considérer que l’achat d’un véhicule est essentiellement basé sur le coût kilométrique.
    Il est vrai que si le coût d’utilisation en terme de recharge énergétique est favorable à l’électrique, le coût par rapport à une thermique est très élevée.
    J’ai été intéressé par l’achat d’une électrique, mais en tenant compte de mes capacités réelles actuelles j’ai opté pour une diesel.
    Mon kilométrage annuel est de 22000 km et j’ai un coût kilométrique de 30 centimes, avec l’électrique je suis à plus de 50 centimes.En bref c’est il faut avoir un fort pouvoir d’achat pour les voitures électrique ou faire un apport important pour alléger le coût

      • Le kWh est bien autour de 15centimes, mais il y a aussi l’abonnement et la location ou amortissement de la batterie puisqu’elle fait parti du carburant en quelque-sorte.

        Par exemple, admettons 300kWh/mois pour le foyer => conso 45€ + abonnement 30€ + taxes 20€ = 95€/mois.
        Si vous faites 2 pleins, grosso-modo 120kWh sur vos 300 du foyer => 38€ PLUS location d’une batterie (aller, je ne suis pas méchant 30€/mois) => pour au mieux 800km, vous êtes à 68€. C’est équivalent d’un plein d’essence !!!

        Et encore, avec les pertes naturelles de la batterie et le kilométrage réel qui ne sera pas de 400km, ce sera encore moins…

        Conclusion, comparer juste le prix du kWh pour savoir la consommation équivalente en électricité par rapport à l’essence, c’est largement sous-estimer la réalité !!!

  32. Vous vous êtes fait piratés par le lobby pétrolier ou quoi..?Qu’est ce que c’est que cet article à charge contre le véhicule électrique qui reprend tous les poncifs des anti-VE..? On croirait lire Auto-Moto. Chaque point abordé à la va vite dans cet article peut être à minima modéré sinon totalement démonté. Supprimez vite ce torchon indigne d’un magazine dédié au véhicule électrique qui de plus porte le nom de son meilleur représentant !

  33. Hormis le côté polluant à la construction qui est – certe à prendre en compte – les vrais craintes de l’utilisateur l’ambda sont bien présent dans l’article :
    Le prix est proportionnel (même exponentiel) à l’autonomie.
    Une autonomie plus que variable (conditions d’utilisation, température, et vieillissement)
    Et bien sûr la recharge (encore trop longue, et pas de réel norme de prise, trop grande disparités voir incompatibilité des bornes de recharge)

  34. Hé oui, le thermique a encore pas mal de km devant lui… ça ne fait pas tout de faire le 0 à 100 en un temps record.
    La dure réalité est là, l’électrique n’est pas la panacée et le thermique est encore avantageux.

  35. Pour ce qui me concerne, je suis intéressé par une Fiat E500 en attente de franchir le pas sur le modèle découvrable qui irait bien pour ma région du Sud de la France. Ce que je remarque c’est que les bornes de recharge des petits villages ne courent pas les rues et çà c’est un gros problème. Cela fait deux fois que je demande au Directeur de mon Supermarché Carrefour de penser aux clients roulant en VE. Pas de succès On se demande si ces gens ne souhaitent pas voir capoter l’utilisation de l’énergie électrique au profit du bon vieux pétrole !!! A se comporter ainsi on ‘est pas près d’y arriver et quand on entend les candidats écolos on est sur de revenir à la bougie et la charrue attelée !!! Affaire à suivre

  36. Le plus inquiétant sont les champs magnetiques que produisent les batteries pour notre santé. Personne n’en parle et c’est pourtant le plus gros problème. Des cancers a venir

  37. Bonjour,
    Je suis effaré de voir les réactions agressives de certains. Il y a une question qui m’a incité dernièrement à ne pas acheter un véhicule tout électrique ni même un hybride.
    C’est l’extraction des matériaux nécessaires à la fabrication des batteries qui cause d’énormes dégâts écologiques dans les régions où elle est pratiquée. Cela est connu depuis des années, certaines revues automobiles l’annonçaient déjà en 2019. Comme le dit un des intervenants sur ce site, “on s’en fiche, c’est loin de chez nous”. Rien que cet argument m’a convaincu de ne pas le faire. Le véhicule électrique provoque quand même une pollution liée au freinage, surtout avec la multiplication des ralentisseurs, à l’usure des plaquettes de frein pour les mêmes raisons, à l’usure des pneus sur l’asphalte,…il ne faut pas négliger la difficulté de trouver des bornes disponibles quand vous en avez besoin sur les aires d’autoroutes pour recharger son véhicule, le temps de charge, la difficulté de charger son véhicule chez soi (beaucoup d’immeubles ne proposent pas de bornes dans les parkings collectifs), l’usure de la batterie avec une durée de vie variable, le coût encore dissuasif, et la place que cela prend dans le véhicule avec des coffres dont la contenance est divisée par 2.
    Ecrit sans agressivité avec la modestie de celui qui ne sait pas encore si l’électrique, tel qu’il existe actuellement, est la solution d’avenir.

    Effectivement, il n’est pas déraisonnable de penser que, dans quelques années, cela provoque une réaction de certains pays dont les populations seront en droit de s’insurger. Et qu’alors on nous impose de ne plus rouler en électrique.
    Alors, les nouveaux carburants sur lesquels travaillent certains constructeurs automobiles, moins polluants, ou l’hydrogène, ou d’autres solutions : je suis certain que des solutions alternatives verront le jour très prochainement, moins polluantes pour ces pays éloignés de nous, à condition de ne pas foncer tête baissée dans le tout électrique, que ce soit dans les chaînes de production, dans les circuits de distribution.

  38. Je ne comprends pas l’argument des freins et des pneus? Toit véhicule possède des freins et des pneus, en quoi c’est pire pour une voiture électrique?

  39. Je ne suis pas fan de l’électricité, j’aime vraiment les moteurs à combustion, les vieilles voitures, leur son, les boîtes manuelles, mais les batteries contrairement à celle des cellulaires durent plus longtemps Tesla parle de 85% d’autonomie après 10ans si je me souviens bien. Elles sont effectivement plus chères, mais rappeler vous vos changements d’huiles et tout sur les véhicules à combustion. Il s’agit plus d’un investissement à long terme et je trouve que ce vidéo le démontre bien. Cependant je ne sais pas pourquoi on parle de pollution par les freins et les pneus puisque tous véhicules possède des freins et des pneus. https://youtu.be/L2IKCdnzl5k

  40. Autant je comprends l’intérêt de faire un article qui ne soit pas un nouveau béni-oui-oui qui ne présente que les avantages de la voiture électrique.
    Autant la rédaction de celui-ci est aussi débile mais dans l’autre sens.
    A se demander si ce n’est pas juste de la provoc pour faire le buzzz. (Si oui, cela fonctionne …)
    Pour ma part je le reconnais, rouler en électrique comporte des “défaut”, pour autant les statistiques sont unanimes, la majorité de ceux qui sont passés à l’électrique ne veulent pas reprendre une thermique.
    J’en fait partie. 

    – Mon véhicule électrique m’a en effet coûté un peu plus cher qu’un véhicule thermique de MEME gamme (+10%/15% ??) (attention tous les VE ne sont pas comparables. Comparer une Tesla avec une Dacia n’a pas de sens) Le silence à un prix, il est vrai que pour ma part je peux me le permettre, ce n’est pas le cas de tout le monde. Mais quand je regarde autours de moi les thermiques je ne voit pas que des voitures à 10000 euros, loin de la …

    – Oui je n’ai que 420km d’autonomie (Sur le papier), qui se réduisent à 300/350 si je bombe à mort sur autoroute. (Mais dans la vraie vie, je ne fais que très rarement plus de 300km dans ma journée)

    – Oui pour charger de 0 à 100% sur ma prise standard, la voiture doit mettre 10/12h. Mais moi la nuit je dors, et la voiture elle, elle charge dans le jardin. Donc tous les matins elle est à 100% sans que je m’en occupe.

    – En effet, si je dois faire un trajet de plus de 350 Km il faut que je charge. Je m’en accommode, en 10 minute je reprends 40% d’autonomie, c’est environ le temps de faire un tour au toilettes et de boire un café, et cela m’arrive rarement.

    – Partir en vacances loin en famille ce n’est pas possible d’une traite.
    — Premièrement je ne pars pas si souvent en vacances (il faut bosser pour payer la voiture … humour …)
    — Deuxièmement en effet cela m’oblige à m’organiser, je fait coïncider les charges avec les pauses nécessaires à mes passagers. Car oui quand on fait 10h de route, j’ai toujours un enfant qui veut faire pipi, Madame qui ne supporte pas de sauter les repas, et pour ma part j’aime bien un petit café toutes les 2 heures.
    Fini le temps ou on mettait le bébé dans le cosi après le bib de 21h, et non-stop jusqu’à 6h le matin (avec juste une pause à 2h du mat pour faire le plein sans claquer la portière trop fort pour ne pas réveiller bébé) On l’a tous fait, mais reconnaisez ce n’était pas sérieux.

    Question pollution, c’est un vaste débat, en effet les mines de lithium loin de chez nous c’est pas bô, mais les puits de pétrole non plus. Question métaux rares, la recherche est hyperactive, les batteries sont de plus en plus propres et de plus en plus recyclable. D’ailleurs je ne me suis jamais intéressé à l’effet polluant du recyclage de ma voiture diesel, du recyclage du pot catalytique, et des effluves divers, et je ne parle pas des litres d’huiles qui ont fuit de mes voitures pendant des années. Pas certain que ce soit mieux.

    Pour conclure cet article est peins de lieux communs et de parti pris erronés, je suis surpris de le voir publié sur ce site que l’on pourrait plutot soupçonner de parti prix inverse.

    Amis lecteurs vérifiez ce qui est dit ici avec attention, cherchez les informations pertinentes et actuelles et faite vous votre opinion.

    Pour ma part je roule en électrique et je suis satisfait.

  41. Il faudrait penser au vacances au moment des grands départ si tous le monde acheter une voiture électrique
    Une recharge complète en 30 minute ça ne fait que 48 voiture sur 24heures. Il y aura plus de bouchon au péage mais dans les station services.

  42. Personne semble de tenir compte que l’état devra encore rajouter ses taxes sur le prix de l’électricité. Pour l’instant ils prennent 75% ou plus sur le prix du carburant. S’ils n’ont plus de revenu sur le carburant, alors ils ne vont pas se gêner de augmenter à la folie le prix de l’électricité.

    • C’est fort probable oui.
      Mais contrairement à l’essence qu’on ne trouve pas facilement au fond du jardin, le soleil est accessible.
      Ca n’empechera jamais un gouvermement d’attardés d’imposer des taxes, mais au moins ça sera moins facile.

  43. Personne semble de tenir compte que l’état va encore mettre la main sur des taxes une fois le carburant ne rapportera plus rien. L’électricité va augmenter en flèche vu que ils prennent déjà 75% et plus sur le carburant!

  44. L’argument des freins est un avantage des voitures électriques. Avec une voiture électrique on freine pratiquement jamais, la récupération d’énergie freine le véhicule. J’ai 65000 km au compteur de ma voiture électrique et les disques et plaquettes de freins sont quasiment neufs.

  45. Je ne suis pas d’accord avec ce texte ma voiture électrique fait 490km d’autonomie environ le 0 a 100 en 6 sec environ et les freins c Presque de la magie teslamag de la bolshit

  46. Désolé mais ils ont bien raison. Bien avant de lire cet article je savais déjà à quel point la voiture éléctrique pollue et ne sert à rien.
    Il faudrait plus d’articles comme ca pour stopper cette bétise. Dans 10 ans on viendra nous dire “ah, en fait, c’était pas très intelligent de faire rouler tout le monde en éléctrique.” Mais ceux, après s’être encore bien remplis les poches.

  47. Ba moi je n’achèterai pas pour l’instant mais on y sera obligé un jour malheureusement car le thermique va se terminer un jour et moi se qui me fait peur c’est que le principale fournisseur de batteries c’est la Chine , la Chine ceux qui nous mettent dans la merde avec les puces électroniques en se moment

  48. J appel ca de la désinformation, de l anti électrique vous êtes êtes vomir!!!j ai une zoe de 2019 ,recharge en borne…3h30(avec 10 %de batterie) coût….8€35 ttc …..Le freinage produit des residuts?ah bon!!désolé il n y a pas de plaquette (cervo frein) .les résidents de pneus?ben oui …comme les thermiquesle coût du véhicule…zoe r110 life occasion (10 000kms)9500 € déduction de la reprise de mon poil à fuel et prime de 1000€……ah oui autonomie….350kms(vérifié)donc….allez-vous ailleur merci

  49. La plupart des arguments de cet article sont largement exagérés, et les avantages à rouler en véhicule électrique contre-balancent à mon avis très largement les inconvénients. Après il faut savoir de quoi on parle: seconde voiture ou voiture principale ? La plupart des offres des constructeurs sont des offres en carton avec des autonomie faibles et pas de réseau de charge, avec entretient obligatoire une fois par ans (pourquoi ? mystère…). Donc à la limite en seconde voiture, mais pas en voiture principale. Avec une Tesla par contre, pas de problème en utilisation principale.

    1- Autonomie aléatoire: on peut parler d’autonomie “faible”, mais certainement pas aléatoire. L’autonomie prévisionnelle sur la Model 3 est très précise et s’adapte rapidement en cas de changement de type de conduite. Lorsqu’on adopte une conduite très souple, l’autonomie annoncée par la voiture peut être même bien dépassée.

    Les “problèmes” d’autonomie ne se posent qu’en cas de grands trajets, et avec la prise en compte automatique des arrêts pour recharge, ce sont des problèmes très acceptables: 20 à 30 minutes de charge toutes les 2h30 à 3h de route, c’est un rythme plutôt agréable, on a pas à “tenir” la prise, c’est 20 minutes exclusivement pour le repos. C’est une contrainte, mais légère à laquelle on se fait très bien, surtout avec les équipement dont on dispose à bord (Netflix, Youtube, Jeux, etc…)

    2- Diminution en hivers et en été. Oui, mais pas de manière drastique. Très peu en été, et pas beaucoup en hivers. Ce qui consomme, c’est la motricité. À côté le chauffage, et encore plus la clim, sont anecdotiques. Il vaut mieux rester au chaud ou au frais, et avoir une conduite plus souple. Par contre vu les rendements de véhicules électriques, le vent violent ou des appendices comme un coffre de toit peuvent avoir une incidence, de l’ordre de 10mins de recharge supplémentaire lors de l’arrêt.

    3- Temps de charge trop important. En 2 ans et demi d’utilisation, je n’ai jamais eu ce problème, et je recharge sur une bête prise domestique à la maison. Il faut anticiper et éviter de se retrouver le matin avec une batterie à 20%… Mais vraiment ça n’arrive tout simplement pas. Dans le pire des cas, un tour de 15mins sur une borne à charge rapide et c’est reparti. Par contre, quel plaisir de prendre le volant tous les matins sans avoir à se demander si il faut passer à la pompe ou pas… Avant pour moi, passer à la pompe prennait 5 à 10mins une fois par semaine environ. Une bonne demie-heure par mois économisée, pas sûr que sur une année je passe autant de temps sur les supercharger.

    Pour le trajet travail, j’ai des bornes de recharge au travail ce qui est un vrai plus, surtout économique.

    4- Aménagement trop contraignants. Oui et non. Pour qui dispose d’une maison, il faut installer une prise de courant, qui sera du coup là pour des années et ne servira sans doute pas qu’à ça. Pour les parkings en immeuble, il existe maintenant un droit à la prise qui permet d’amener le courant partout. L’installation a un coût mais qui s’amortit sur des années, et qui constitue un vrai plus pour la location / vente.

    5- Des bornes électriques en nombre trop restreint. Oui, sauf pour Tesla.

    6- Un coût nettement trop élevé. Cet argument ci est par contre archi-faux. On montre très bien qu’un Model 3, qui a des prestations équivalente à une Audi A4 ou BMW série 3, a un TCO équivalent à … une Toyota Corola. L’entretient est inexistant (sur ma Model 3 qui a 2ans et demi, et 90.000kms, je n’ai eu qu’à changer que les pneus et…le filtre d’habitacle. Il va falloir aussi changer les balais d’essuie-glace…), et la consommation équivaut grosso-modo à 2l/100kms d’essence.

    7 Pas écolo. De plus en plus faux. On montre qu’un litre de fioul dans une centrale électrique pour un véhicule électrique est plus efficient que ce même litre dans une voiture thermique, et concernant les batteries, les dernière entreprises qui les recyclent sont à 94% de produit recyclé sur des batteries de véhicule électrique, lesquels peuvent d’abord être utilisés dans des stations à domicile… Les moteurs des véhicules Tesla dépassent sans problème le million de kilomètres…

    Je pense qu’il faut surtout écouter ceux qui ont sauté le pas: je n’ai pas rencontré un seul possesseur de Tesla Model 3 qui n’était pas ravi de son choix. Et si ce n’était pas le cas, la côte de revente est très bonne sur ces modèles parce que bizarrement, les gens les gardent 😉

  50. Cet article doit faire référence au passé car aujourd’hui les véhicules ont de plus en plus évoluées.

    Certes il y a toujours avantages d’attendre un peu pour une baisse de prix à l’achat.

    Une autonomie de 400km est suffisamment bon pour pour celui où celle qui voyage pour le boulot. Imaginez l’effort collectif à éliminer le carburant de la planète. Avec la borne chez vous c’est comme si vous aviez plus d’autonomie pour vos déplacements car la recharge est à portée de main.

    Je vis au Québec et les conditions hivernales sont beaucoup plus rigoureuses que la France et de plus en plus nous roulons en voiture électrique.

    Selon moi, cet article cherche à valoriser l’industrie pétrolière qui contribue à l’anéantissement de nos ressources planétaires. Le terre est à bout de souffle. Chaque jours avec 7milliards d’habitants nous vivons des défis colossaux pour permettre la vie de continuer.

    Faisons l’effort et mettons un peu notre confort douillet de côté pour sauver le monde.

  51. Plutôt intéressant comme article. J’étais déjà contre les véhicule électrique pour ma part ( je fais entre 200 et 300km par jour avec le boulot) aucun véhicule électrique ne peut me fournir cette autonomie. ( Ha oui j’ai un Citroën jumpy avec bien 300kg d’équipement en plus du poids du véhicule et je ne parle même pas des remorque que je tire de temps en temps).
    Donc tout ça mais bout a bout ; le poid + les km + le prix du véhicule ça ne match pas du tout. Mais vraiment pas du tout. Les voiture électrique sont pour les citadin ou les retraité qui font 100 km par semaine. Pas plus. Donc très peu de personne sur la population. Et acheter un véhicule électrique pour les week end ???? Heu …. Je ne suis pas assez riche pour ça.
    De plus ma femme a une voiture électrique ( ce qui est suffisant pour son boulot qui est a 20km de la maison, ça fait la semaine). Par contre elle est descendu dans le sud pour la famille , a eu la malchance de crever sur l’autoroute ….. 15 jours pour avoir le pneu. Introuvable .
    C’est inacceptable et on lui a filer une voiture thermique comme prêt!!!
    Donc baissez les prix ou augmentez l’autonomie .
    Et puis arrêtez de nous dire que c’est un véhicule propre , allez voir comme on fabrique des batteries et comment on en extrait ses composants vous allez être dépité.( Comme les portable apple fait pas des gamins, c’est dans le même genre)
    Ha oui j’oubliais , voiture électrique donc le jour où EDF va augmenter ses prix vous allez pleurer et vous n’aurez pas le choix d’accepter.
    Et je j’entends déjà les mauvaise langue dire ” pour le pétrole c’est pareil , quand les prix grimpe tu paye et tu ferme ta gueule” et oui tu as raison a la seul différence c’est que la France n’est pas producteur de pétrole contrairement à l’électricité. Voilà à réfléchir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

GUIDES ACHAT

Publicité