Toyota met à disposition près de 24 000 brevets dans le but de promouvoir une électrification des véhicules à l’échelle mondiale

  • Parmi ces brevets, des technologies ayant nécessité 20 années de développement
  • Un support technique afin d’aider les constructeurs qui achèteraient les systèmes d’électrification
  • Une opportunité pour promouvoir l’avancée de l’électrification des véhicules dans le monde

 

Compte tenu du temps, de l’argent et des ressources nécessaires pour développer la mobilite durable qui participe à la lutte contre l’augmentation des émissions tout en utilisant les technologies à notre disposition, Toyota Motor Corporation a annoncé deux mesures relatives à ses brevets et à ses connaissances techniques. Ces mesures ont pour but de promouvoir l’usage et la démocratisation des véhicules électrifiés.

Premièrement, Toyota annonce que près de 24 000 brevets liés à l’électrification des véhicules détenus par la firme seront mis à disposition à titre gratuit, dont des brevets en instance. Deuxièmement, Toyota proposera un soutien technique payant afin d’aider les autres constructeurs à développer et vendre des véhicules électrifiés si ces derniers sont équipés de moteurs, de batteries, d’unités de contrôle de puissance, d’unités de commande électronique et d’autres éléments d’électrification provenant de Toyota.

Le but de ces mesures est de contribuer à la démocratisation des véhicules électrifiés et ainsi permettre aux gouvernements, aux constructeurs et à l’ensemble de la société d’atteindre les objectifs nécessaires à la lutte contre le réchauffement climatique.

« Étant donné le nombre important de demandes concernant l’électrification des véhicules que nous recevons de la part d’entreprises qui reconnaissent la nécessité de promouvoir les technologies d’électrification des véhicules, dont la technologie hybride, nous sommes persuadés que le moment est venu de travailler ensemble », a déclaré Shigeki Terashi, membre du conseil d’administration et Vice-Président de Toyota Motor Corporation. « Si le nombre de véhicules électrifiés croît de manière significative dans les 10 prochaines années, ils deviendront la norme. Nous espérons jouer un rôle en vue d’accompagner ce changement. »

Ces brevets libres de droits représentent des technologies de pointe que l’on retrouve dans les véhicules électrifiés, en particulier dans les véhicules hybrides Toyota où leur utilisation a permis au Groupe d’améliorer le rendement, réduire l’encombrement et diminuer le coût de ces technologies. Plus précisément, ces brevets concernent des pièces et organes comme les moteurs électriques, les unités de contrôle de puissance et les systèmes de contrôle. Ce sont des technologies centrales pour ce type de véhicules et elles peuvent être utilisées pour développer des véhicules hybrides, hybrides rechargeables ou à pile à combustible (hydrogène).

En tout, Toyota va mettre à disposition environ 23 740 brevets qui représentent 20 ans de développement de technologie d’électrification des véhicules. La mise à disposition de ces brevets démarre dès maintenant et courra jusqu’à fin 2030. Les conventions régulant l’utilisation de ces technologies peuvent être émises en prenant contact avec Toyota et en discutant des modalités et conditions de licences spécifiques.

Depuis janvier 2015, Toyota propose déjà 5 680 brevets relatifs aux véhicules à pile à combustible. À cela viennent s’ajouter 2 590 brevets relatifs aux moteurs électriques, 2 020 aux unités de contrôle de puissance, 7 550 aux systèmes de contrôle, 1 320 à la boîte-pont, 2 200 aux chargeurs, et 2 380 à la pile à combustible (ce qui fait un total de 8 060 brevets relatifs à cette technologie).

S’agissant du soutien technique payant que Toyota offrira, cela inclut une explication des systèmes d’électrification des véhicules, des contrôleurs d’implémentation des technologies ainsi qu’un accompagnement spécifique pour les réglages des véhicules qui utilisent ces technologies. L’accompagnement que Toyota fournira pourra, par exemple, aider les autres constructeurs à avoir de très bons résultats en termes de rendement et de silence pour les véhicules qu’ils développent. Ces services seront mis en place après signature de contrats, des détails seront transmis aux parties intéressées.

En offrant à la fois des brevets libres de droit et un soutien technique portant sur l’électrification des véhicules, Toyota ambitionne d’encourager le développement et l’arrivée sur tous les marchés des véhicules électrifiés. Toyota considère que cette question est hautement prioritaire et croit fermement en la généralisation des véhicules plus respectueux de l’environnement. Cette démarche pourra contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique grâce à la réduction des émissions de CO2.

En 2015, Toyota s’est fixé des objectifs de réduction de ses propres émissions avec le Toyota Environmental Challenge 2050, un ensemble d’objectifs sur le long terme pour le développement durable, visant à réduire les émissions de CO2pour ses véhicules et ses sites de production. En 2017, Toyota a aussi annoncé un plan de ventes qui s’étend jusqu’en 2030 en faveur de la prolifération des véhicules électrifiés.

ANNONCE DE TESLA

Ne manquez aucune news!

Concours, Meetings, News, Promos!

Envoyer 
Tesla Magazine I Depuis 2013, communauté privée et indépendante.

Vous aimerez aussi

2 thoughts on “TOYOTA mime TESLA et libère ses brevets!

  1. En libérant ses brevets, Toyota espère surtout voir continuer le règne des hybrides non rechargeables le plus longtemps possible et ainsi soutenir son propre business model.
    Les avancées de Toyota face aux réchauffement climatiques passent par l’hydrogène et dénient complétemement la filière « lithium-ion ». Le discours de Toyota est beaucou plus une façade « verte » qu’une rélle démonstration d’intention de changement.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.