toit solaire

L’indépendance énergétique est une philosophie que nous supportons chez Tesla Mag. Celle-ci sera habillement renforcée par la notion de vehicle-to-grid. Il s’agit s’implement d’utiliser la batterie de votre véhicule électrique pour stocker de l’énergie solaire dans l’idéal.

Pour quel service ?

La forme de service la plus aboutie serait de charger les batteries à partir d’unités de production d’énergies renouvelables et non du réseau en heures creuses. Les batteries se chargeraient pendant que la voiture serait stationnée (réduisant ainsi une partie de la production inutilisable des énergies renouvelables) et réinjecteraient de l’énergie sur le réseau pendant les pics de consommation. (C’est déjà ce que propose Tesla Energy avec ses batteries murales de 3 à 10kW de capacité.)

Un acteur des télécoms souhaite prendre la part du lion

“En élargissant notre portefeuille de périphériques PLC et en concevant la solution Snapdragon Digital Chassis entièrement intégrée et évolutive pour les constructeurs automobiles, Qualcomm Technologies soutient les constructeurs automobiles, entièrement intégrée et évolutive Snapdragon Digital Chassis pour les constructeurs automobiles, Qualcomm Technologies soutient l’évolution de l’industrie automobile grâce à l’architecture des véhicules électriques “, a déclaré Lars Boeryd, directeur principal de Qualcomm Technologies.

Directeur senior Marketing produit, Automobile, Qualcomm Technologies, Inc. ” En tant que fournisseur leader de dispositifs PLC HPGP pour les communications de réseaux intelligents, nous nous engageons à aider nos clients à réussir dans une industrie EV en pleine croissance qui adopte de plus en plus le CCP.
l’industrie croissante des véhicules électriques qui adopte de plus en plus la norme CCS “.

Lire également :  Hyundai et Kia lancent la technologie Active Air Skirt

Un enjeux de taille

Concrètement le groupe promet de nous débarrasser des process d’identifications pour recharger votre véhicule ou profiter des applications à domicile. Cela passe effectivement par une communication parfaite. L’enjeux est désormais le déploiement de ce protocole dans un environnement où le nombre d’acteur est nombreux et pas forcément encore à l’aise avec un protocole unique.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *