La marque horlogère Omega vient d’éditer une pièce unique pour Elon Musk, dans le cadre de sa contribution pour la recherche spatiale.

A priori, pour le père moderne de la voiture électrique, on aurait pu penser à une montre électrique, c’est-à-dire à pile. Il n’en sera rien : l’Omega conçue pour Elon Musk est une pure montre mécanique, dans la plus noble tradition horlogère suisse. Mais alors que le bouillonnant patron est surtout connu comme tête pensante et créative de Tesla, c’est sur le terrain de la conquête spatiale qu’Omega a choisi de le distinguer.

 

Dans les pas de Buzz

Fin juin, la firme horlogère sise à Bienne a ainsi remis quatre prix à quatre personnalités différentes de tous horizons, pour leur contribution à la recherche spatiale. En premier lieu, Buzz Aldrin, le premier homme à marcher sur la Lune, pour des faits d’armes que l’on n’a nul besoin de rappeler en cette année de commémoration du premier alunissage d’Apollo.

Ensuite, le producteur de musique Brian Eno, pour ses récents albums sur le thème de la conquête spatiale. Suit Todd Douglas Miller, réalisateur d’un documentaire remarqué sur Apollo 11. Et, enfin, Elon Musk. Non présent sur scène, l’homme s’est vu récompensé pour ses accomplissements « en matière de voyage dans l’espace et pour l’humanité ». Un titre certes vague mais qui traduit bien les innombrables engagements de Musk pour la science et le progrès, sous toutes leurs formes.

Elon saves the Queen !

Elon Musk a ainsi reçu une Speedmaster Moonwatch, en or. Le modèle est inspiré de la première montre jamais portée dans l’espace, en l’occurrence par Walter Schirra lors de sa mission Sigma 7 en 1962. La pièce associe les tons or et chocolat, avec une gravure spéciale « Winner Of The Stephen Hawking Medal For Science Communication » côté fond, où l’on voit également une gravure d’Alexei Leonov, le premier homme à faire une sortie spatiale « à pied », dans le vide, le 18 mars 1965. A ses côtés, la guitare de Brian May, guitariste de Queen mais depuis devenu Docteur en Astrophysique.

Omega…ou TAG Heuer ?

Depuis, Elon Musk n’a pas été vu avec son Omega au poignet. Peu connu pour ses goûts horlogers, l’homme avait déjà reçu une TAG Heuer sérigraphiée « SpaceX », commémorant le même anniversaire de Sigma 7 (1962 – 2012). Reste que si, aujourd’hui, une montre Tesla voyait le jour, l’engouement serait probablement massif… Affaire à suivre ?

 

Olivier Müller

Ne manquez aucune news!

Concours, Meetings, News, Promos!

Envoyer 
Tesla Magazine I Depuis 2013, communauté privée et indépendante.

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.