Le volant Yoke ou Koala est livré sur les premières Tesla Model S Plaid aux États-Unis, et les premiers commentaires pleuvent sur les réseaux.

Il est facile de s’y habituer

Si vous en doutiez, les premiers propriétaires font état d’une très bonne prise en main, après quelques jours d’utilisation.

En effet, le premier jour, c’est complètement déroutant. Le deuxième jour, il faut se pincer pour réaliser que l’on ne conduit pas avec un volant traditionnel. Et le troisième jour, le volant devient fun.

Il y a fort à parier que d’autres marques emboîteront le pas. Mais cela voudrait dire qu’Elon Musk réussira une nouvelle fois à faire suivre l’industrie automobile.

Vous y croyez?

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

Lire également :  Ce que vous devez savoir avant le Tesla AI Day Part II

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *