Enfin! Les tunnels sont quasiment finalisés à Las Vegas. Il y a trois stations et, à terme, tous les hôtels seront connectés. Tout d’abord, The Boring Company est né d’une blague et il faut bien comprendre qu’il existe plusieurs sociétés qui font exactement la même chose, nous pouvons citer: NFM, Hitachi, Robbins, CREG, Kawasaki, SELI.

Il est légitime de se demander pourquoi The Boring Company apporte du changement. Figurez-vous que c’est un peu comme la conquête de l’espace entreprise par M. Musk avec SpaceX. Il est parvenu à baisser drastiquement les prix.

Moins chère, plus vite

L’objectif principal de Boring Co. est de réduire considérablement le coût du creusement des tunnels et d’en augmenter la vitesse. Ils commencent donc avec un équipement standard, puis ils le modifient pour y intégrer toutes les idées auxquelles ils ont pensé.

Les projets de transport en commun sont la principale application à court terme qui peut générer des revenus. Mais d’autres applications sont possibles. Par exemple, le transport de l’eau, l’enfouissement de nouvelles lignes électriques à haute tension (ce qui simplifie grandement les questions de droits fonciers) et, un jour, le creusement de colonies sur Mars et sur la Lune.

Vidéo saisissante à bord d’une Tesla

C’est à bord d’une Tesla Model 3 que cette vidéo à été réalisée. La voiture entre sur le pod, verrouillage et action!

Vous partez à vitesse grand V. Le pod peut aller jusqu’à 250 km/h, mais il sera probablement bridé au départ.

Dans cette première vidéo, on aperçoit une véritable station et on arrive aussi facilement à imaginer de nouveaux bouchons qui se formeront sous les tunnels. Vous ne pensez pas?

Lire également :  HyperloopTT remporte le "iF Design Award" pour son système innovant de transport de marchandises HyperPort

Rejoignez dès maintenant le Club Tesla Mag gratuitement et participez activement à la révolution électrique. Vous cherchez un installateur de borne ou de panneaux solaires ? Référencez votre société et répondez à la demande de nos lecteurs. Besoin d'une stratégie de communication ? Choisissez la régie Tesla Mag.

Une question ? Nous contacter

A lire également

11 Commentaires

  1. C’est tellement stupide comme solution !
    Les voitures ne peuvent prendre que 4 personnes. Il faut respecter des distances de sécurité. Ils ne pourront pas transporter plus que 10/15 personnes à la minute. Si celà avait été un train, il pourrait y avoir 20 fois plus de personnes par minute.
    Et comme ce sont des voitures il y aura des tonnes de particules venant des pneus et des freins dans l’air.
    Si une seule des voitures tombent en rade, tout le trafic sera à l’arrêt le temps de pousser la voiture en dehors.

    Et tout çà parce qu’ils veulent à tout prix avoir l’air cool avec des voitures autonomes plutôt que d’utiliser des rames de métro.

    1. J’imagine que les ram de métro elle aussi doivent émettre des particule à chaque freinage et contrairement à un métro tu dispose d’un filtre pour l’habitacle de la voiture

    2. 4 personnes…comme sur la route !
      …il faut respecter des distances de sécurité….comme sur la route !
      Si une seule voiture tombe en rade tout le trafic sera à l’arret…comme sur le périph !
      Tes commentaires sont inutiles et sans intérêt !!

    3. La difference c’est le prix. Boring company a un cout de $20 millions par mile (1.6km). Dans le monde ca varie entre $100 millions et plus de 2 milliards par mile. Le metro de New York coute $2.6 milliard par mile.
      Donc en rapport de capacite/cout, le choix est vite fait

  2. Ça n’a aucun sens de comparer ça a un métro, il faut le comparer à une autoroute.
    Si les points clés des villes était accessibles directement depuis ce genre de réseau ça réduiraient beaucoup le trafic en surface.

  3. J’imagine que les ram de métro elles aussi doivent émettre des particules à chaque freinage et contrairement à un métro tu dispose d’un filtre pour l’habitacle de la voiture

  4. Si ce genre de choses est réservé aux voitures électriques on peut être sur qu’il y aura toujours un frustré qui roule en thermique qui s’y mettra pour gagner du temps et du coup faire suer tous les ve.
    Moi, c’est plus l’incivilité des frustrés qui me dérange que le reste.
    Nos forces de l’ordre devraient sévir plus souvent les squatters de place électrique,

  5. Il faut vérifier la capacité des voitures autonomes à se suivre de près. Les voitures autonomes abouties n’auront pas besoin de distance de sécurité car la sécurité sera embarquée. Il faut voir ça comme un métro dont seul un wagon s’arrête si besoin. La panne dans la voie principale serait un problème mais il faut imaginer que ces véhicules bardés de capteurs pourront prévenir les pannes immobilisantes avant qu’elles n’arrivent.En somme, une vison totalement différente du conducteur lambda que nous sommes qui reste arrêté au feu vert…( Si tout le monde démarre simultanément alors il n’y a aucun bouchon). Tout ça reste l’idéal d’une conviction mais c’est aussi ça la motivation d’un visionnaire …à suivre

  6. Quelle distance ? La voiture n’est pas verrouillée sur un. Pod géré en automatique ? Vous pensez vraiment que le conducteur a la›main là dessus ?
    Pour désengorger et gagner du temps l’idée est bonne. Le droit d’entrée et son Tarif sera sûrement en corrélation avec la technologie, c’est à dire Hors de prix, comme les bornes de recharge…

  7. Il parle d’un pod, cest pas la voiture qui roule. La voiture si l’ai bien compris se fixe sur on pod comme une sorte de chariot. Il est vrai que l’on ne le voit pas sur cette vidéo… Pour vous donner une idée regarder sur YouTube. Ici ça n’est que le début.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *