AccueilActualité voiture électriqueVoiture électrique: Quel coût ?

Voiture électrique: Quel coût ?

Les véhicules électriques attirent l’attention de nombreux acheteurs potentiels du fait de leur faible coût de fonctionnement et de leurs avantages en matière d’environnement.

L’un des avantages à posséder un véhicule électrique réside dans la simplicité de son entretien. Avec un nombre restreint de pièces à surveiller, l’entretien de ce type de voitures s’avère à la fois peu contraignant et relativement économique.

Les voitures électriques affichent généralement des coûts d’entretien réduits, principalement parce que les pièces en mouvement sont beaucoup moins nombreuses que sur les voitures conventionnelles. Les voitures électriques n’exigent presque pas d’huile et l’usure de leurs plaquettes de frein est remarquablement faible grâce au système de freinage régénératif.

Un véhicule qui exige peu de consommables

Un moteur électrique nécessite un entretien bien plus simple qu’un moteur thermique. Non soumis aux frottements mécaniques et aux échanges de flux liquides et gazeux, il ne requiert ni lubrifiant ni échappement. Et il n’impose donc ni vidange, ni changement de filtre, ni remplacement de ligne d’échappement. C’est tout cela en moins sur le prix de l’entretien de la voiture.

Une moindre usure des freins

Les voitures électriques utilisent deux systèmes de freinage : en premier lieu le freinage récupératif, qui utilise le moteur à la manière d’une génératrice pour recharger ponctuellement la batterie, et un freinage traditionnel – à disque ou à tambour, avec des plaquettes – qui s’enclenche ensuite. Le système mécanique et les pneus sont donc moins sollicités, ce qui favorise un changement moins fréquent des pièces dédiées.

Une transmission simplifiée

En l’absence de boîte de vitesses manuelle et d’embrayage, la transmission d’un véhicule électrique s’effectue beaucoup plus simplement : contrairement à un moteur thermique, un moteur électrique fournit directement la rotation. Lorsque le conducteur appuie sur l’accélérateur, la batterie génère un champ magnétique au niveau d’une pièce fixe qui entraîne la rotation d’une pièce mobile.

Ne manquez pas!  VE : le Japon contre-attaque (bientôt)

Faut-il entretenir la batterie d’un véhicule électrique ?

La batterie d’un véhicule électrique est l’un de ses éléments les plus importants. L’alimentation du moteur s’effectue à l’aide de ce que l’on appelle la « batterie de traction ». Elle assure l’autonomie de la voiture électrique sur plusieurs centaines de kilomètres selon les modèles. 

Quel coût d’entretien pour une voiture électrique ?

Une économie importante

Plusieurs études convergentes démontrent que le coût d’entretien d’une citadine électrique est de 20 à 35 % moins élevé que celui d’une voiture thermique équivalente* où réparations, révisions et vidanges pèsent lourd sur la facture. Ces différences notables de coûts d’entretien s’expliquent principalement, côté véhicule électrique, par l’absence de pièces d’usure à remplacer régulièrement et de réparations d’importance à effectuer sur le moteur.
Ces avantages concernent tout un chacun et sont d’autant plus évidents pour les gros rouleurs. Les entreprises, par exemple, ont intérêt à choisir des véhicules électriques pour leurs voitures de fonction ou leurs véhicules utilitaires. L’entretien des flottes représente – selon le type de véhicules, leur mode d’acquisition et leur utilisation – entre 7 et 12 % du coût total (TCO : Total Cost of Ownership).

Des visites beaucoup moins nombreuses

Il est conseillé de faire contrôler son véhicule électrique tous les 30 000 kilomètres par un professionnel agréé, contre en moyenne 15 000 kilomètres pour une voiture à moteur essence et 20 000 kilomètres pour un diesel. Néanmoins, les véhicules électriques, tout comme les hybrides, sont soumis à un contrôle technique obligatoire dans toute l’Union européenne tous les deux ans après leur quatrième anniversaire.
Les autres coûts d’entretien à prévoir concernent le changement de pneus selon l’usure, et celui des plaquettes de frein, remplacées en fonction du kilométrage.

Ne manquez pas!  Ford annonce 600 km d'autonomie pour la Mustang Mach-E

La direction, la suspension et les amortisseurs sont également à intégrer dans le budget de l’entretien qui dépend, là encore, de l’utilisation régulière de l’automobile.
Sans compter l’économie « à la pompe »… ou plus exactement « à la prise » ! Tout cela explique les avantages du coût d’usage d’une voiture électrique et permet de calculer précisément les économies que l’on peut réaliser avec ce type de véhicules.

* Études UFC Que Choisir (France, 2018), Consumer Reports (Royaume-Uni, 2020) et ADAC (Allemagne, 2020)

** Ni émissions de CO2 ni polluants atmosphériques réglementés lors de la conduite, hors pièces d’usure

Source: Groupe Renault

Rédaction Tesla Mag
La rédaction Tesla Mag est tournée vers le futur. Nous nous attachons à présenter les prochaines innovations et une actualité structurée sur les nouvelles mobilités. N'hésitez pas à nous contacter ou à commenter pour poursuivre la conversation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

Rejoignez la révolution !

- Publicité -